Publié le 04 décembre 2019

FINANCE DURABLE

[Édito Vidéo] Axa et Société générale, deux mondes en transition

Durant la semaine de la finance climat à Paris, tous les acteurs se sont engagés à répondre à l’urgence climatique. Mais tous ne choisissent pas la même voie entre l’action progressive et la radicalité. Deux acteurs ont été particulièrement visibles : Axa et la Société générale. Deux manières de s’engager dans la transition.

System Climate Change disobeyart
Le mouvement vers la finance verte change tout le secteur financier.
@disobeyart

Nous sortons d’une longue et intense semaine de la finance climat à Paris. Elle était d’autant plus importante à suivre alors qu’elle se tenait juste avant la COP25. La bonne nouvelle, c’est que cette semaine prouve que le monde financier a conscience de cette urgence via ses annonces en matière d’engagement actionnarial, d’investissement, d’alignement des portefeuilles à 1,5°C. Mais ce mouvement est loin d’être uniforme.

Deux mastodontes illustrent la diversité de l’engagement du monde de la finance : Axa et la Société générale. Tous deux ont été très visibles durant cette semaine. Le premier, Axa, a organisé son propre évènement orchestré par son PDG, Thomas Buberl, pour annoncer des "efforts supplémentaires", en matière de sortie totale du charbon et de financements verts.

"On va quand même le faire"

En 2015, l’ancien PDG d’Axa Henri de Castries avait été le premier a annoncé une politique d’exclusion du charbon, ce qui avait changé le monde. Le nouveau PDG a décidé de relancer cette politique radicale. À l’époque comme aujourd’hui, d’aucuns avaient grincé des dents disant : "on ne peut ainsi tourner le dos à nos clients. Le contrecoup va être terrible". "On va quand même le faire" avait répondu Henri de Castries en 2015. En 2019, Thomas Buberl répond de même.

Côté Société générale, c’est Frédéric Oudéa, directeur général et président de la Fédération bancaire française qui est monté au créneau dans les médias pour répondre aux ONG qui accusent les banques françaises de financer les fossiles. Il explique que le monde tourne au charbon, au gaz, au pétrole. La société générale ne veut pas arrêter de financer l’économie. "Nous finançons les EDF allemand, africain, américain (…) on ne va leur dire "Les gars, c’est terminé", explique-t-il. Il préfère favoriser la transition progressive vers d’autres énergies.

Entre ces deux entreprises, on voit les deux pôles de l’action de la finance face au changement climatique. Toutes vont dans le même sens - a priori, le bon sens - mais ni par le même chemin, ni à la même vitesse. Dans chacune de ces politiques, on trouve une façon de répondre à l’urgence climatique, à la transition juste, à la fin des fossiles, à l’essor des renouvelables, au besoin de croissance. C’est à la fin de l’histoire qu’on saura qui a raison. Si tant est que quelqu’un ait raison.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Assemblee generale AIrbus 2019 Airbus

Crise du Coronavirus : vers un confinement des dividendes versés aux actionnaires

De plus en plus de voix s’élèvent alertant sur les politiques de dividende des entreprises. Les plans massifs d’aides publiques, pour soutenir les sociétés confrontées à la crise du coronavirus, ne doivent pas se retrouver dans la poche des actionnaires. Certains grands groupes ont déjà annoncé...

Ouverture NYSE bourse coronavirus BryanRSmith AFP

[Coronavirus, le jour d’après] Réhumaniser la finance pour changer les paramétrages du trading à haute fréquence

Depuis le 20 février, les bourses mondiales ont perdu en moyenne 30 %, suivant des phases de chutes vertigineuses suivies de temporaires remontées. La cause est le recours massif au trading à haute fréquence, géré par des algorithmes préprogrammés qui surréagissent au moindre signal négatif. Pour y...

Coronavirus : la BCE injecte 750 milliards d’euros pour soutenir l'économie

La Banque Centrale Européenne (BCE) déploie un programme massif d’injection d’argent frais dans l’économie européenne. Un programme d’achat d’actifs d’urgence pandémie de 750 milliards d’euros est lancé jusqu’à la fin de l’année au moins, pour tenter d’aider les entreprises à traverser le choc de...

Gisement petrole CCO

Reclaim Finance, une nouvelle ONG pour tracer les investissements fossiles des banques

Une nouvelle ONG entend remettre la finance au service du climat. Reclaim Finance, fondée par deux professionnels des organisation non gouvernementale et affiliée aux Amis de la Terre France, a vu le jour mi-mars. Elle prévoit de mettre la pression sur les acteurs financiers pour qu’ils sortent des...