Publié le 14 avril 2018

ENVIRONNEMENT

[VIDEO] Symphony of the seas, le plus gros paquebot au monde, symbole de la pollution des croisières

Le plus gros paquebot au monde, Symphony of the seas, sorti des chantiers STX de Saint Nazaire, vient de faire sa première escale à Marseille, après avoir été hué par une dizaine de manifestants espagnols à Barcelone. En cause : le tourisme de masse et la pollution qu'il génère. Selon les experts, un navire pollue autant qu'un million de voitures. 

Plus gros paquebot au monde symphony of the seas
Aqua-théâtre, piscines, cinéma, discothèque, mini-golf... le bateau de croisière Symphony of the seas pèse pas moins de 100 000 tonnes.
©Royal Caribbean International

Son nom sonne comme une belle mélodie : "Symphonie of the seas", la symphonie des mers. Le plus gros paquebot au monde sorti des chantiers STX de Saint-Nazaire fin mars a commencé sa première croisière en faisant escale à Marseille le 9 avril dernier.

Avec ses 362 mètres de long, 66 de large, ses 20 restaurants, 18 ponts, 24 ascenseurs, 6 780 passagers, 2 100 membres d’équipages et 2 775 cabines, difficile de passer à côté de ce Léviathan. Mais au-delà de la fascination que provoque cette ville flottante de la compagnie Royal Caribbean International, la pollution qu’elle génère provoque l’indignation.

Bordeaux et Marseille vont mesurer la pollution des paquebots

À tel point qu’à Barcelone, lieu de départ de son voyage inaugural, des dizaines d’Espagnols ont manifesté contre le tourisme de masse. Selon les experts, un seul navire génère autant de pollution aux particules ultrafines qu’un million de voitures. Même à quai, les moteurs de ces géants des mers continuent de tourner pour pouvoir alimenter les cuisines, les cinémas, piscines et autres loisirs.

Plusieurs grandes villes ont donc décidé de mesurer les émissions de particules fines de ces paquebots. C’est le cas notamment de Marseille, qui prévoit, en 2018, d’accueillir 1,7 million de croisiéristes. Soit 13 % de plus qu’en 2017. Ou encore de Bordeaux où ont accosté 53 paquebots touristiques, l'année passée.

Royal Carribean veut réduire de 35% ses émissions de GES

Interrogé par Weather.com, Royal Carribean affirme avoir diminué la pollution de ses paquebots. "Le Symphony of the Seas sera 25 % moins polluant que l’Allure of the Seas", assure le groupe qui a installé des équipements sobres. La compagnie s’est d’ailleurs fixée comme objectif de réduire de 35 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Rappelons que le secteur maritime est aujourd’hui le seul à ne pas avoir publié d’objectifs communs de réduction d’émission. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

On avale jusqu a 5 grammes de plastique par semaine

[Science] Chaque semaine, nous avalons cinq grammes de plastique, le poids d’une carte de crédit

Avec ou sans sel ? Selon un rapport de l'université de Newcastle pour le WWF, une personne avale jusqu'à 5 grammes de plastique par semaine, l'équivalent du poids d'une carte de crédit. Nous ingurgitons ces microparticules de plastique principalement en buvant de l'eau en bouteille mais également en...

La premiere carte de credit qui plafonne notre empreinte carbone selon nos achats 1

[Bonne nouvelle] La première carte de crédit qui calcule votre empreinte carbone selon vos achats

Et si nous faisions autant attention à nos quotas de CO2 qu'à notre argent ? Doconomy, une startup suédoise, vient de lancer en partenariat avec MasterCard une carte de crédit calculant l'empreinte carbone de nos achats. La version Black Card vous bloque même vos achats si vous dépassez le plafond...

Bouteilles plastique recyclees CC0

600 000 tonnes de plastiques rejetés chaque année dans la Méditerranée, selon le WWF

Les pays du pourtour méditerranéen gèrent très inégalement leurs déchets plastiques. Une bonne partie n’est pas collectée et se retrouve dans la nature et bien souvent dans les eaux de la grande mer qui périt déjà de cette pollution. 600 000 tonnes s’ajoutent chaque année, dont 250 000 tonnes venues...

Un bateau de croisiere symbole de la pollution et du tourisme de masse a perdu le controle a venise

[Vidéo] À Venise, l'accident d'un navire de croisière relance le débat sur le tourisme de masse

C'est un accident impressionnant qui n'a heureusement pas provoqué de décès. Un paquebot de croisière a perdu le contrôle et a percuté un bateau de touristes sur les quais de Venise. L'événement a relancé le débat sur la présence de ces villes flottantes, symbole de la pollution et du tourisme de...