Publié le 28 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Pollution de l'air : la France veut durcir les normes en Méditerranée sur les navires

La France va proposer un renforcement drastique des normes antipollution de l'air pour les navires en Méditerranée d'ici 2020, un projet qui nécessite encore de rallier les pays riverains, a annoncé le ministère de l'Écologie.

La pollution de l'air dû au trafic maritime en Méditerranéenne serait responsable de plus de 1700 morts prématurées par an.
@CC0

Quelque 1 728 morts prématurées dues à la pollution de l’air en Méditerranée pourraient être évitées chaque année. Et les économies réalisées seraient au moins trois fois supérieures au coût d'adaptation des navires : une étude, commandée par l'État, plaide pour la mise en place en Méditerranée d'une zone internationale de limitation de la pollution des navires (ECA) comme il en existe déjà en mer du Nord ou dans la Manche.

Les bénéfices pour la santé se concentreraient en Algérie, en Egypte, en Italie, en Grèce et en Turquie, mais des vies seraient également épargnées en France. La pollution au dioxyde d'azote pourrait baisser à Marseille (-5,5 microgrammes/m3), Toulon (-5 µg/m3), Bastia (-3,4 µg/m3) ou Ajaccio (-4,8µg/m3) mais surtout Nice (-8 µg/m3), selon cette étude.

L'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation internationale en 2020 doit déjà très largement améliorer les choses, avec une réduction par sept (0,5 % contre 3,5 %) du taux maximal de soufre dans le carburant utilisé. Mais le gouvernement veut aller plus loin avec une zone de limitation de la pollution ECA divisant encore par cinq (à 0,1 %) le taux de soufre autorisé et réduisant les émissions d'oxyde d'azote.

Objectif 2020

L'étude est une première étape avant la présentation d'un dossier à l'Organisation maritime internationale (OMI) : "L'objectif pour la France est maintenant de formuler, à l'horizon 2020, une proposition commune avec les pays méditerranéens", a souligné le ministère de la Transition écologique dans un communiqué.

"Aujourd'hui, les ports et les armateurs doivent déjà se préparer", a déclaré à l'AFP le député LREM de Marseille Saïd Ahamada, rapporteur spécial sur le sujet. "La France est tête de pont mais les autres pays européens sont prêts à s'engager", assure-t-il, espérant une entrée en application concrète dès 2022.

La pollution de l'air est une préoccupation dans plusieurs grands ports de Méditerranée, en raison entre autres de la croissance du tourisme de croisière, dont les paquebots relâchent des panaches de fumée noire dans les ports. La justice aussi a commencé à s'attaquer au sujet en condamnant pour la première fois fin 2018 à Marseille le numéro un mondial du secteur, l'américain Carnival, pour pollution de l'air.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

IStock 1155038631

La revanche du vélo cargo électrique : bien plus rapide et plus propre que la camionnette en ville

Une étude britannique a démontré qu'en ville, les livreurs en vélo cargo électrique sont 60 % plus rapide, émettent 90 % de CO2 en moins que les livreurs en camionnette diesel, et permettent de réduire la pollution de l'air. Alors que les livraisons à domicile augmentent depuis la pandémie de...

Megots de cigarette plage pollution Henk van Dijk

Pollution aux mégots : les industriels vont verser 80 millions d'euros par an aux collectivités

Le principe du pollueur-payeur atteint enfin le secteur du tabac. Chaque année, plus de 20 milliards de mégots se retrouvent dans la nature et polluent massivement les eaux, que ce soit à travers les pluies ou directement l’océan où ces déchets finissent par arriver. Un éco-organisme va collecter...

Capture dans air co2 climeworks

La géoingénierie pour sauver la planète : aspirer le CO2 dans l’air pour compenser ses émissions

Et si des millions de tonnes de CO2 étaient captées dans l'air par des aspirateurs géants ? Cette technologie de capture de carbone directement dans l'atmosphère se développe partout dans le monde et offre une voie novatrice aux entreprises qui souhaitent compenser leurs émissions, malgré des freins...

Pollution de l air condamnation etat Jacek Dylag on Unsplash

Pollution de l’air : l'État est condamné à payer 10 millions d'euros, un record

Malgré les avertissements répétés du Conseil d'État, le gouvernement n'a pas réussi à abaisser les niveaux de pollution de l'air en dessous des normes sanitaires. L'État est donc condamné à payer 10 millions d'euros pour le premier semestre, une astreinte historique. Si, dans six mois, le compte...