Publié le 28 janvier 2014

ENVIRONNEMENT

Produits surgelés japonais empoisonnés, les contrôles ont failli

Un responsable a été trouvé dans l'affaire des surgelés japonais contaminés au pesticide : un ouvrier aurait intentionnellement introduit de l'insecticide dans la chaîne de production, intoxiquant près de 3 000 personnes. Une affaire qui plombe le bénéfice de la maison mère mais qui jette surtout un doute sur les contrôles sanitaires de la chaîne alimentaire japonaise.

142104_GF.jpg

Malgré les caméras de surveillance, il y avait un angle mort, a reconnu un responsable de l'entreprise japonaise de mets surgelés Aqlifoods, à l'origine de l'intoxication de près de 3 000 personnes au Japon. En cause : un pesticide, le malathion, non utilisé dans le processus de production mais dont une concentration 2,6 millions de fois supérieure à la limite légale a été détectée dans des pizzas, des croquettes et divers autre produits d'une même usine Aqlifoods de Gunma, au nord de Tokyo. Après un mois d'enquête, un ouvrier du site a été arrêté, soupçonné d'introduction délibérée de l'insecticide. La façon dont il s'y est pris reste non élucidée, mais les services de police soupçonnent l'homme, qui nie les faits, d'avoir profité des pauses pour se rendre dans le lieu où les produits sont congelés, le seul qui, dans la configuration de l'usine, échapperait aux caméras.

Outre que cette sale affaire va amputer de près de 20% le bénéfice net de la maison-mère Maruha Nichiro Holdings, elle jette une ombre sur les failles de contrôle au Japon, malgré les règles strictes imposées. Non seulement le processus de production n'était pas entièrement surveillé, mais les produits finis sont allés jusque dans les congélateurs des consommateurs sans que nul en amont ne se rende compte de rien, malgré la présence d'un poison. De surcroît, la réaction de l'entreprise a été beaucoup trop tardive: elle n'a rappelé les produits qu'un mois après avoir été alertée d'un goût douteux mi-novembre par un premier client. Les autorités n'ont elles-mêmes été averties que fin décembre, ce qui révèle une lacune dans les obligations relatives à la sûreté.

Lors d'une traditionnelle « conférence de presse d'excuses », les dirigeants du groupe ont reconnu leurs erreurs: les PDG de Maruha Nichiro et Aqlifoods ont annoncé leur démission, de même que le directeur du contrôle de qualité d'Aqlifoods, une marque qui va devoir reconstruire son image.

Karyn Nishimura
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Santé environnementale

Perturbateur endocriniens, pesticides, produits cancérigènes, effets toxiques indésirables, cocktails chimiques, la liste est longue des produits considérés comme dangereux pour la santé humaine. Ces dangers font l’objet de controverses comme le montrent les débats autour des ondes magnétiques.

Toxiscore Squirrel photos de Pixabay

Le Toxiscore, le label qui épingle les produits ménagers les plus nocifs

Fini les longues étiquettes incompréhensibles au dos des produits ménagers. Le gouvernement veut mettre en place un Toxiscore, d'ici 2022, qui indiquera au consommateur, grâce à une notation et un système de couleur, le degré de toxicité du produit qu'il utilise. Si Barbara Pompili envisage de...

Renard Nature CC0

Le gouvernement soumet aux citoyens un nouveau "plan santé environnement"

En pleine crise sanitaire, le gouvernement propose aux citoyens de donner leur avis sur le quatrième plan santé environnement, dont la mise en application est prévue pour 2021. Il porte par exemple sur le bien-être et la protection de la faune sauvage ou sur la présence de substances toxiques dans...

Covid 19 sante mentale iStock solarseven

[Tempête Covid] Avec l’épidémie, la santé mentale des populations mise à l’épreuve

Plus de six mois après le pic de l’épidémie de Covid-19 on commence à connaître les effets physiques de la maladie. Mais les professionnels de santé alertent aujourd’hui sur des conséquences moins visibles sur le psychisme. Et les séquelles sont loin de se présenter chez les seuls malades du virus....

Contagion steven soderbergh Warner Bros

Épidémie de coronavirus : avec le film Contagion, Hollywood avait tout prévu

Sorti fin 2011, le film Contagion de Steven Soderbergh dépeint une pandémie d’un virus particulièrement dangereux. Œuvre de fiction très bien documentée, elle présente de nombreuses ressemblances avec la crise actuelle du Covid-19. On ne pourra pas dire qu’Hollywood ne nous avait pas prévenus…