Publié le 01 février 2019

FINANCE DURABLE

Bpifrance augmente son financement de la transition énergétique et environnementale

L’activité de financement de Bpifrance a continué de progresser en 2018. Les prêts dédiés à la transition écologique ont notamment progressé de 16,6 %, pour atteindre 1,4 milliard d’euros. Désormais la banque publique d'investissement veut développer de nouvelles offres de crédit. 

Finance verte pixabay
Les crédits d'investissement octroyés par bpifrance pour les énergies renouvelables ont progressé de 16,6 % en 2018.
@Pixabay

"Nos résultats sont répétitifs", s’amuse Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance. L’activité de la banque publique d’investissement est restée à un niveau élevé en 2018. Elle a accordé pour 19 milliards d’euros de crédits aux entreprises, en augmentation de 9 % par rapport à 2017. Sur cette enveloppe, les crédits d’investissement accordés en faveur de la transition énergétique et environnementale (TEE) enregistrent l’une des plus fortes progressions.

Bpifrance, filiale à parité de l’État et de la Caisse des dépôts et consignations (dont Novethic est une filiale), a octroyé 1,4 milliard d’euros de crédits dédiés à la TEE, contre 1,2 milliard d’euros en 2017, soit une progression de 16,6 %. Ces crédits permettent notamment de financer des programmes d’installations d’énergies renouvelables. Au dernier Climate finance day, la CDC s'était engagée à augmenter l'octroi de financements pour l'économie verte notamment au travers de Bpifrance.

Un nouveau crédit pour la méthanisation

En 2019, Bpifrance veut développer de nouvelles offres de crédit. "Nous sommes en train de travailler sur une gamme de prêts sans garantie pour financer la méthanisation dans les fermes", explique Anne Guérin, la directrice exécutive en charge du financement et du réseau.

L’activité d’investissement en fonds propres connaît quant à elle un léger recul, avec 2 milliards d’euros mobilisés, contre 2,1 milliards l’année précédente (hors investissement exceptionnel de 1,9 milliard d’euros au capital de PSA). Près de 300 millions d’euros ont été investis dans le capital d’entreprises liées aux écotechnologies de rupture via son fonds Société de projets industriels et dans celui de développeurs d’énergies renouvelables (Neoen, GreenYellow, Albioma).

Arnaud Dumas @Adumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles




FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable. Actuellement, l’attention est focalisée sur le climat. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et suite à l’Accord de Paris, des rendez-vous internationaux liés à la finance climat sont prévus en décembre dans la capitale française.

Bono 2 wikimedia commons

Bono veut mesurer les effets concrets de l’investissement à impact

Le leader du groupe U2 a participé au lancement de Y Analytics, une société spécialisée dans la mesure des bénéfices sociaux et environnementaux des fonds à impact. Cette filiale de The Rise Fund, le fonds co-fondé par Bono, veut amener la preuve des bénéfices engendrés par cette pratique...

BlackRock wikicommons

BlackRock intègre de plus en plus l’ESG dans ses pratiques d’investissement

Le futur de l’investissement sera durable, estime BlackRock. Son think-tank interne vient de publier une étude montrant la montée en puissance de la finance durable. L’amélioration des données extra-financières, la pression réglementaire mais aussi l’opinion publique poussent de plus en plus les...

Cape town city 2

Moody’s, Standard & Poor’s, les agences de notation se mettent aux critères extra-financiers

Fini le temps où les agences de notation ne s’intéressaient qu’aux données financières. Les risques climatiques, sociaux et de gouvernance commencent à influencer les notations de crédit des émetteurs pour le meilleur ou pour le pire. Reste à savoir comment intégrer ces critères extra-financiers...

Croissance verte green bonds

Green Bonds, la croissance ralentit mais le marché reste solide

Les green bonds n’ont crû que de de 3 % en 2018 après 84 % en 2017, selon les chiffres du Climate bonds initiative. Ces outils de crédit dédié à des projets verts continuent néanmoins d’attirer émetteurs et investisseurs qui doivent financer la transition vers une économie plus verte. L’année 2019...