Publié le 28 janvier 2014

ENVIRONNEMENT

Produits surgelés japonais empoisonnés, les contrôles ont failli

Un responsable a été trouvé dans l'affaire des surgelés japonais contaminés au pesticide : un ouvrier aurait intentionnellement introduit de l'insecticide dans la chaîne de production, intoxiquant près de 3 000 personnes. Une affaire qui plombe le bénéfice de la maison mère mais qui jette surtout un doute sur les contrôles sanitaires de la chaîne alimentaire japonaise.

142104_GF.jpg

Malgré les caméras de surveillance, il y avait un angle mort, a reconnu un responsable de l'entreprise japonaise de mets surgelés Aqlifoods, à l'origine de l'intoxication de près de 3 000 personnes au Japon. En cause : un pesticide, le malathion, non utilisé dans le processus de production mais dont une concentration 2,6 millions de fois supérieure à la limite légale a été détectée dans des pizzas, des croquettes et divers autre produits d'une même usine Aqlifoods de Gunma, au nord de Tokyo. Après un mois d'enquête, un ouvrier du site a été arrêté, soupçonné d'introduction délibérée de l'insecticide. La façon dont il s'y est pris reste non élucidée, mais les services de police soupçonnent l'homme, qui nie les faits, d'avoir profité des pauses pour se rendre dans le lieu où les produits sont congelés, le seul qui, dans la configuration de l'usine, échapperait aux caméras.

Outre que cette sale affaire va amputer de près de 20% le bénéfice net de la maison-mère Maruha Nichiro Holdings, elle jette une ombre sur les failles de contrôle au Japon, malgré les règles strictes imposées. Non seulement le processus de production n'était pas entièrement surveillé, mais les produits finis sont allés jusque dans les congélateurs des consommateurs sans que nul en amont ne se rende compte de rien, malgré la présence d'un poison. De surcroît, la réaction de l'entreprise a été beaucoup trop tardive: elle n'a rappelé les produits qu'un mois après avoir été alertée d'un goût douteux mi-novembre par un premier client. Les autorités n'ont elles-mêmes été averties que fin décembre, ce qui révèle une lacune dans les obligations relatives à la sûreté.

Lors d'une traditionnelle « conférence de presse d'excuses », les dirigeants du groupe ont reconnu leurs erreurs: les PDG de Maruha Nichiro et Aqlifoods ont annoncé leur démission, de même que le directeur du contrôle de qualité d'Aqlifoods, une marque qui va devoir reconstruire son image.

Karyn Nishimura
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Santé environnementale

Perturbateur endocriniens, pesticides, produits cancérigènes, effets toxiques indésirables, cocktails chimiques, la liste est longue des produits considérés comme dangereux pour la santé humaine. Ces dangers font l’objet de controverses comme le montrent les débats autour des ondes magnétiques.

Abeille fleur pesticides istock

Un million d'Européens contre les pesticides et pendant ce temps-là... le règlement Reach est enterré

Une nouvelle initiative citoyenne européenne vient d'être validée. C'est seulement la septième sur la centaine déposée en dix ans. Elle concerne pour la seconde fois l'interdiction des pesticides, une préoccupation prégnante au sein de la population. Mais dans les sphères du pouvoir, c'est le...

Guerre ukraine feu ARIS MESSINIS AFP

Ukraine : La destruction de l’environnement, victime collatérale des guerres

Au fil de l'histoire, l'environnement a toujours été une arme de guerre. Si sa destruction volontaire est aujourd'hui interdite, elle est malgré tout une victime collatérale des conflits. Et la guerre en Ukraine n'y échappe pas. Derrière un lourd bilan humain, se cache des pipelines, des mines...

Chlordecone bananier

Antilles et pesticide : le cancer de la prostate lié au chlordécone est une maladie professionnelle

Un décret, publié le 22 décembre, reconnaît que le cancer de la prostate lié au chlordécone, est une maladie professionnelle. C’est le résultat d’un long combat mené par les Antillais pour faire reconnaître leur préjudice sanitaire lié à l’usage massif de ce pesticide dont les bananeraies ont été...

Danger amiante proces penal citation directe collective pixabay

Ces scandales qui ont changé le monde : l’interdiction de l'amiante, la fin d’un produit miracle

Difficile pour les industriels de renoncer à ce produit miracle. Il ne s’enflamme pas, il est très résistant, c’est un isolant aussi bien au niveau phonique que thermique. Mais l’amiante tue. Dans les années 90, son interdiction est prononcée et de nombreux procès en responsabilité voient le jour....