Publié le 01 juin 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] Le bateau Tara part à la recherche des sources de pollution plastique en Europe

D'où proviennent les déchets plastiques retrouvés en mer ? Sous quelle forme arrivent-ils ? La goélette scientifique Tara va étudier dix fleuves européens pendant six mois pour répondre à ces questions et comprendre comment "arrêter cette hémorragie". Environ 8 millions de tonnes de plastique sont rejetées chaque année dans les océans, dont 600 000 tonnes pour l'Europe, selon des études citées par la fondation Tara. 

Mission tara Plastique FanchGalival TaraFondationExpedition
La goélette Tara au retour de son tour du monde en 2018 pour constater la pollution plastique.
@TaraFondationExpedition

Les microplastiques (de 0,2 à 5 millimètres de diamètre) sont omniprésents dans les océans. La Méditerranée, mer quasi fermée, "est la plus polluée au monde", a rappelé Jean-François Ghiglione, directeur de recherche au CNRS, lors d'une conférence de presse à Paris. Face à ce constat alarmant, la nouvelle mission Tara "va permettre d'identifier les sources de pollution plastique, les comprendre, comprendre l'apport des fleuves dans cette pollution et son impact sur la biodiversité et sa conservation", a expliqué Martine Hossaert, directrice de recherche au CNRS.

De mai à novembre 2019, la goélette parcourra la mer du Nord, la mer Baltique, la côte Atlantique et la mer Méditerranée pour étudier les embouchures de dix grands fleuves (Tamise, Elbe, Rhin, Seine, Loire, Garonne, Tage, Ebre, Rhône, Tibre) lors de 18 escales, avec à chaque fois quatre ou cinq scientifiques à bord.

Les microplastiques, fragments issus de la dégradation de bouts de plastique plus importants, sont particulièrement problématiques, car ils sont trop petits pour être récupérés. Ils peuvent servir de "radeau" à des organismes potentiellement invasifs ou pathogènes et peuvent se retrouver dans la chaîne alimentaire, c'est-à-dire dans nos organismes.

Interdiction en 2021

Lors de cette mission, des échantillonnages seront réalisés à la surface et jusqu'à 50 mètres de profondeur. Mais aussi en remontant l'embouchure des fleuves car "80% des déchets en mer viennent du continent". L'enjeu est de comprendre d'où vient le plastique, quand et comment il se fragmente, et parvenir à prévoir les flux dans l'océan, pour savoir "là où il faudra investir demain pour arrêter cette hémorragie", a expliqué Romain Troublé, directeur général de la fondation Tara océan.

Le but de la fondation et du CNRS est de compléter la connaissance scientifique sur ces déchets plastiques, pour que les politiques publiques de lutte contre ce fléau soient mieux orientées. L'Union européenne veut interdire d'ici 2021 certains plastiques à usage unique et le gouvernement français doit présenter d'ici l'été un projet de loi sur l'économie circulaire.

Lors de sa dernière expédition, la goélette a exploré des récifs coralliens dans le Pacifique pendant deux ans et demi, pour mesurer l'impact du changement climatique sur ces écosystèmes riches, mais menacés.

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

On avale jusqu a 5 grammes de plastique par semaine

[Science] Chaque semaine, nous avalons cinq grammes de plastique, le poids d’une carte de crédit

Avec ou sans sel ? Selon un rapport de l'université de Newcaslte pour le WWF, une personne avale jusqu'à 5 grammes de plastique par semaine, l'équivalent du poids d'une carte de crédit. Nous ingurgitons ces microparticules de plastique principalement en buvant de l'eau en bouteille mais également en...

La premiere carte de credit qui plafonne notre empreinte carbone selon nos achats 1

[Bonne nouvelle] La première carte de crédit qui calcule votre empreinte carbone selon vos achats

Et si nous faisions autant attention à nos quotas de CO2 qu'à notre argent ? Doconomy, une startup suédoise, vient de lancer en partenariat avec MasterCard une carte de crédit calculant l'empreinte carbone de nos achats. La version Black Card vous bloque même vos achats si vous dépassez le plafond...

Bouteilles plastique recyclees CC0

600 000 tonnes de plastiques rejetés chaque année dans la Méditerranée, selon le WWF

Les pays du pourtour méditerranéen gèrent très inégalement leurs déchets plastiques. Une bonne partie n’est pas collectée et se retrouve dans la nature et bien souvent dans les eaux de la grande mer qui périt déjà de cette pollution. 600 000 tonnes s’ajoutent chaque année, dont 250 000 tonnes venues...

Un bateau de croisiere symbole de la pollution et du tourisme de masse a perdu le controle a venise

[Vidéo] À Venise, l'accident d'un navire de croisière relance le débat sur le tourisme de masse

C'est un accident impressionnant qui n'a heureusement pas provoqué de décès. Un paquebot de croisière a perdu le contrôle et a percuté un bateau de touristes sur les quais de Venise. L'événement a relancé le débat sur la présence de ces villes flottantes, symbole de la pollution et du tourisme de...