Publié le 28 mars 2018

FINANCE DURABLE

Danone émet un Social Bond de 300 millions d’euros, une première pour une entreprise multinationale

Le géant de l’agroalimentaire a émis une obligation à impact social positif de 300 millions d’euros. Cette somme servira à financer la recherche sur l’alimentation, l’émancipation des populations ou encore l’amélioration de la protection des salariés du groupe. C’est la première fois qu’un acteur privé réalise une telle opération.

Laiterie du projet Merapi Danone
Laiterie du projet Merapi : réhabilitation par Danone de l'activité agricole dans une zone sinistrée en Indonésie.
©Thomas Haley/Danone

Danone, l’un des plus grands groupes agroalimentaires au monde (leader dans les produits laitiers, deuxième des eaux en bouteille), a émis une obligation à impact social, dite "Social Bond". Celle-ci s’élève à 300 millions d’euros. C’est la première fois qu’une entreprise multinationale procède à une telle émission.

C’est un nouvel engagement en faveur de la finance durable de la part d’Emmanuel Faber, le PDG du groupe très volontaire en la matière. Fin févier, à l’instar d’EDF et Philips, Danone annonçait déjà l'introduction de critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans sa ligne de crédit syndiqué (contractée auprès de plusieurs banques) de 2 milliards d’euros.

Une forte demande

Cette obligation à impact social du géant français a massivement attiré les investisseurs. Alors que le montant maximal de l’émission s’élevait à 300 millions d’euros, la demande a dépassé 700 millions d’euros. 41 % des investisseurs servis étaient Français, 25 % Chinois et 13 % Allemand. 50 % est revenu à des gérants d’actifs et 25 % à des banques.

"Notre émission a suscité un fort intérêt auprès des investisseurs ESG, nous encourageant à poursuivre notre ambition d’être un acteur clé de la révolution de l’alimentation", explique Cécile Cabanis, directrice financière. L’émission sera fléchée vers cinq objectifs : le développement de pratiques agricoles et d’élevage responsable ; l’émancipation des populations et des entrepreneurs sociaux ; la recherche en nutrition médicale ; la recherche en alimentation saine ; l’amélioration de la couverture santé et de la politique parentale pour les salariés.

Partager avec les parties prenantes

"Avec cette émission à impact social positif, Danone s’affirme une nouvelle fois comme pionnier pour créer de la valeur durable et la partager avec toutes ses parties prenantes", explique Cécile Cabanis. Le social Bond émis par l’entreprise à une échéance de 7 ans répond aux "Social Bond Principles", des critères établis en 2017 par l’International Capital Market Association.

Ils prévoient entre autres : le financement ou refinancement de projets sociaux, la communication aux investisseurs de la sélection des projets, l’identification des fonds et un reporting annuel. L’opération de Danone a été validée par l’agence Vigeo Eiris.

En 2017, selon les chiffres du Crédit Agricole, les Social Bonds ont représenté 9 milliards de dollars. À comparer aux 130 milliards de dollars levés pour des Green Bonds, ces émissions obligataires qui financent des projets ou activités à bénéfice environnemental. Mais Social et Green Bonds ne représentent qu’une goutte d’eau dans le marché obligataire qui se chiffre en dizaines de milliers de milliards de dollars.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles




FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable. Actuellement, l’attention est focalisée sur le climat. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et suite à l’Accord de Paris, des rendez-vous internationaux liés à la finance climat sont prévus en décembre dans la capitale française.

Alexandria Ocasio Cortez Green New Deal SaulLoeb AFP

Appels tous azimuts pour mobiliser massivement les capitaux au service du climat

Des élus, des économistes, des scientifiques, des universitaires… Tous proposent des plans différents, mais tous n’ont qu’un seul et même but : faire en sorte que plus un seul euro ou un seul dollar ne finance le réchauffement climatique, en particulier à travers le développement des énergies...

Transition énergétique économie décarboné basculement istock

Pour mieux flécher les investissements verts, France Stratégie propose de doubler l'objectif 2030 de la valeur du carbone

France Stratégie, préconise dans un rapport publié lundi 18 février de plus que doubler l'objectif pour 2030 de la "valeur tutélaire" de la tonne de carbone. Ce référentiel permet d'évaluer les investissements et les décisions publiques pour dégager les actions prioritaires de réduction de CO2.

Bono 2 wikimedia commons

Bono veut mesurer les effets concrets de l’investissement à impact

Le leader du groupe U2 a participé au lancement de Y Analytics, une société spécialisée dans la mesure des bénéfices sociaux et environnementaux des fonds à impact. Cette filiale de The Rise Fund, le fonds co-fondé par Bono, veut amener la preuve des bénéfices engendrés par cette pratique...

BlackRock wikicommons

BlackRock intègre de plus en plus l’ESG dans ses pratiques d’investissement

Le futur de l’investissement sera durable, estime BlackRock. Son think-tank interne vient de publier une étude montrant la montée en puissance de la finance durable. L’amélioration des données extra-financières, la pression réglementaire mais aussi l’opinion publique poussent de plus en plus les...