Publié le 01 avril 2015

FINANCE DURABLE

Aux États-Unis, le marché du Charbon en plein effondrement financier

L’ONG anglaise Carbon Tracker Initiative a publié, le 24 mars dernier, une étude démontrant qu’investir dans le charbon américain est devenu très risqué pour cause d’effondrement financier du secteur. Elle apporte ainsi de l’eau au moulin des campagnes de désinvestissement en cours dans de nombreux pays.

Mines de Charbon à ciel ouvert dans le kentuky photographié aux Etats-Unis en 2014.
Luke Sharrett / Getty Images North America / AFP

Intitulée "L’effondrement du charbon américain : démonstration pour un changement structurel", l ‘étude publiée par Carbon Tracker Initiative, l’ONG qui a théorisé le risque carbone, est un nouvel élément versé aux campagnes de désinvestissement en cours dans plusieurs pays.

Des campagnes notamment axées sur le charbon : si ce dernier constitue toujours une part importante des mix énergétiques, il est cependant en passe de devenir un épouvantail financier, compte tenu des pertes abyssales subies par les investisseurs.

 

Un déclin structurel

 

C’est la thèse développée par Carbon Tracker Initiative dans son étude approfondie sur l’industrie américaine du charbon. Un secteur dans lequel 26 entreprises ont fait faillite au cours des trois dernières années. "Le déclin de l’industrie est structurel" explique Luke Sussams, chercheur et co-auteur du rapport. "Le gaz de schiste bon marché, les régulations destinées à améliorer la qualité de l’air et la baisse des coûts des énergies renouvelables forment une combinaison qui met à genou l’industrie du charbon".

Beaucoup de producteurs de charbon ont perdu jusqu’à 80 % de leur valeur boursière au cours des trois dernières années. L’indice boursier qui rassemble ces entreprises, le Dow Jones Total Market Coal Sector Index, affiche  - 76 % sur cinq ans. Sur la même période, l'indice industriel a quant à lui augmenté de... 69 %.

 

La nécessité d'une alerte pour les investisseurs

 

Ces chiffres sont destinés à donner l’alerte auprès des fonds de pension mondiaux, qui investissent massivement dans des indices boursiers. Ils sont encore peu nombreux, parmi eux, à avoir décidé d’exclure le secteur du charbon. "Nous savons depuis des lustres que le charbon pose de graves problèmes sanitaires et environnementaux, mais il induit maintenant aussi des risques financiers" souligne Andrew Logan, directeur du programme énergies fossiles de Ceres, ONG américaine partenaire de Carbon Tracker Initiative.

Ce déclin du charbon est d'autant plus significatif qu'il a pour cadre l’une des économies mondiales parmi les plus développées. Une économie par ailleurs en phase de croissance. Pour les auteurs de l’étude, cela montre que "les régulations nationales, associées à des changements radicaux des marchés de l’énergie, font dérailler très rapidement des modèles économiques jusque-là florissants, le tout sans accord global sur le climat et sur le prix du carbone."


Anne-Catherine Husson-Traore
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


Pour aller plus loin

Climat : avant la COP 21, les États-Unis dévoilent une contribution ambitieuse

L'objectif affiché ce mardi 31 mars par la Maison-Blanche est de parvenir à une réduction de 28% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2025 pour les États-Unis. Il s'agit de la fourchette haute de l'engagement pris il y a quelques mois déjà par Washington dans l'accord bilatéral...

Aux États-Unis, la bataille autour des énergies solaires fait rage

En cinq ans, le nombre d'emplois lié au solaire a bondi de 86% aux États-Unis. Ce secteur pèse désormais deux fois plus lourd que celui du charbon. Même Apple et Google ont choisi d'y investir massivement. Ce qui ne convient pas du tout aux énergéticiens historiques, qui n'hésitent plus à...

En Allemagne, les centrales à charbon ne sont plus rentables

Les trois énergéticiens historiques allemands, E.on, RWE et EnBW,ont publié au mois de mars des résultats annuels catastrophiques. En cause, l’expansion constante des énergies renouvelables (EnR). Pour survivre, ils doivent revoir leurs modèles économiques - et y intégrer pleinement les...

Risque carbone : désinvestissement a minima pour le fonds souverain norvégien

Un mois à peine après avoir annoncé son désengagement de 22 entreprises fortement émettrices de CO2, le fonds souverain norvégien a publié ce vendredi 13 mars son rapport d’activité. Très attendu, il déçoit. Pourquoi ? Parce que si le fonds se désengage bien d’entreprises aux activités...

Alix Mazounie, de Réseau Action Climat : "On s’achemine vers un accord climatique insuffisant"

Après les négociations de Genève sur le climat, qui se sont tenues du 9 au 13 février 2015, on chemine doucement vers un accord global. Une bonne nouvelle pour Alix Mazounie, membre et conseillère du Réseau Action Climat (RAC), chargée des politiques internationales. Pourtant, ces progrès...

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Pourtant opposé à la spéculation, le Vatican a pris de gros risques en Bourse

La doctrine de l’Église était pourtant claire : les couvertures de défaillance, ces produits financiers très spéculatifs, ne sont pas éthiques. Une enquête du Financial Times a pourtant révélé qu’une administration du Vatican avait investi dans de tels contrats, spéculant sur la faillite de Hertz,...

Smartphone appli BNP CCO

BNP Paribas propose à ses clients de calculer l’empreinte carbone de leurs dépenses

En s’associant avec la jeune pousse Greenly, BNP Paribas permet à ses clients de mesurer l’empreinte carbone de leur consommation. Intégrée à l’application bancaire, la solution de Greenly détermine le volume d’émission de gaz à effet de serre de chaque ligne de dépense affichée sur les relevés de...

Pompage petrole CC0

Les exclusions de projets pétroles et gaz les plus controversés annoncent un mouvement plus large

Une étude publiée le 20 octobre par l’institut australien IEEFA spécialiste de l’analyse économique et financière du secteur de l’énergie, a passé au crible les politiques de 50 investisseurs de poids qui excluent les sables bitumineux et le forage gazier en Arctique. Leurs conclusions : un exode...

Nikola refuse1 NikolaMotor

Nikola Motor, "l’autre Tesla", s’effondre en Bourse sur fond de promesses technologiques douteuses

Le cours de Bourse de Nikola Motor est descendu aussi vite qu’il était monté. La startup américaine cotée au Nasdaq depuis juin a fait l’objet d’un rapport à charge d’un investisseur. Celui-ci démonte toutes les promesses sur la technologie et sur l’existence même de prototypes du fondateur de la...