Publié le 18 juillet 2007

ENVIRONNEMENT

De l'huile de palme durable pour les savons «The Body Shop»

Afin d'enrayer la déforestation entraînée par le commerce de cette huile végétale, The Body Shop a annoncé qu'il se fournirait exclusivement en huile de palme produite de manière durable pour ses savons. Cette première mondiale pour un groupe cosmétique constitue une étape importante dans le développement de filières de production responsables.

110497_GF.jpg

Les rares visiteurs qui s'aventuraient dans la province du Kalimatan au début des années 90 étaient attirés dans cette région reculée d'Indonésie par la biodiversité exceptionnelle de ses forêts primaires. Située au Nord-Est de l'île de Bornéo, la région constitue un des habitats naturels de certaines espèces, désormais menacées, comme les Oran-outangs, les éléphants et les tigres d'Asie.

Presque deux décennies après, le panorama est bien différent. Si de larges zones de forêts primaires restent encore intactes, certaines régions voient la physionomie de leurs territoires complètement remodelée. Pour répondre à l'explosion mondiale de la demande en huile de palme, de nombreux groupes internationaux investissent la région afin d'étendre leurs capacités de production en implantant de nouvelles plantations, en lieu et place de forêts tropicales primaires. « Mi-2006, plus de 50% des terres du district du Sambas (Ouest Kalimatan), soit 319 000 hectares, étaient attribuées à l'extension des plantations d'huile de palme» rapporte Rully Syumanda des Amis de la Terre Indonésie. « La demande croissante de l'Europe en huile de palme conduit à une catastrophe environnementale et sociale, ici en Indonésie. » ajoute-t-il.

Au rythme actuel, environ 1,3 millions d'hectares de forêt à Bornéo, soit l'équivalent de 6 terrains de football par minute, seront détruits cette année pour étendre la surface cultivée et répondre à la demande mondiale en huile de palme. Parfaitement adaptée à différents usages, cette huile végétale est utilisée dans la production d'un grand nombre de produits d'usage quotidien dans des secteurs aussi divers que l'alimentaire, les cosmétiques ou les produits ménagers. Cette matière est tellement pratique que sa demande a été multipliée par six depuis le milieu des années 80 et représente désormais 29 millions de tonnes sur les 95 millions de tonnes d'huile végétale produite chaque année.

Minimiser la déforestation

Face à l'évolution catastrophique des forêts tropicales d'Asie du Sud Est, le WWF a cherché à réunir, dès 2001, les différents acteurs de la filière afin de réfléchir aux moyens de mettre en place une filière de production durable d'huile de palme. Cette initiative s'est concrétisée, en 2002, par la constitution de l'organisation globale Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO, ou table ronde sur l'huile de palme durable) qui compte désormais plus de 250 membres et fédère 40% des producteurs d'huile dans la quête de solutions aux graves problèmes liés à la production de cette matière première. Après 5 ans de travaux préparatoires, elle va déboucher, à la fin de l'année 2007, sur la mise en place de certification de filières de production d'huile de palme durable, ce qui devrait permettre au groupe des 20 entreprises, membres du RSPO et issus du secteur de la distribution, de modifier leurs sources d'approvisionnement et d'exiger de leurs fournisseurs d'avoir recours à de l'huile de palme durable.

"The Body Shop" donne l'exemple

En devenant le premier groupe cosmétique à introduire dans l'industrie de la beauté de l'huile de palme de ce type, The Body Shop montre qu'il est possible de faire évoluer les pratiques de son secteur. Fidèle à ses valeurs, l'enseigne entend apporter une réponse à la destruction rapide des forêts primaires tropicales et aux dégâts qu'elle engendre (voir article lié) mais également entraîner dans son sillage les autres fabricants et enseignes. « Malgré nos besoins beaucoup plus complexes que de nombreux autres utilisateurs de cette huile végétale, nous avons souhaité démontrer que la filière de l'huile de palme durable est une alternative viable pour lutter contre les impacts environnementaux et sociaux de la production de cette matière première» déclare Steve Noble, le directeur des approvisionnements de The Body Shop. « En l'absence de certification officielle, nous avons procédé à l'audit des opérations de notre fournisseur colombien, Daabon, et de leur conformité avec les normes du RSPO. Une fois le label RSPO lancé, ce producteur se soumettra également à un audit indépendant afin d'obtenir la certification de ses plantations, » ajoute-t-il.

La décision de The Body Shop est symbolique. L'enseigne a bien conscience que les 2200 tonnes d'huile de palme utilisées pour la production des 14,5 millions de savons qu'elle vend tous les ans ne sont qu'une goutte d'eau face à la consommation mondiale de ce produit. « Le choix d'une huile produite de façon durable et responsable pour nos savons marque une étape historique pour notre marque et ouvre une perspective considérable pour l'ensemble du secteur cosmétique, » considère Peter Saunders, le directeur général de The Body shop. « Notre ambition, d'ici 2 à 3 ans, est de parvenir à ce que la majorité de l'huile de palme, produite dans le monde, le soit de manière durable. Mais nous ne pourrons l'atteindre cet objectif de façon isolée - notre décision doit inspirer d'autres entreprises à nous rejoindre» ajoute-t-il.

Pierre-Marie Coupry
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Mine d or Newmont au suriname Newmont Mining Corporation

Après l’annulation de la "Montagne d'or", un nouveau projet minier géant apparaît en Guyane

La commission départementale des mines de Guyane a donné un avis largement favorable aux prémices d'un nouveau projet de mine d'or de taille industrielle, "Espérance", co-porté en Guyane par la compagnie minière américaine Newmont. Un nouveau débat s’ouvre dans le département français alors que le...

Blocage cimentiers lafarge extinction rebellion

Face aux blocages d'activistes écologistes, les cimentiers Lafarge et Cemex défendent leurs objectifs climatiques

Alors que les militants d'Extinction Rebellion ont bloqué les sites de Lafarge et Cemex mi-février pour dénoncer la pollution du BTP, les deux cimentiers défendent leurs objectifs climatiques. Cemex vient d'annoncer du béton zéro carbone d'ici 2050 quand Lafarge assure être l'entreprise la plus...

Margiris chalutier geant Greenpeace

[Vidéo] Un chalutier néerlandais géant accusé d’épuiser les ressources par les pêcheurs français

C'est un navire-usine qui peut pêcher en un seul jour l'équivalent de cinq chalutiers français en un an. Le Margiris, ce bateau de pêche néerlandais et ses 143 mètres de long cristallise les tensions avec les pêcheurs français depuis qu'il a sillonné la Manche. Ces derniers l'accusent d'épuiser les...

Geothermie profonde a Illkrich en Alsace ElectriciteDeFrance

La France découvre un trésor de lithium dans son sous-sol, mais n’est pas certaine de pouvoir l’exploiter

La France, au côté de l’Allemagne, est bien décidée à ne pas se laisser distancer dans la course à la batterie pour la voiture électrique. Au cœur de cette technologie, on trouve entre autres le lithium aujourd’hui produit dans une poignée de pays à travers le monde. La découverte d’importants...