Publié le 20 juillet 2017

ENVIRONNEMENT

Le Luxembourg se dote d’une loi pour industrialiser l’espace

L’espace est en train de devenir le nouveau terrain de jeu des startups. Après les États-Unis, le Luxembourg vient de se doter d’une loi permettant aux entreprises d’y exploiter commercialement les ressources présentes, notamment dans les astéroïdes. Une première en Europe ! L’objectif pour le Grand-Duché est de diversifier son économie et de se positionner comme leader sur le marché.


Il n’appartient à personne et fait l’objet de toutes les convoitises. Régi par un traité datant de 1967, l’espace, comme la haute mer dans laquelle on peut librement pêcher des poissons, est une sorte de no man’s land où tout – pour l’instant – semble permis. Les entreprises implantées aux États-Unis et désormais au Luxembourg vont ainsi pouvoir utiliser les ressources spatiales à des fins commerciales.

Le Luxembourg n’a pas tardé à se positionner. Après le "Space act" signé en 2015 sous la présidence Obama, le Grand-Duché a adopté la semaine dernière une loi qui permettra à des sociétés établies sur le territoire d’extraire et de s'approprier des ressources spatiales telles que des métaux, des hydrocarbures ou de l'eau. Le texte, adopté par 55 voix pour et deux contre, doit entrer en vigueur dès le 1er août.

Le secteur privé aux avant-postes

Cette annonce s’inscrit dans la suite de l'initiative "spaceresources.lu", lancée en février 2016 par le gouvernement luxembourgeois. L’objectif pour le petit État européen est de diversifier son économie grâce à l’émergence de l’industrie du "new space" (nouvel espace). Car faute de moyens, ce ne sont plus les États qui mènent la course dans l’espace, mais bel et bien le secteur privé.

Avec cette nouvelle loi, les compagnies pourront ramener les ressources sur Terre ou les utiliser pour construire des bases spatiales. À ce jour, quatre entreprises du secteur se sont déjà installées au Luxembourg. Parmi elles, Deep Space Industries et Planetary Resources Inc. qui ont pour ambition l’exploitation minière des astéroïdes – riches en eau et en platine notamment – et le développement du ravitaillement des satellites de télécommunication en orbite.

Environ 1 500 astéroïdes peuvent être atteints aussi "facilement" que la Lune, estiment les experts, chacun d'entre eux pouvant peser plusieurs milliards de dollars. Des arguments qui ont convaincu des grands noms tels que Larry Page et Eric Schmidt, fondateurs de Google, ou encore James Cameron, réalisateur du film "Avatar", de financer Planetary Resources Inc. entre autres.

Mais le coût du rapatriement de ces ressources sur Terre constitue encore un frein. À titre d'exemple, la NASA prévoit de dépenser 1 milliard de dollars pour ramener sur Terre un échantillon de … 60 grammes prélevé sur un astéroïde.  

Concepcion Alvarez @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Terre depuis l ISS NASA

Jour du dépassement : la crise du Covid-19 a donné à peine quelques jours de répit à la planète

À partir de samedi 22 août, l'humanité aura consommé plus de ressources naturelles que la Terre ne peut en renouveler en 12 mois. C’est ce qu’on appelle le "jour du dépassement". Une fois n’est pas coutume, il a reculé de 25 jours, passant de fin juillet à mi-août. C’est bien peu alors que plus de...

Conseil etat wikicommons

Des ONG dénoncent un arrêté permettant de "contourner les règles environnementales" en France

Plusieurs ONG ont annoncé déposer un recours devant le Conseil d'État contre un récent décret permettant aux préfets de "déroger" à des normes, notamment environnementales, pour autoriser certains projets. Les associations craignent notamment que cela facilite les infrastructures minières en Guyane.

Mine d or Newmont au suriname Newmont Mining Corporation

Après l’annulation de la "Montagne d'or", un nouveau projet minier géant apparaît en Guyane

La commission départementale des mines de Guyane a donné un avis largement favorable aux prémices d'un nouveau projet de mine d'or de taille industrielle, "Espérance", co-porté en Guyane par la compagnie minière américaine Newmont. Un nouveau débat s’ouvre dans le département français alors que le...

Blocage cimentiers lafarge extinction rebellion

Face aux blocages d'activistes écologistes, les cimentiers Lafarge et Cemex défendent leurs objectifs climatiques

Alors que les militants d'Extinction Rebellion ont bloqué les sites de Lafarge et Cemex mi-février pour dénoncer la pollution du BTP, les deux cimentiers défendent leurs objectifs climatiques. Cemex vient d'annoncer du béton zéro carbone d'ici 2050 quand Lafarge assure être l'entreprise la plus...