Publié le 12 août 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] Plus de la moitié de la surface des océans exploitée par les grands chalutiers

Une étude basée sur des données satellitaires révèle que les navires opèrent sur 200 millions de kilomètres carrés. Cela représente 55 % de la surface de la planète. C’est quatre fois plus que la surface occupée par l’agriculture.

Un tiers des stocks de poissons sont déjà surexploités.
@Flickr / Jean-Jacques Abalain

Une équipe de chercheurs a mis au point une carte interactive qui permet d’établir l’empreinte mondiale de la pêche. Grâce aux systèmes d’identification automatique des navires, conçus pour éviter les collisions, ils peuvent déterminer à la seconde près les déplacements des navires. Leurs résultats, publiés en début d’année dans la revue Science, sont implacables : la pêche industrielle exploite 200 millions de kilomètres carrés, soit la moitié de la surface de la Terre.

À titre de comparaison, l’agriculture occupe 50 millions de km2 de terres, soit quatre fois moins. Mais "la superficie totale pêchée est probablement plus élevée". Jusqu'à 73 %, estiment les chercheurs, car certaines parties du monde ne sont pas visibles faute de bonne couverture satellite et que tous les navires de pêche ne sont pas équipés du système.

600 fois la distance Terre-Lune

Les navires de cinq pays - Espagne, Taïwan, Japon, Corée du Sud et Chine - représentent à eux seuls plus de 85 % des grands chalutiers industriels. Les importants sites de pêche "ont été observés dans le nord-est de l'Atlantique et le nord-ouest du Pacifique, ainsi que dans les régions riches en nutriments au large de l'Amérique du Sud et de l'Afrique de l'Ouest". Et rien qu’en 2016, l’équipe de chercheurs a enregistré 40 millions d’heures de pêche par des navires qui ont consommé 19 milliards de kWh d’énergie et parcouru plus de 460 millions de kilomètres, soit 600 fois la distance aller-retour de la Terre à la Lune.

"L’empreinte mondiale de la pêche est beaucoup plus importante que les autres sources de production de nourriture alors que les pêcheries ne fournissent que 1,2 % des calories consommées par les humains, soit 34 kcal par habitant et par jour", remarquent les auteurs. Dans le monde, un tiers des stocks de poissons sont surexploités, ce qui signifie que ces espèces sont prélevées plus rapidement qu’elles ne peuvent se reproduire. Et d'après une récente étude, seule 13 % de la surface des océans serait encore à l’état sauvage, exempte de traces liées à l’activité humaine. 

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Femmes eau Lac Albert Afrique Ouganda YasuyoshiCHIBA AFP

En Ouganda, deux jeunes militants tentent de mobiliser pour le climat malgré les risques

Dans un pays pourtant déjà frappé par ses effets, la lutte contre le dérèglement climatique n’est qu’une préoccupation secondaire par rapport aux objectifs de développement économique. Vu de France, la principale controverse connue concerne la construction du pipeline de Total. Mais l’enjeu est plus...

Mountain pass mine

Les États-Unis relancent la production de terres rares, sur fond de tensions géopolitiques avec la Chine

Les terres rares sont un enjeu géopolitique majeur. Alors que la Chine, plus gros producteur mondial, menace de couper les robinets, les États-Unis veulent retrouver une partie de leur indépendance. Ils viennent ainsi de relancer la mine de Mountain Pass en Californie qui devrait, quand elle...

Filature lin textile PHILIPPE HUGUEN AFP

[Fashion Revolution] Le lin, fer de lance d’une filière textile française écologique

La France est le premier producteur mondial de lin. Mais, faute de filatures, elle doit envoyer 90 % de sa production en Chine et en Inde pour la transformation. Plusieurs acteurs veulent remonter une filière dans l'Hexagone à commencer par "Linportant" qui vient de créer une gamme de T-shirt en lin...

Terre depuis l ISS NASA

Jour du dépassement : la crise du Covid-19 a donné à peine quelques jours de répit à la planète

À partir de samedi 22 août, l'humanité aura consommé plus de ressources naturelles que la Terre ne peut en renouveler en 12 mois. C’est ce qu’on appelle le "jour du dépassement". Une fois n’est pas coutume, il a reculé de 25 jours, passant de fin juillet à mi-août. C’est bien peu alors que plus de...