Publié le 04 juin 2020

ENVIRONNEMENT

Incendie de Lubrizol : le Sénat dénonce des "angles morts inacceptables" dans la politique de prévention

C'est un rapport sévère que la commission d’enquête du Sénat vient de rendre sur le spectaculaire incendie de Lubrizol à Rouen, survenu en septembre 2019. Celui-ci dénonce "des angles morts inacceptables" dans la politique de prévention des risques industriels en France mais aussi la gestion de crise du gouvernement. 

Incendie Lubrizol Philippe LOPEZ AFP 0897628754
L'incendie de Lubrizol à Rouen aurait-il pu être évité? Un rapport du Sénat étrille la gestion de crise du gouvernement et 40 ans de politique de gestion des risques industriels.
@Philippe Lopez / AFP

Le 26 septembre, un incendie de grande ampleur se déclenche sur un site Seveso seuil haut, à Rouen. Près de 9 505 tonnes de produits chimiques brûlent dans cette usine de lubrifiants automobiles et sur le site voisin de Normandie Logistique. L’incendie provoque un immense nuage de fumée noire de 22 km de long. Des retombées de suie seront retrouvées jusque dans les Hauts-de-France.

Cet "accident industriel majeur", le pire depuis celui d’AZF pour l’Hexagone aurait-il pu être évité ? Dans son rapport publié ce 4 juin, la Commission d’enquête du Sénat dénonce en tous cas les failles de la politique française de prévention des risques industriels. "Sans victime apparente", il a cependant marqué la population riveraine qui a rapidement dénoncé les effets respiratoires ressentis après l’incendie via notamment les réseaux sociaux avec près de 200 000 tweets sur le sujet en 24 heures.

La gestion de crise du gouvernement critiquée

Le rapport épingle notamment l’action gouvernementale et particulièrement celle de l’ex-ministère de la Santé Agnès Buzyn. Le "suivi sanitaire proprement dit, l’identification du risque sanitaire telle que pratiquée par le ministère de la Santé, a été à la fois tardive et incomplète", écrivent les rapporteurs Christine Bonfanti-Dossat (LR) et Nicole Bonnefoy (PS) dans leurs conclusions. Pour la commission présidée par le centriste Hervé Maurey, la méthodologie adoptée par le ministère de la santé pour le suivi sanitaire est également "problématique". "Il ressort (...) qu’il est impossible de se prononcer de manière définitive sur l’impact sanitaire de l’incendie Lubrizol, au vu des seules données récoltées dans le cadre de la surveillance environnementale, ces dernières étant totalement ou partiellement inexploitables".

La ministre de la Transition écologique et solidaire est également critiquée. Son objectif affiché à la suite de la catastrophe – une "augmentation de 50% des contrôles d’ici 2022 à effectifs constants" -  est "peu réaliste", selon le rapport. Les sénatrices dénoncent en outre la décision "prématurée" du ministre de l’Agriculture "prise dans l’urgence le 11 octobre" de lever l’interdiction de vente du lait produit dans plus de 200 communes.

les conséquences de 40 ans de politiques de risques industriels insuffisantes

Mais c’est 40 ans de politique de prévention des risques industriels qui sont en réalité critiqués par le rapport. Celle-ci "laisse apparaître des angles morts importants et inacceptables", écrivent les rapporteurs. Et ce alors que "les crédits budgétaires alloués par l’État à la prévention des risques technologiques diminuent tendanciellement depuis plusieurs années", ajoutent les sénatrices.

Les élues de la Haute Assemblée pointent en outre "le nombre réduit de sanctions prononcées" à l’encontre des pollueurs. Elles estiment "urgent de revoir la doctrine de communication de crise de l’Etat" consistant à "vouloir rassurer à tout prix".

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Maree noire Ile maurice JeanAurelioPrudence L Express Maurice AFP

L’île Maurice lutte contre une terrible marée noire et demande l’aide de la France

Des efforts désespérés pour éviter une catastrophe écologique dans les eaux cristallines de l'Ile Maurice sont en cours depuis samedi. Un pétrolier contenant 4 000 tonnes de carburant s'est échoué dans cette zone maritime protégée, et déjà un quart de son chargement s’est déversé dans l’océan. Le...

Explosion Beyrouth Liban nitrate AFP

L’explosion au Liban due au nitrate d'ammonium, une substance déjà impliquée dans de nombreuses explosions accidentelles, dont AZF

Au Liban, déjà en proie à une crise économique et sociale majeure, un nouveau drame est venu frapper le pays. Une explosion chimique à Beyrouth, a priori due à des stocks mal protégés de nitrate d’ammonium, a rasé un quartier de la ville et provoqué de nombreuses victimes. Cette substance, utilisée...

Silence animaux ville confinement covid AntoninBurat HansLucas AFP

Une vague de silence a parcouru le monde durant l’épidémie de Coronavirus

Chacun d’entre nous a pu expérimenter le calme et de nouveaux bruits venus de la nature durant le confinement. Mais ce n’est pas qu’un ressenti. Une vaste étude menée à travers le monde a montré que le "bruit sismique" a baissé de 50 % pendant plusieurs mois à la faveur de la mise à l’arrêt des...

Randonnee tourisme lent

[Les nouvelles rives du tourisme] Le retour du voyage lent face au tourisme frénétique

Visiter New-York en deux jours au pas de course pour ne rien rater, le tout rythmé par des selfies à répétition ... Le tourisme, de plus en plus frénétique, a "tué l'esprit du voyage" estime le sociologue Rodolphe Christin. Face à cette course effrénée, de plus en plus de voyageurs se tournent vers...