Publié le 28 avril 2018

ENVIRONNEMENT

[VIDEO] Des animaux marins qui s’étouffent dans notre plastique : le spot déchirant de Sea Sheperd

C'est une vidéo choc que vient de publier l'ONG Sea Sheperd. Un spot dans lequel on voit des requins, dauphins et autres animaux marins mourir étouffés par la pollution plastique. "Ce que nous avons causé, nous devons maintenant le réparer", plaide le capitaine Alex Cornelissen, directeur de Sea Sheperd. 

Un million d'animaux meurent chaque année à cause des déchets plastiques en mer.
©SeaSheperd

Imaginez un océan dans lequel l’eau devient un liquide plastique visqueux et collant. Voilà ce qu’a mis en images l’ONG Sea Sheperd dans son dernier clip de campagne The Plastic Ocean. On y voit un dauphin, une tortue, un requin… Tous enveloppés par un filtre plastique étouffant. Cette vidéo de 50 secondes est un véritable coup de poing pour alerter de la pollution plastique dans les océans. 

Le plastique anéantit la faune océanique 

"Ce que nous avons causé, nous devons maintenant le réparer", prévient Alex Cornelissen, capitaine à la tête de Sea Sheperd International, connu pour ses opérations musclées contre les bateaux de pêche illégale. "Le plastique est une espèce envahissante en train d’anéantir la faune océanique et de s’emparer de son habitat. Les êtres humains sont à blâmer pour l’introduction de cette substance la plus mortelle". Selon l'ONG, plus d'un million d'animaux meurent chaque année à cause des déchets marins. 

En novembre, une étude menée par l’Université de Newcastle a montré que, même à plus de 11 kilomètres de profondeur, les estomacs des créatures marines contenaient des microfibres de plastique. "Plus aucune zone, même la plus reculée, ne semble épargnée par (cette) pollution", résumait le Dr Alan Jamieson, directeur de l’étude. 

9,5 millions de tonnes de plastique déversés chaque année

"Mais nous pouvons renverser la vapeur, nous pouvons arrêter cette invasion", croit Alex Cornelissen qui demande "d’arrêter la production et l’utilisation de plastique à usage unique". Selon la fondation MacArthur, 9,5 millions de tonnes de plastiques seront déversés dans les océans chaque année d’ici 2050. Alors, "les océans contiendront en poids plus de plastique que de poissons", prévient-elle. Aujourd’hui, le ratio est d’une tonne de plastique pour une tonne de poissons. 

En France, le gouvernement vise un objectif de 100 % de matières plastiques recyclés d’ici 2025, contre 21% aujourd’hui. Un objectif inatteignable selon les acteurs du secteur. D’autant que "le refus récent du gouvernement d’interdire les barquettes plastiques jetables dans les cantines scolaires est révélateur d’un manque de volontarisme en la matière", estime l’association Zéro Waste. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres