Publié le 02 février 2021

FINANCE DURABLE

Affaire Gamestop : quand la Bourse devient (encore plus) folle !

Des particuliers investisseurs ont réussi à faire grimper le cours de Bourse de GameStop, un distributeur de jeux vidéo en difficulté. Et mis sur la touche plusieurs vendeurs à découvert, dont la spécialité consiste à parier sur la chute d’une entreprise. Cette fronde contre les fonds spéculatifs montre la colère d'une frange du peuple américain contre les élites de Wall Street. Mais en utilisant des méthodes similaires à ces fonds, les particuliers ne font que renforcer le caractère hyper spéculatif de la Bourse.

Wall Street Bourse CCO
GameStop a vu son cours de Bourse grimper follement à Wall Street.
@CCO

Wall Street n’avait jamais vu ça. La célèbre place boursière américaine fait l’objet, depuis début janvier, d’un raid organisé sur les réseaux sociaux par des particuliers voulant renverser le système. Et en profiter à leur tour ! Leur cible, ce sont les vendeurs à découvert, des investisseurs qui parient sur la baisse du cours de Bourse d’une entreprise qu’ils estiment surévalués. Les particuliers ont décidé de prendre fait et cause pour la société texane GameStop, le distributeur de jeux vidéo aux plus de 5000 points de vente dans le monde, dont un peu plus de 400 en France sous l’enseigne Micromania. 

Réunis sur "WallStreetBets", un forum de la plateforme Reddit, ces particuliers boursicoteurs décident de miser sur l’action GameStop et de prendre à rebours les vendeurs à découvert. Ces derniers sont des investisseurs qui empruntent des actions d’une entreprise pour une période donnée, les vendent sur les marchés puis, au terme de la période d’emprunt, les rachètent pour les rendre à leur propriétaire initial. Au cours de cette période, le cours de l’action doit avoir baissé pour qu’ils encaissent une plus-value. Ils n’hésitent donc pas à sortir nombre de rapports décrivant à quel point l’entreprise est mal gérée et son cours surévalué.

Contrer le système financier

Cette technique boursière, très controversée, a fait voir rouge aux particuliers investisseurs. Pour contrer le système financier, ils ont donc investi massivement dans GameStop qui a vu son cours de Bourse décoller en flèche depuis janvier. Le titre, qui s’échangeait encore autour de 5 dollars à l’été dernier, a dépassé les 350 dollars fin janvier ! Les boursicoteurs ont encaissé de belles plus-values, tandis que les vendeurs à découvert buvaient le bouillon.

L’un d’entre eux, Melvin Capital, a dû appeler ses camarades à la rescousse. Deux sociétés de gestion ont injecté 2,75 milliards de dollars dans son capital. Un autre, Citron Research, a purement et simplement décidé de jeter l’éponge. Andrew Left, son fondateur, a annoncé dans une vidéo sur YouTube arrêter la recherche sur la vente à découvert et se consacrer aux conseils d’investissement pour les particuliers sur des entreprises au modèle d’affaires innovant et conscientes de leur responsabilité sociale.

Traiter l’économie comme un casino

La panique a été telle que des investisseurs ont demandé au gendarme des marchés d’intervenir pour enquêter sur le forum Reddit, pour voir s’il n’y a pas eu une manipulation de marché. Ce qui a fait bondir Alexandria Ocasio-Cortez, la députée démocrate. "Je dois admettre que c’est quelque chose de voir les Wall Streeters qui traitent depuis longtemps notre économie comme un casino, se plaindre d’un forum d’internautes traitant aussi notre économie comme un casino", écrit-elle sur Twitter.

 

Cette revanche des petits porteurs contre les grands fonds spéculatifs montre à quel point Wall Street n’a toujours pas redoré son blason depuis la crise financière de 2008. Elle avait engendré le mouvement de contestation pacifique "Occupy Wall Street", qui protestaient contre l’avidité des "1 %" les plus riches symbolisés par les marchés financiers. L’opération sur GameStop s’en prend elle-aussi à ces fonds spéculatifs mais en employant, cette fois, leurs méthodes financières.

Au risque de continuer à détourner la Bourse de son but initial, qui consiste à financer des projets et des entreprises. Le cours de Bourse de GameStop reflète-t-il la valeur réelle de l’entreprise ? Celle-ci enregistrait des pertes de 471 millions d’euros en 2019, juste avant que la crise sanitaire ne l’oblige à fermer une grande partie de ses boutiques… Dans sa vidéo "mea culpa" sur Youtube, le vendeur à découvert Andrew Left dit aux particuliers investisseurs qui choisissent d’investir dans GameStop : "c’est votre responsabilité. Vous savez ce que je pense de leur business model..."

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Siege Banque Mondiale Washington WorldBank

Allègement de la dette des pays pauvres contre investissements verts : l'idée venue du FMI et de la Banque Mondiale

Les pays à faibles revenus se retrouvent pris en étau d’une dette trop élevée et de la nécessité de réaliser des investissements verts pour assurer l’avenir de leur pays. La Banque Mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) ont monté un groupe de travail pour tenter d’apporter une réponse...

Emissions CO2 Olivier Moal

43 grandes banques s’allient pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050

Les banques sont souvent pointées du doigt pour leurs financements à des projets qui ne vont pas dans le sens de la transition énergétique. Celles-ci sont bien décidées à donner des gages en lançant une initiative pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les assureurs préparent une annonce...

European Commission CCO

Taxonomie européenne sur les activités vertes : pourquoi tout le monde en parle

La Commission européenne doit publier les détails de la taxonomie des activités vertes. Ces décrets d’application, dits actes délégués, permettront de définir ce qu’est, en Europe, une activité contribuant à l’atténuation du réchauffement climatique. Les milieux d’affaires sont en train de s'emparer...

Declin energies fossiles

Une coalition de sept pays européens veut supprimer tout soutien pour les énergies fossiles à l'export

Sept pays européens veulent interdire le soutien public aux projets liés aux énergies fossiles. France, Allemagne, Royaume-Uni, Danemark, Espagne, Pays-Bas et Suède lancent la coalition "Export Finance for Future" dans laquelle ils s’engagent à refuser les garanties publiques pour les projets...