Publié le 01 février 2019

FINANCE DURABLE

Bpifrance augmente son financement de la transition énergétique et environnementale

L’activité de financement de Bpifrance a continué de progresser en 2018. Les prêts dédiés à la transition écologique ont notamment progressé de 16,6 %, pour atteindre 1,4 milliard d’euros. Désormais la banque publique d'investissement veut développer de nouvelles offres de crédit. 

Les crédits d'investissement octroyés par bpifrance pour les énergies renouvelables ont progressé de 16,6 % en 2018.
@Pixabay

"Nos résultats sont répétitifs", s’amuse Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance. L’activité de la banque publique d’investissement est restée à un niveau élevé en 2018. Elle a accordé pour 19 milliards d’euros de crédits aux entreprises, en augmentation de 9 % par rapport à 2017. Sur cette enveloppe, les crédits d’investissement accordés en faveur de la transition énergétique et environnementale (TEE) enregistrent l’une des plus fortes progressions.

Bpifrance, filiale à parité de l’État et de la Caisse des dépôts et consignations (dont Novethic est une filiale), a octroyé 1,4 milliard d’euros de crédits dédiés à la TEE, contre 1,2 milliard d’euros en 2017, soit une progression de 16,6 %. Ces crédits permettent notamment de financer des programmes d’installations d’énergies renouvelables. Au dernier Climate finance day, la CDC s'était engagée à augmenter l'octroi de financements pour l'économie verte notamment au travers de Bpifrance.

Un nouveau crédit pour la méthanisation

En 2019, Bpifrance veut développer de nouvelles offres de crédit. "Nous sommes en train de travailler sur une gamme de prêts sans garantie pour financer la méthanisation dans les fermes", explique Anne Guérin, la directrice exécutive en charge du financement et du réseau.

L’activité d’investissement en fonds propres connaît quant à elle un léger recul, avec 2 milliards d’euros mobilisés, contre 2,1 milliards l’année précédente (hors investissement exceptionnel de 1,9 milliard d’euros au capital de PSA). Près de 300 millions d’euros ont été investis dans le capital d’entreprises liées aux écotechnologies de rupture via son fonds Société de projets industriels et dans celui de développeurs d’énergies renouvelables (Neoen, GreenYellow, Albioma).

Arnaud Dumas @Adumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Bruno Le Maire AFP Eric Piermont jpg

G7 Finance : la France veut accélérer le développement de la finance verte

Le gouvernement français, dans le cadre de la présidence française du G7, veut rendre le capitalisme plus durable. Réunis à Chantilly, les ministres des finances du groupe des sept pays les plus riches vont discuter des moyens pour réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone. Au...

Collective Climate Justice Bale credit suisse

Les banques suisses dans le viseur des activistes du climat

Le calme et la discrétion des banques suisses ont été rompus le lundi 8 juillet. Un collectif d’activistes pour le climat est venu occuper l’entrée des sièges sociaux du Crédit Suisse, à Zurich, et d’UBS, à Bâle, avant d’être délogés par les forces de l’ordre. Ils dénoncent les quelque 83 milliards...

Aux États-Unis, des milliardaires veulent payer plus d’impôts...et financer une économie bas carbone

Près d’une vingtaine de grandes fortunes américaines militent pour un impôt ciblé sur les Américains les plus riches. Ils ont envoyé une lettre aux futurs candidats aux prochaines élections présidentielles pour leur demander de soutenir leur initiative. Les revenus fiscaux supplémentaires dégagés...

One Planet Coalition Fonds souverain juillet2019 DR

Huit gérants d’actifs internationaux s’associent aux fonds souverains pour orienter la finance vers le climat

Emmanuel Macron a de nouveau réuni les plus grands fonds d’investissements internationaux à l’Élysée pour les inciter à financer la lutte contre le réchauffement climatique. Huit gérants d’actifs, représentant 15 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, ont décidé de rejoindre la coalition...