Publié le 19 mars 2019

FINANCE DURABLE

Avec Hesus, Paris fonds vert investit dans sa première cleantech

Le fonds d’investissement initié par la Ville de Paris a participé à la levée de fonds d’Hesus, une société francilienne spécialisée dans l’organisation de la collecte et de la valorisation des déchets de chantier. La "cleantech" a levé 10 millions d’euros auprès de Paris fonds vert et des structures d’investissement du groupe Suez et de Bouygues construction.

Grand Paris Express de chets BTP me tro
La société francilienne Hesus a développé une plate-forme numérique pour gérer la collecte et la valorisation des déchets de chantier.
@DR

Le fonds d’investissement initié par la Ville de Paris a choisi le secteur du BTP pour sa première prise de participation. En partenariat avec les structures d’investissement du groupe Suez et de Bouygues construction, Paris fonds vert a investi 10 millions d’euros dans Hesus. Créée en 2008, cette cleantech surfe sur le durcissement de la réglementation concernant la gestion des déchets de chantier.

Cette jeune société francilienne propose aux entreprises du BTP de prendre en charge toute l’organisation administrative liée au traitement de leurs déchets (terres inertes, terres polluées, matériaux, etc.). Elle a pour cela développé une plate-forme numérique, Hesus Store, pour établir des solutions de collecte et de valorisation, avec les 900 centres de traitement et 60 transporteurs avec lesquels Hesus travaille.

Ouverture prochaine d'une filiale en Pologne 

La plate-forme assure la prise de devis, l’organisation des collectes et la gestion des documents administratifs assurant la traçabilité des gravats. La jeune société assure par ailleurs favoriser la réutilisation des déchets, en centralisant sur son "store" les stocks à valoriser des uns et les demandes de matériaux de construction des autres.

En 2018, Hesus revendique un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros, en progression de 40 % par rapport à 2017. Elle a permis le traitement et la valorisation d’1,3 million de tonnes de terres inertes et de 409 000 tonnes de terres polluées. L’entrée du fonds vert de la Ville de Paris est assez logique pour cette société qui réalise une partie de son chiffre d’affaires sur les chantiers en cours du Gand Paris. Mais Hesus voit aussi plus loin. L’augmentation de capital a pour objectif de l’aider à grandir au niveau européen, avec l’ouverture d’une filiale en Pologne prévue au premier semestre 2019.

Le fonds d’investissement de la ville de Paris, géré par Demeter, une société de gestion spécialisée dans l’environnement, a réuni 100 millions d’euros auprès de divers investisseurs publics privés à l’été 2018 et prévoit d’atteindre au moins 150 millions d’euros rapidement. Sa mission consiste à investir dans des PME de croissance sur le thème de la transition écologique, l’impact de leur solution étant évalué par la société Carbone 4.

Arnaud Dumas @ADumas5


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Galite homme femme BultSilvia

La mixité, le prochain combat de la finance durable

Des fonds thématiques sur la parité dans les entreprises commencent à voir le jour. Et ce n’est pas une mince affaire ! Les femmes continuent à rencontrer des difficultés à atteindre les fonctions de direction des entreprises. La société de gestion Mirova vient de créer un fonds à contre-courant des...

NGFS Carney villeroydeGalhau Elderson banque de France

Verdir le système financier : une nouvelle mission pour les banques centrales

La lutte contre le changement climatique peut faire des miracles. Elle est non seulement capable de transformer des banquiers centraux en apôtres de l’environnement mais ramène aussi la régulation prudentielle à des considérations concrètes sur les risques financiers liés au climat. C’est ce qu’a...

Rupture barrage Brumadinho Vale Bresil 25 janvier 2019 Douglas Magno AFP

Après la rupture du barrage minier au Brésil, les investisseurs posent un ultimatum aux compagnies minières

Après la rupture du barrage de Vale qui a causé la mort de centaines de personnes en janvier, les investisseurs internationaux demandent des comptes à l’industrie minière. Une centaine d’entre eux ont envoyé une lettre à 683 compagnies minières leur demandant des informations précises sur leurs...

Finance verte iStock jwohlfeil

Dans un contexte morose, les fonds durables attirent de plus en plus d’investisseurs

La finance durable continue de progresser à un rythme plus rapide que le reste du marché. L’indicateur Novethic dénombre 488 fonds responsables, dont 147 fonds thématiques. Ces derniers, qui revendiquent un impact sur la société, font le plus recette : leur encours progresse de 18 % en 2018. Mais...