Publié le 24 mai 2018

FINANCE DURABLE

[Décryptage] Finance durable : l’épreuve de force débute pour la Commission européenne

Il aura fallu moins de quatre mois à la Commission européenne pour rédiger les premiers textes législatifs liés aux recommandations pour une finance durable européenne du groupe d’experts de haut niveau. Ce délai très court témoigne de son ambition et de la volonté de faire de la finance durable un axe majeur de sa politique. Pourtant la partie est loin d’être gagnée. Si l’idée qu’il faut agir vite et fort est aujourd’hui partagée, la modification des textes et des pratiques de gestion financière habituelles va rencontrer de fortes résistantes.

À gauche, Valdis Dombrovskis, vice-président en charge de la stabilité financière et des marchés de capitaux, porte le plan en faveur de la finance durable.
@UE

Le projet de faire de la finance durable un axe majeur de la politique européenne a généré un enthousiasme extraordinaire ce dont témoigne la publication très rapide par la Commission d’un plan d’action d’abord début mars, suivie des premiers textes législatifs, six semaines plus tard, le 24 mai. Mais l’épreuve du passage à l’acte commence. Ceux pour qui la Commission va trop vite et trop fort dans sa volonté de transformer les pratiques, vont user de tous les moyens à leur disposition dans les diverses instances concernées pour freiner le processus.

Tenir bon et rappeler aux uns et aux autres les engagements officiels de soutien sera déterminant. Il faut amener jusqu’au bout la création d’un référentiel européen des activités dites durables, la mise en place d’obligations de transparence sur l’intégration de critères ESG par tous les investisseurs, la clarification des notions de risques ESG et les coûts qui leur sont associés.

Ne pas oublier les investisseurs individuels

Il faut viser aussi le développement d’indices boursiers bas carbone pour offrir aux investisseurs des outils de marché cohérents avec des stratégies de financement alignées sur l’objectif de 2 degrés de l’Accord de Paris sans oublier les investisseurs individuels. L’idée serait de modifier leur conversation avec leurs chargés de clientèle pour qu’ils expriment leurs préférences en matière de finance durable et aillent au-delà d’un simple profilage sur leurs attentes en termes d’épargne.

Si les États membres comme une partie des acteurs financiers affichent globalement de l’intérêt pour les démarches de la Commission, la finance durable reste une pratique très minoritaire. C’est pourquoi Valdis Dombrovskis, vice-président en charge de la stabilité financière et des marchés de capitaux, rappelle que "Nous devons placer l’argent dans des projets compatibles avec nos objectifs de décarbonation et de lutte contre le changement climatique. C’est important pour l’environnement et l’économie mais aussi pour la stabilité financière".

Des élections clés

Il faudra du temps pour transformer en profondeur, par des réformes compréhensibles par le plus grand nombre, le système financier pour qu’il soit plus durable. Mais le groupe d’experts de haut niveau sur la finance durable (HLEG) auquel j’appartiens "se réjouit d’ores et déjà de cette première étape d’implémentation du plan d’action pour financer une croissance durable". Il souligne que "cela reflète les ambitions et une partie des priorités définies dans son rapport et appelle la Commission et les États membres à agir pour que les propositions soient mises en œuvre aussi rapidement que possible".   

La perspective des prochaines élections européennes tout comme la situation italienne constitue des menaces sur un déploiement rapide de ce projet ambitieux, mais ceux qui le défendent ont mis les bouchées doubles pour offrir cette ambition à l’Europe. Il ne faudrait pas les décevoir.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Changement climatique : un enjeu politique et budgétaire pour l’Europe

Bonne nouvelle : le climat est une priorité du cadre budgétaire de l’Union Européenne pour la période 2021-2027 publié le 2 mai. Il va représenter un quart des programmes soit 5 % de plus que sur la période précédente (117 milliards d’euros sur 7 ans). Mais le projet ne comporte aucun...

Les fonds verts bondissent en Europe… mais restent encore marginaux

L’élan politique donné à la finance verte en Europe s’est traduit par une dynamique inédite en 2017 en matière de collecte des fonds verts. Les encours atteignent désormais 32,2 milliards d’euros, en progression de 49 % sur un an. Deux pays tirent le continent : la France et la Suisse.

Jour de gloire pour la finance durable à Bruxelles

Une salle comble au cœur du quartier européen de Bruxelles. Des orateurs prestigieux : Emmanuel Macron, Michael Bloomberg, Jean-Claude Juncker… La conférence de haut niveau sur la finance durable, organisée par la Commission pour lancer son plan d’action, a fait du 22 mars 2018 un jour de...

Un éco label européen pour les épargnants qui veulent contribuer à l’effort de guerre vert

Dans le plan d'action de la Commission pour la finance durable publié le 8 mars figure en bonne place un projet d'éco label européen, afin de flécher l’épargne des citoyens vers des produits financiers favorables au climat.

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Bruno Le Maire AFP Eric Piermont jpg

G7 Finance : la France veut accélérer le développement de la finance verte

Le gouvernement français, dans le cadre de la présidence française du G7, veut rendre le capitalisme plus durable. Réunis à Chantilly, les ministres des finances du groupe des sept pays les plus riches vont discuter des moyens pour réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone. Au...

Collective Climate Justice Bale credit suisse

Les banques suisses dans le viseur des activistes du climat

Le calme et la discrétion des banques suisses ont été rompus le lundi 8 juillet. Un collectif d’activistes pour le climat est venu occuper l’entrée des sièges sociaux du Crédit Suisse, à Zurich, et d’UBS, à Bâle, avant d’être délogés par les forces de l’ordre. Ils dénoncent les quelque 83 milliards...

Aux États-Unis, des milliardaires veulent payer plus d’impôts...et financer une économie bas carbone

Près d’une vingtaine de grandes fortunes américaines militent pour un impôt ciblé sur les Américains les plus riches. Ils ont envoyé une lettre aux futurs candidats aux prochaines élections présidentielles pour leur demander de soutenir leur initiative. Les revenus fiscaux supplémentaires dégagés...

One Planet Coalition Fonds souverain juillet2019 DR

Huit gérants d’actifs internationaux s’associent aux fonds souverains pour orienter la finance vers le climat

Emmanuel Macron a de nouveau réuni les plus grands fonds d’investissements internationaux à l’Élysée pour les inciter à financer la lutte contre le réchauffement climatique. Huit gérants d’actifs, représentant 15 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, ont décidé de rejoindre la coalition...