Publié le 08 février 2022

ENVIRONNEMENT

Clap de fin pour le projet d’extraction de sable de coquillier en baie de Lannion

Le projet d’extraction de sable de coquillier dans la baie de Lannion ne verra finalement pas le jour. Le Peuple des dunes du Trégor, collectif qui regroupe plusieurs dizaines d’associations, s'opposait depuis dix ans à ce projet alors que l'utilisation intensive du sable, deuxième matière première la plus consommée après l'eau, provoque des dégâts majeurs sur l'environnement. 

Bretagne sable
La Compagnie armoricaine de navigation a définitivement abandonné son projet d'extraction de sable coquillier en baie de Lannion.
Pixabay Licence

Le projet d’extraction de sable de coquillier en baie de Lannion, objet d'une forte opposition locale depuis dix ans, est définitivement enterré. Il a été abandonné par son exploitant, la Compagnie armoricaine de navigation (Can), une filiale du groupe Roullier, a indiqué Éric Bothorel dans un communiqué. Le député LREM des Côtes-d'Armor a confié à l'AFP :"Le 4 novembre dernier, la Compagnie armoricaine de navigation déclarait auprès du préfet du Finistère l'arrêt définitif des travaux miniers sur la concession (…) dite de Pointe d'Armor (…). C'est une décision de raison, il fallait sortir de ce dossier par le haut".

Déposé en 2010 par la Can, le projet d’origine visait à extraire 400 000 m3 de sable coquillier chaque année pendant vingt ans, sur une surface de 4 km2 et sur une dune sous-marine indispensable selon les professionnels de la pêche. La sable coquillier est composé de débris de coquilles et sert à amender les terres agricoles pour en diminuer l'acidité. En 2015, Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, avait signé le décret autorisant la compagnie à procéder à l'extraction annuelle de 250 000 m3 pendant 15 ans. Trois ans plus tard, devenu chef de l’Etat, il avait finalement renoncé indiquant que les conditions d'exploitation n'étaient pas satisfaisantes.

Vaste opposition

Dès 2009, le dossier a été vivement critiqué par les élus locaux, associations environnementales et groupements de professionnels de la région, parmi lesquels les pêcheurs. Le "Peuple des dunes du Trégor", qui regroupe plusieurs dizaines d'associations, dénonçait notamment un projet situé "entre deux zones Natura 2000", dont l'impact sur l'environnement, la faune, la flore, et l'emploi n'a pas été évalué.

Matière première la plus utilisée après l’eau, le sable, composant essentiel du béton, est utilisé partout : les routes, les ponts, les immeubles, le verre, les téléphones et même les cosmétiques. Chaque année 40 à 50 milliards de tonnes de sable sont extraites. Et la demande ne cesse d’augmenter alertait en 2019 l’ONU, malgré les conséquences désastreuses de son exploitation sur l'environnement entre l’augmentation des risques d'inondations et la destruction de la biodiversité.

Marion Chastain @MarionChastain avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Velo voiture pietons deplacements pixabay stocksnap

Nucléaire, chasse au gaspi...comment les chocs pétroliers ont déterminé nos modèles économiques

La flambée des prix des matières premières ravive les souvenirs des chocs pétroliers de 1973 et 1979. Les gouvernements sont acculés à faire des choix économiques et sociaux déterminants. De telles décisions avaient déjà modelé les sociétés après les précédents chocs pétroliers où la France avait...

Big Air Pekin

Aux JO de Pékin : Neige artificielle et cheminées industrielles sous les feux de la rampe

Exit les montagnes blanches. Aux Jeux olympiques de Pékin, l'épreuve de Big Air, une discipline de snowboard et ski freestyle s'est déroulée au milieu d'usines et d'anciens hauts-fourneaux. L’installation surréaliste a fait polémique sur les réseaux sociaux. De son côté, la Chine, qui s'était...

Wild flowers

"CO2 ou PIB, il faut choisir" : En France et en Allemagne, la percée des nouveaux indicateurs environnementaux et sociaux

De plus en plus contesté, même par les économistes classiques, l’indicateur de croissance phare, le PIB, utilisé notamment pour construire la loi de finance, pourrait être détrôné. Outre-Rhin, le ministre de l'Économie et du climat veut ajouter une trentaine de nouveaux indicateurs pour apprécier...

Bretagne sable

Clap de fin pour le projet d’extraction de sable de coquillier en baie de Lannion

Le projet d’extraction de sable de coquillier dans la baie de Lannion ne verra finalement pas le jour. Le Peuple des dunes du Trégor, collectif qui regroupe plusieurs dizaines d’associations, s'opposait depuis dix ans à ce projet alors que l'utilisation intensive du sable, deuxième matière première...