Publié le 31 août 2018

ENVIRONNEMENT

Michael Bloomberg met 20 millions de dollars sur la table pour démonter "les pratiques trompeuses" de l'industrie du tabac

La fondation du milliardaire et ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a dévoilé les noms des organisations choisies pour diriger STOP, une ONG dotée de 20 millions de dollars sur trois ans, chargée de dénoncer les "pratiques trompeuses" de l'industrie du tabac.

Michael Bloomberg, à droite, a engagé une lutte à grande échelle contre l'industrie du tabac.
@Bloomberg

L'Université de Bath (Royaume-Uni), le Centre mondial pour la bonne gouvernance dans la lutte anti-tabac (Thaïlande) et l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (Paris) ont été choisies par Michael Bloomberg. Elles dirigeront "collectivement un nouveau groupe mondial de surveillance de l'industrie du tabac : STOP (Arrêt des organisations et des produits du tabac)".

Ce groupe publiera des rapports d’investigation détaillant les "stratégies trompeuses" de l'industrie du tabac. Elle fournira également des outils et du matériel de formation aux pays à revenu faible ou intermédiaire pour lutter contre son influence.

"STOP protégera les consommateurs en mettant en lumière les manœuvres sournoises de l'industrie du tabac, y compris le marketing ciblant les enfants", estime Michael Bloomberg, ambassadeur mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les maladies non transmissibles et fondateur de Bloomberg Philanthropies.

1 milliard de fumeurs

Depuis dix ans, la fondation de l'ex-maire de New York, Bloomberg Philanthropies, a engagé près d'un milliard de dollars pour lutter contre le tabagisme dans le monde, précise cette dernière.

"L'industrie du tabac est un obstacle majeur à la lutte mondiale contre le cancer et les maladies cardiaques", commente le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dans un communiqué de la fondation.

Michael Bloomberg, lui même ex-fumeur, avait annoncé ce projet à l'occasion de la 17ème Conférence mondiale "Tabac ou santé" organisée en mars au Cap, en Afrique du Sud. Près de 80 % du milliard de fumeurs que compte la planète vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, selon l'OMS.

Chaque année, le tabagisme tue plus de 7 millions de personnes, selon cet organisme des Nations-Unies.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Santé environnementale

Perturbateur endocriniens, pesticides, produits cancérigènes, effets toxiques indésirables, cocktails chimiques, la liste est longue des produits considérés comme dangereux pour la santé humaine. Ces dangers font l’objet de controverses comme le montrent les débats autour des ondes magnétiques.

Happychemicals

Avec sa SinList, l’ONG ChemSec alerte un public non expert sur les risques chimiques

L’ONG suédoise spécialiste des risques chimiques ChemSec organisait un événement à Bruxelles le 14 novembre à l’occasion de la sortie de sa SinList, sa nouvelle liste de substances à remplacer d’urgence parce qu’elles sont trop dangereuses. En associant scientifiques, entreprises, productrices et...

Maree noire bresil mysterieuse benevoles nordeste ANTONELLO VENERI AFP

Le Brésil en proie à une mystérieuse marée noire depuis trois mois, la plus grosse de son histoire

Trois mois après le début de la pire marée noire de son histoire, le Brésil accuse un pétrolier grec d'être responsable de ce déversement. Des accusations démenties par la société gestionnaire. Sur place, le président Jair Bolosonaro assure que le pire reste à venir et les bénévoles continuent de se...

Sargasses wikipedia Patrice78500

Pour lutter contre les sargasses, le gouvernement mise sur des solutions innovantes plutôt que sur un nouveau plan d’aides

Les sargasses étaient au menu de la visite d’Édouard Philippe en Guadeloupe le 26 octobre. Le chef du gouvernement assure prendre le problème à bras-le-corps mais n’a pas annoncé le renouvellement d’un plan d’aides pour la région. Il faut, selon lui, miser avant tout sur des solutions innovantes et...

Produits chimiques test labo

Incendie de Lubrizol à Rouen : une liste de 5 253 tonnes de produits chimiques détruits à décrypter

Cinq jours après l'impressionnante explosion de l'usine Lubrizol de Rouen, la préfecture a dévoilé la liste des 5 253 tonnes de produits chimiques qui ont été détruits dans l'incendie. Pour les installations Seveso, le nom des produits stockés est en effet gardé secret en raison du risque...