Publié le 09 octobre 2019

FINANCE DURABLE

Hong Kong abandonne son projet de fusion avec la Bourse de Londres

C’était une offre à 32 milliards de livres sterling. Mais la Bourse de Hong Kong a préféré ne pas poursuivre son projet de rachat du London Stock Exchange, l’emblématique place financière britannique. Les dirigeants de la Bourse britannique s’étaient fermement opposés à cette opération, préférant poursuivre leur propre stratégie d’acquisition.

London Stock Exchange Manakin
Le Hong Kong Stock Exchange a décidé de retirer son offre d'acquisition de la Bourse de Londres.
@Manakin

Le mariage entre les Bourses de Hong Kong et de Londres n’aura pas lieu. Le Hong Kong Stock Exchange (HKEX) a décidé, le mardi 8 octobre, de retirer son offre de rachat du London Stock Exchange (LSE). "Le conseil d’administration du HKEX est déçu de n’avoir pas pu s’accorder avec la direction du LSE pour concrétiser cette vision, et en conséquence a décidé qu’il n’était pas dans l’intérêt de ses actionnaires de maintenir la proposition", déclare la Bourse chinoise dans un communiqué.

Le HKEX avait déposé le 11 septembre dernier une offre de rachat non sollicitée de la Bourse de Londres pour 32 milliards de livres sterling. Offre accueillie plus que fraîchement par le London Stock Exchange (LSE) qui ne souhaitait pas se laisser manger par le Chinois. Le 13 septembre, le conseil d’administration du Britannique avait fermement rejeté l’offre de Hong Kong, au motif qu’elle n’était pas assez élevée, qu’elle risquait d’être confrontée à de longues procédures d’autorisation réglementaires et qu’elle allait à l’encontre de sa propre stratégie de rachat.

Des stratégies divergentes

Le LSE est en effet engagé dans un processus d’acquisition du fournisseur d’informations financières américain Refinitiv. Londres préférait jouer la carte de la diversification de ses activités, tandis que Hong Kong voulait augmenter sa taille critique et faire un pont entre les marchés financiers européens et asiatiques.

L’offre de rachat par Hong Kong n’était valable que jusqu’au 9 octobre 2019, les derniers jours ont donc été tendus entre les deux parties. Une rumeur du début de semaine laissait penser que la Bourse de Hong Kong allait rehausser sa proposition pour inciter les actionnaires du London Stock Exchange à l’accepter. Cela n’aura visiblement pas suffi.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Avec son modèle disruptif, Tesla devient le constructeur le plus cher du monde

Tesla semble avoir passé la crise du Covid-19 sans heurts, et a même vu son cours de Bourse atteindre des sommets. Le constructeur américain, qui va annoncer ses résultats du deuxième trimestre, est depuis quelques semaines devenue la première capitalisation boursière automobile du monde, devançant...

Carte bancaire CCO

Plusieurs banques s’allient pour renforcer la souveraineté européenne des moyens de paiement

La crise sanitaire a mis en relief la dépendance du Vieux Continent aux systèmes de paiement internationaux. Seize banques de la zone euro se sont associées pour proposer une solution purement européenne, proposant notamment une carte bancaire et un portefeuille électronique. Elles sont activement...

Entrepot amazon jordan stead

Amazon lance un fonds de deux milliards de dollars pour réduire son empreinte carbone

Le géant américain de l’e-commerce et des services informatiques vient de créer un fonds d’investissement pour financer des technologies permettant de réduire les émissions de CO2. Ce fonds doté de deux milliards de dollars vient compléter l’engagement pris par Amazon à l’automne dernier d’atteindre...

BlackRock wikicommons 01

La médiatrice de l'UE ouvre une enquête sur un contrat attribué à BlackRock par la commission européenne

La médiatrice de l'Union européenne veut interroger la Commission sur sa décision d'attribuer un contrat à BlackRock. La mission du groupe américain consiste à réaliser une étude sur la prise en compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la supervision bancaire.