Publié le 07 décembre 2017

FINANCE DURABLE

Crédit Agricole sort des sables bitumineux et annonce 100 milliards de financements verts

C’est la deuxième banque française à désinvestir des énergies fossiles les plus polluantes, à savoir le charbon, le pétrole de l’Arctique et les sables bitumineux. Si les engagements de Crédit agricole ne vont pas aussi loin que ceux de BNP Paribas, ils constituent une bonne nouvelle à l’approche du One Planet Summit, le sommet organisé par Emmanuel Macron le 12 décembre pour mettre la finance climat au cœur des débats. 

La banque ne soutiendra plus de projets de sables bitumineux dans le monde.
Rezac / WWF-UK

Les annonces se multiplient à l’approche de la séquence finance climat organisée la semaine prochaine à Paris. Crédit agricole a revu à la hausse ses engagements. Après avoir exclu le charbon dès 2015, la banque annonce désinvestir plus largement des "hydrocarbures les moins performants sur un plan énergétique et les plus impactants pour l’environnement", sables bitumineux en tête.

Crédit agricole va parallèlement accélérer le financement de la transition énergétique avec un objectif de 100 milliards d’euros de financements verts d’ici 2020 et le financement d’un projet d’énergie renouvelable sur trois en France au même horizon. Par ailleurs, l’empreinte carbone directe de la banque sera entièrement compensée jusqu’en 2040 à travers le fonds Carbone Livelihoods.

Exit les sables bitumineux

Dans la foulée de BNP Paribas, Crédit agricole exclut tous les projets de sables bitumineux. En revanche, alors que la première banque française a désinvesti également de tous les projets de gaz et pétrole de schiste, Crédit Agricole ne se retire que des projets les plus polluants (ceux qui occasionnent un torchage ou une évaporation excessifs). La banque ne financera plus non plus de projets de pétrole issu de l’Arctique (off-shore et on-shore) et se désengage des projets d’infrastructures liés aux activités désormais exclues (pipelines, usines, utilités…).

"Nous sommes accompagnateurs du progrès : notre rôle est d’accélérer la transition énergétique et d’inciter, par nos expertises, nos clients à faire évoluer leurs modèles économiques. Pour être efficace, nos engagements se doivent donc d’être précis et techniques", a souligné Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole.

100 milliards d’euros de financements verts       

D’un autre côté, Crédit agricole va plus loin dans ses financements verts. Elle se fixe un objectif de 100 milliards d’euros de financements verts arrangés dans le monde (green bonds et green loans) d’ici 2020. À comparer à l'annonce de la banque britannique HSBC qui s’est engagée à hauteur de 100 milliards de dollars d'ici à 2025.

En complément, Crédit Agricole souhaite également financer un projet d’énergie renouvelable sur trois dans l’Hexagone et multiplier ainsi par deux leurs financements. Fin 2016, elle avait consacré près de 520 millions d’euros à ce secteur clé de la transition énergétique. 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Climate finance day activistes Eric PIERMONT AFP

Climate Finance Day (2015-2021), histoire d’une époque qui s’achève

Depuis 2015, la place financière de Paris organise un événement annuel en lien avec les COP sur le climat : le Climate Finance Day. À vocation internationale, il réunit des dirigeants de grandes institutions financières pour qu’ils y fassent des annonces sur leurs engagements de lutte contre le...

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles, qui...

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...