Publié le 24 mars 2021

FINANCE DURABLE

Financement des énergies fossiles : les ONG épinglent le manque d’ambition des banques

Les banques ont continué de largement financer les entreprises des énergies fossiles en 2020, même si la pandémie de Covid a entraîné une petite baisse du volume de crédit sur la deuxième partie de l’année. Sauf pour trois banques françaises qui, selon le rapport "Banking on climate chaos", ont fait progresser leurs octrois de crédit. Mais BNP Paribas explique qu’elle veut soutenir les majors pétrolières engagées vers la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Depuis 2016, les 60 plus grandes banques mondiales ont financé les industries fossiles à hauteur de 3800 milliards de dollars.
@Lukoil

Les lourdes pertes enregistrées par les majors pétrolières en 2020 ne les ont pas empêchées de trouver des financements pour leurs activités. L’étude annuelle du groupement d’ONG (Rainforest Action Network, Reclaim Finance, BankTrack, etc.) "Banking on climate change" montre que les 60 plus grandes banques internationales continuent d’augmenter les prêts accordés aux industriels des énergies fossiles. Les auteurs ont même décidé de changer le nom du rapport, qui s’intitule désormais "Banking on climate chaos".

En 2020, plus de 750 milliards de dollars ont ainsi été orientés vers ces secteurs. La pandémie de Covid-19 s’est néanmoins traduit par une baisse de 9 % des financements par rapport à l’année précédente, mais cette baisse n’est visible que dans la deuxième partie de l’année. Le premier semestre 2020 marquait au contraire encore une forte augmentation. En tout, depuis 2016, ces 60 établissements financiers ont cumulé plus de 3800 milliards de financement aux énergies fossiles.

Les établissements nord-américains demeurent les plus grands financeurs mondiaux, JP Morgan, Citi et Wells Fargo se partageant le podium. Petite particularité de cette année, ces grandes banques enregistrent toutes les trois une baisse des financements octroyés. "Peut-être prennent-elles plus la mesure du risque et font-elles l’objet de plus de campagnes d’ONG, se demande Lucie Pinson, la directrice générale de Reclaim Finance. Mais il faudra attendre les chiffres de l’année prochaine pour savoir si cette baisse n’est pas seulement un effet de la pandémie."

Augmentation des financements français

Plusieurs banques françaises, au contraire, ont augmenté leurs financements à la filière, comme par effet de vase communiquant par rapport aux banques américaines. BNP Paribas, dixième du classement avec plus de 40 milliards de dollars, enregistre une augmentation de plus de 40 % de ses opérations. La Société Générale et le Crédit Agricole, respectivement 21è et 23è, ont également augmenté leurs crédits aux énergies fossiles. Parmi les Françaises, seules Natixis (groupe BPCE) et le Crédit Mutuel ont réduit leur exposition.

Pour BNP Paribas, cependant, l’interprétation des ONG ayant rédigé le rapport n’est pas tout à fait juste. La banque explique que, en période de pandémie, ses encours de crédit globaux pour tous les secteurs économiques ont augmenté de 6,5 %, tandis que ceux du secteur pétrolier et gazier ne progressaient que de 4,1 %.

Autre argument érigé par BNP Paribas, les plans climatiques mis en place par les majors pétrolières. Dans la lettre de réponse aux ONG, la banque française souligne que "l’essentiel de notre soutien a été apporté aux acteurs européens qui ont vraiment bougé en 2020 en matière de transition énergétique – en annonçant pour la première fois des objectifs de réduction de leurs émissions de CO2 – et qui sont les plus gros investisseurs dans les énergies renouvelables".

Pour Reclaim Finance, ces majors pétrolières continuent néanmoins de contribuer au réchauffement de la planète. "Suite à la crise du Covid, on aurait pu penser qu’il y aurait un réveil, mais ça n’a pas été le cas", déplore Lucie Pinson, pour qui les pouvoirs publics devraient désormais réagir en encadrant les établissements financiers.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Climat : avis de tempêtes sur les pétroliers américains

Les résultats catastrophiques des pétroliers - 77 milliards de dollars de pertes des cinq majors en 2020 - bousculent considérablement l’écosystème de cette industrie. Les actionnaires mettent la pression sur la stratégie de transition des groupes, tandis que ces derniers mettent en...

Malgré la crise du Covid, les majors pétrolières ont versé de généreux dividendes à leurs actionnaires en 2020

L’IEEFA, un institut de recherche économique sur l’énergie, a fait le calcul. En 2020, les cinq grandes majors pétrolières mondiales ont dépensé près de 50 milliards de dollars pour verser des dividendes à leurs actionnaires, quand leurs activités principales ne généraient qu’un peu plus...

Finance climat : coup de sang des banques après de nouveaux rapports des ONG

Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a mis le feu aux poudres. L’ONG estime que les financements et investissements des banques les mettent sur une trajectoire de réchauffement climatique à 4 degrés. "Faux", répondent les banques, qui font valoir leurs engagements récents pour...

Trois banques européennes décident de ne plus financer l’extraction de pétrole en Amazonie

BNP Paribas, Crédit Suisse et ING ont décidé d’arrêter de financer le négoce du pétrole brut extrait en Amazonie, afin de ne plus contribuer aux dégâts environnementaux et sociaux dans la région. L’ONG Amazon Watch avait chiffré leurs financements de ces activités à près de 5,5 milliards...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Declin energies fossiles

Une coalition de sept pays européens veut supprimer tout soutien pour les énergies fossiles à l'export

Sept pays européens veulent interdire le soutien public aux projets liés aux énergies fossiles. France, Allemagne, Royaume-Uni, Danemark, Espagne, Pays-Bas et Suède lancent la coalition "Export Finance for Future" dans laquelle ils s’engagent à refuser les garanties publiques pour les projets...

Siege Banque Mondiale Washington WorldBank

La Banque mondiale devient une banque du climat en alignant ses financements sur l’Accord de Paris d’ici 2023

Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé son plan climat prévoyant d’aligner toutes ses activités sur l’Accord de Paris. D’ici 2023, les financements octroyés par l’institution financière internationale seront conformes à un objectif de réchauffement climatique limité à 1,5...

Oliennes renouvelables CCO

Bpifrance veut secouer la fibre écolo des PME françaises

La banque publique d’investissement organise un "Jour E" à destination des dirigeants de PME et d’ETI, ce mardi 6 avril. Elle espère inciter ces entreprises à entamer ou poursuivre la transformation durable de leur business, quel que soit leur secteur d’activité. Financements, formations, coaching…...

EFD Taxonomie Novethic

[Édito] La finance durable sert à réorienter les flux financiers, pas à sauvegarder des modèles en perdition

La bataille de lobbying politique et économique autour de la taxonomie européenne est en train de vider de sa substance le plan d’action sur la finance durable lancé par la Commission qui entre en vigueur cette année. Initialement destinée à définir les éco-activités permettant d’atteindre les...