Publié le 19 juillet 2019

ENVIRONNEMENT

Votre maillot de bain aussi peut être dangereux pour l’océan

Pour passer un été 100 % responsable, le choix de votre maillot de bain pourrait vite devenir un véritable casse-tête. Les fibres synthétiques, dont sont composés nos bikinis et shorts de bain, rejettent en effet une quantité importante de microplastiques dans l’océan au moment de leur passage en machine. Pour lutter contre cette pollution, des marques commencent à proposer des alternatives.

Maillot de bain en filets de peche recycles hopaal
La marque Hopaal, basée à Anglet dans le sud-ouest, propose des maillots de bain fabriqués à partir de filets de pêche recyclés.
@Hopaal

C’est le vêtement de l'été mais son choix peut avoir des conséquences néfastes sur l’océan. Nos maillots de bain, fabriqués en matière synthétique (nylon, polyamide…) pour mieux absorber l’humidité, libèrent des milliers de microfibres plastique à chaque lavage en machine. Celles-ci voyagent avec les eaux usées domestiques et se retrouvent pour certaines dans les rivières et les océans jusqu’à finir dans l’estomac des poissons que nous consommons.

Chaque année, l’équivalent de 50 milliards de bouteilles plastique seraient ainsi rejetées dans l’océan lors du lavage des textiles synthétiques, vêtements de sport, polaires et maillots de bain, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources. On estime que les textiles contribuent à 35 % de l’ensemble des microplastiques rejetés dans l’océan. Dès lors, choisir son maillot de bain n’a plus rien d’anodin.

Des maillots en filets de pêche recyclés

Depuis peu, des marques se penchent sur la question. Première possibilité : l'utilisation de fibres naturelles, qui ne rejettent pas de particules plastiques, et qui ont l’avantage de ne pas consommer de pétrole pour leur fabrication. La marque française Luz, créée en 2012, propose des maillots de bain pour femme, fabriqués en coton bio (à 93 %, et 7 % d'élasthane) au Pérou sur le principe du commerce équitable. Mais le coton ne présente pas les mêmes caractéristiques que le synthétique en terme d'étanchéité...

Autre possibilité, donc : l'utilisation de fibres recyclées comme l’Econyl, réalisé à partir du nylon issu de filets de pêche. Ceux-ci représentent 10 % des déchets trouvés dans les fonds marins. C'est la solution retenue par Luz. Mais les plus grands marques se lancent aussi dans l'aventure. Adidas a lancé la gamme Parley, confectionnée à partir de déchets recyclés qui ont été collectés sur les plages et les côtes avant qu’ils n’atteignent l’océan. Patagonia propose aussi des modèles conçus avec du nylon ou du polyester recyclés. Et Même le géant de la fast-fashion, H&M, propose parmi ces centaines de modèles, trois produits fabriqués à partir de polyester recyclé, à petit prix.

Des startups proposent également des filets de lavage pour tenir les microplastiques. Deux surfers Allemands ont mis au point un sac – en plastique recyclable - dans lequel glisser ses vêtements synthétiques en machine. C’est le Guppyfriend. Plus de 90 % des résidus plastiques seraient retenus, assurent ses créateurs sur leur site. Mais l'efficacité et la pertinence de ce type de solution reste contestée.

La dernière option reste d’éviter au maximum de passer vos maillots de bain à la machine à laver. Un simple rinçage à l’eau froide peut souvent suffire ! 

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[SÉRIE D’ÉTÉ] Les 5 gestes à adopter pour une journée à la plage 100% responsable

Novethic vous propose toute la semaine des solutions pour passer des vacances plus responsables et respectueuses de l’environnement. Nous démarrons cette série d’été avec une journée à la plage. Lézarder au soleil peut paraître inoffensif pour la planète…et pourtant ! Voici quelques idées...

Cinq idées pour donner du sens à vos vacances

Marre du farniente au bord de l’eau ? Novethic a déniché pour vous cinq bons plans pour donner du sens à vos vacances : à la ferme, à la montagne, à l’autre bout du monde, ou au fin fond de la campagne, vous pouvez avoir un impact positif sur la planète et contribuer à tisser du lien...

Fashion Week de Paris : cinq solutions pour s’habiller responsable

Jusqu’au 3 octobre, Paris accueille la Fashion Week et ses dizaines de créateurs et maisons de prêt-à-porter venus présenter leur nouvelle collection. Loin des paillettes, des flashs et des tapis rouges, Novethic vous propose cinq solutions pour rendre votre garde-robe climato-compatible....

[Infographie] Derrière les soldes, le coût environnemental et social des vêtements

Alors que les soldes battent leur plein, Novethic revient sur les dessous de la fabrication des vêtements en suivant les traces d’un t-shirt de la culture du coton à la fin de sa vie. Son empreinte environnementale et sociale est loin d’être anodine.

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Unilever Rotterdam iStock Poulssen

Unilever va consacrer 1 milliard de dollars pour supprimer les fossiles de ses produits d’entretien

Depuis quelques mois Unilever multiplie les annonces liées à la réduction de son empreinte environnementale. Après avoir annoncé 1 milliard de dollars pour des projets liés à la biodiversité, le géant de la grande consommation assure qu’il va consacrer un autre milliard à l’élimination des dérivés...

Uber congestion pollution climat TE

Uber chasse les véhicules diesel de son parc et prend le chemin de la neutralité carbone

Uber veut faire sa "révolution électrique". Dès 2024, plus aucun véhicule diesel ne roulera pour la plateforme en France. Pour cela, le groupe prévoit un fonds de 75 millions d'euros sur cinq ans, dont la moitié sera payée par les usagers, pour aider financièrement les chauffeurs à acheter une...

Helice navire oceans cavitations

[Les monstres des abysses] Le volume sonore des océans devient insupportable pour les mammifères marins

L’humanité n’épargne rien aux océans. Il y a les pollutions dues aux hydrocarbures, au plastique, aux métaux… et aussi à cause du son. Alors que 90 % du commerce mondial passe par les mers, la gigantesque flotte de porte-conteneurs fait des milieux sous-marins une véritable cacophonie. Toute la...

Fosses des mariannes plastique

[Les monstres des abysses] Quand les déchets plastiques tapissent les fonds marins

Même l'endroit le plus profond de la Terre, la fosse des Mariannes, située dans les profondeurs extrêmes de l'océan Pacifique, est polluée par les humains. Des études montrent en effet la présence de sacs plastiques, côtoyant des créatures marines dignes des contes et légendes de notre enfance....