Publié le 25 novembre 2008

ENVIRONNEMENT

Thon rouge : des quotas supérieurs aux recommandations

La Commission pour la conservation du thon (ICCAT) a décidé des quotas de pêche du thon rouge pour 2009 sans tenir compte des recommandations des scientifiques, sous-estimant ainsi le problème de l'appauvrissement des ressources halieutiques. Une décision qualifiée de « honte » par les associations de défense de l'environnement.

118678_GF.jpg

La Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (ICCAT) a décidé, lundi 24 novembre, de fixer les quotas de pêche de thon rouge à 22000 tonnes pour l'année 2009. C'est à peine moins que le tonnage pêché en 2008 (28500 tonnes). Ce chiffre va à l'encontre des recommandations formulées par le conseil scientifique de l'ICCAT. Inquiets de l'état des ressources halieutiques de thon rouge, les scientifiques estimaient le Total admissible de capture (TAC) à 8500 à 15000 tonnes maximum, et demandaient d'une interruption de la pêche entre les mois de mai et juin, pour permettre aux adultes de se reproduire. Le conseil scientifique avait surtout proposé un moratoire sur le thon rouge, solution la plus à même de rétablir les stocks de poisson rapidement et durablement. Deux conseils apparemment écartés par la Commission.

Si l'information n'est pas encore confirmée par l'ICCAT, la nouvelle inquiète grandement les défenseurs de l'environnement et de la biodiversité, notamment Greenpeace qui estime que cette décision est « désastreuse ». Le WWF France, dans un communiqué de presse, parle de « honte qui ne laisse pas d'autre choix que de chercher des solutions ailleurs pour sauver l'espèce ». Les deux ONG vont même jusqu'à avancer que cette décision de l'ICCAT a été prise sous la pression de l'Union européenne, sans preuve pour l'instant. Elles pointent du doigt la France, qui s'est déjà montrée difficile à convaincre de l'importance des quotas. Le ministre de l'agriculture et de la pêche Michel Barnier avait refusé, en juin 2008, la décision de la Commission européenne de fermer la pêche au thon rouge deux semaines avant la date officielle, car les quotas pour l'année étaient épuisés.

L'inquiétude concernant les ressources halieutiques grandit depuis 2005 et la sortie d'une étude de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) alertant sur l'appauvrissement des stocks de poisson. Un effondrement dramatique en partie causé par la pêche illégale de thon rouge. Malgré l'adoption en 2007 d'une directive européenne contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, le problème reste entier. Greenpeace et le WWF militent activement pour l'inscription du thon rouge dans la liste de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages (CITES), et appellent au boycott de ce poisson. « Il ne nous reste plus que le volet économique pour sauver le thon rouge » affirme Sergi Tudela, responsable du programme pêche au WWF Méditerranée. Certaines enseignes de grande distribution ont d'ailleurs déjà pris position, à l'image d'Auchan qui ne vend plus de thon rouge depuis fin 2007.

Rouba Naaman
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Mine d or Newmont au suriname Newmont Mining Corporation

Après l’annulation de la "Montagne d'or", un nouveau projet minier géant apparaît en Guyane

La commission départementale des mines de Guyane a donné un avis largement favorable aux prémices d'un nouveau projet de mine d'or de taille industrielle, "Espérance", co-porté en Guyane par la compagnie minière américaine Newmont. Un nouveau débat s’ouvre dans le département français alors que le...

Blocage cimentiers lafarge extinction rebellion

Face aux blocages d'activistes écologistes, les cimentiers Lafarge et Cemex défendent leurs objectifs climatiques

Alors que les militants d'Extinction Rebellion ont bloqué les sites de Lafarge et Cemex mi-février pour dénoncer la pollution du BTP, les deux cimentiers défendent leurs objectifs climatiques. Cemex vient d'annoncer du béton zéro carbone d'ici 2050 quand Lafarge assure être l'entreprise la plus...

Margiris chalutier geant Greenpeace

[Vidéo] Un chalutier néerlandais géant accusé d’épuiser les ressources par les pêcheurs français

C'est un navire-usine qui peut pêcher en un seul jour l'équivalent de cinq chalutiers français en un an. Le Margiris, ce bateau de pêche néerlandais et ses 143 mètres de long cristallise les tensions avec les pêcheurs français depuis qu'il a sillonné la Manche. Ces derniers l'accusent d'épuiser les...

Geothermie profonde a Illkrich en Alsace ElectriciteDeFrance

La France découvre un trésor de lithium dans son sous-sol, mais n’est pas certaine de pouvoir l’exploiter

La France, au côté de l’Allemagne, est bien décidée à ne pas se laisser distancer dans la course à la batterie pour la voiture électrique. Au cœur de cette technologie, on trouve entre autres le lithium aujourd’hui produit dans une poignée de pays à travers le monde. La découverte d’importants...