Publié le 09 octobre 2019

FINANCE DURABLE

Hong Kong abandonne son projet de fusion avec la Bourse de Londres

C’était une offre à 32 milliards de livres sterling. Mais la Bourse de Hong Kong a préféré ne pas poursuivre son projet de rachat du London Stock Exchange, l’emblématique place financière britannique. Les dirigeants de la Bourse britannique s’étaient fermement opposés à cette opération, préférant poursuivre leur propre stratégie d’acquisition.

London Stock Exchange Manakin
Le Hong Kong Stock Exchange a décidé de retirer son offre d'acquisition de la Bourse de Londres.
@Manakin

Le mariage entre les Bourses de Hong Kong et de Londres n’aura pas lieu. Le Hong Kong Stock Exchange (HKEX) a décidé, le mardi 8 octobre, de retirer son offre de rachat du London Stock Exchange (LSE). "Le conseil d’administration du HKEX est déçu de n’avoir pas pu s’accorder avec la direction du LSE pour concrétiser cette vision, et en conséquence a décidé qu’il n’était pas dans l’intérêt de ses actionnaires de maintenir la proposition", déclare la Bourse chinoise dans un communiqué.

Le HKEX avait déposé le 11 septembre dernier une offre de rachat non sollicitée de la Bourse de Londres pour 32 milliards de livres sterling. Offre accueillie plus que fraîchement par le London Stock Exchange (LSE) qui ne souhaitait pas se laisser manger par le Chinois. Le 13 septembre, le conseil d’administration du Britannique avait fermement rejeté l’offre de Hong Kong, au motif qu’elle n’était pas assez élevée, qu’elle risquait d’être confrontée à de longues procédures d’autorisation réglementaires et qu’elle allait à l’encontre de sa propre stratégie de rachat.

Des stratégies divergentes

Le LSE est en effet engagé dans un processus d’acquisition du fournisseur d’informations financières américain Refinitiv. Londres préférait jouer la carte de la diversification de ses activités, tandis que Hong Kong voulait augmenter sa taille critique et faire un pont entre les marchés financiers européens et asiatiques.

L’offre de rachat par Hong Kong n’était valable que jusqu’au 9 octobre 2019, les derniers jours ont donc été tendus entre les deux parties. Une rumeur du début de semaine laissait penser que la Bourse de Hong Kong allait rehausser sa proposition pour inciter les actionnaires du London Stock Exchange à l’accepter. Cela n’aura visiblement pas suffi.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Larry Fink Forum economique de Davos 2020 FabriceCoffrini AFP

Davos : ce grand-rendez-vous d’écologistes

L’édition de Davos 2020 aura marqué un changement profond dans les mentalités. Les modèles économiques ne sont pas encore remis en cause profondément pour sauver la planète, mais des questionnements sincères sont apparus de la part des dirigeants mondiaux sur leur rôle. Reste que des voix opposées...

City de Londres FreeImages @SimonRogers

Brexit : la City commence sa migration sur le continent

Longtemps annoncé, la délocalisation des entreprises financières de Londres vers des capitales de l’Union européenne s’amorce. Des banques américaines ou anglaises et des gérants d’actifs ont annoncé le renforcement de leurs équipes parisiennes, portant à près de 4000 le nombres de nouveaux emplois...

Davos world economic forum 2020 WEF

Davos 2020 : Paris et Berlin s'allient à BlackRock pour investir 500 millions de dollars dans la transition des pays émergents

L’Agence français de développement, le ministère allemand de l’Environnement et des fondations privées s’associent à l’Américain BlackRock pour développer un Climate Finance Partnership. Ensemble, ils veulent investir 500 millions de dollars dans des projets d’infrastructures vertes dans les pays...

MarkCarney et BorisJohnson UKprimeminister

COP26 : le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney devient conseiller de Boris Johnson pour verdir la finance

Il a été nommé envoyé spécial pour l’action climatique des Nations-Unies en décembre dernier. Cette fois, Mark Carney vient d’être appelé par Boris Johnson dès qu’il aura terminé son mandat à la tête de la Banque d’Angleterre pour l’aider à mettre en place la COP 26 qui se tiendra à Glasgow en...