Publié le 07 février 2014

ENVIRONNEMENT

Le Japon, terre d'élection de la voiture hybride

Quelles sont les automobiles les plus vendues au Japon ? Des Toyota, cela va presque de soi, mais pas des classiques bas de gamme, non, des hybrides. Les deux voitures les plus achetées en 2013 ont en effet été les Aqua et Prius, les deux modèles-vedettes du premier constructeur mondial et pionnier des doubles-motorisations à essence et électricité.

142136_GF.jpg
Toyota Prius

De 2008 à 2012 déjà, la gamme hybride Prius de Toyota, dont la version initiale fut commercialisée en 1997, caracolait en tête du palmarès des ventes de voitures au Japon. Mais pour la première fois en 2013, la proportion des hybrides parmi les voitures de tourisme vendues a franchi la barre des 20% (17% tous types de gabarits de véhicules à quatre roues confondus). « Les hybrides sont très adaptées à la conduite dans les villes japonaises », explique un industriel du secteur, connaisseur des marchés européens et nippon. Il est vrai que dans les rues de Tokyo on ne peut avancer qu'à petite vitesse en étant souvent stoppés. Qui plus est, la plupart des automobiles ont des boîtes de vitesses automatiques. Mais à l'évidence d'autres facteurs jouent. D'abord, l'essence est chère. Le yen a chuté de 25% face au billet vert l'an passé et le prix à la pompe a tendance à grimper d'autant puisque tout le carburant importé est facturé en dollars. Des campagnes de subventions étatiques à l'achat de véhicules écologiques ont également favorisé le choix des hybrides, mais pas tant en 2013 que l'année précédente, car une partie de ces aides a pris fin en septembre 2012. Ce qui a surtout fait décoller le marché des hybrides c'est la baisse du prix des premiers modèles. L'offensive a été lancée il y a quelques années par Honda, avec une berline à moins de 2 millions de yens (15 000 euros). Il s'agit du seuil psychologique en-deçà duquel beaucoup de Japonais sont prêts à franchir le Rubicon, et ce fut le cas.

Le diesel quasiment absent du parc nippon

Une autre raison explique l'engouement des Nippons pour les hybrides c'est qu'ils n'ont pas d'autres choix s'ils veulent autre chose qu'un modèle à essence à prix raisonnable. Au Japon, les électriques sont jugées trop chères et les modèles diesel n'existent pour ainsi dire pas, parce qu'ils sont jugés trop polluants. Beaucoup se souviennent d'une conférence de Shintaro Ishihara, gouverneur de Tokyo de 1999 à 2012, qui avait quasiment jeté à la figure des journalistes une substance noire dégoûtante en s'exclamant: « voilà ce que rejettent les moteurs Diesel ». Ainsi en 2003 Tokyo s'est doté de normes si strictes sur les rejets de particules fines par les voitures diesel que cela revenait quasiment à les interdire. Ce mouvement s'est ensuite étendu à d'autres grandes agglomérations de l'archipel où le diesel n'a pas bonne presse depuis au moins 20 ans. En 2007, sept constructeurs d'automobiles japonais avaient fini au bout de près de dix ans de procédures judiciaires par accepter de verser des indemnités à 520 habitants de Tokyo victimes de la pollution atmosphérique causées selon eux par les diesel. Ce qui fait de l'archipel un cas d'école pour l'abandon du diesel.

Karyn Nishimura
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

pollution industrie allemagne Pixabay @Foto-Rabe

L’Europe fixe un plan " zéro pollution" d’ici 2050, un objectif ambitieux qui manque cependant d'outils concrets

Dans un plan adopté mi mai, la Commission européenne s'est fixé un cap de zéro pollution en 2050. Le premier pallier fixé à 2030 vise à éliminer de moitié les décès liés à la pollution de l'air ou les déchets en mer, en s'appuyant notamment sur une mise à jour des normes existantes. Si l'objectif...

Corse maree noire hydrocarbures PASCAL POCHARD CASABIANCA AFP

Marée noire : après le dégazage d’un navire, la Corse subit une pollution aux hydrocarbures

Le 11 juin, à l'occasion d'un exercice militaire aérien, deux nappes d'hydrocarbure ont été repérées au large des côtes corses. Elles sont venues souiller une plage de l'île de Beauté où des galettes d'hydrocarbures se sont déposées. Si les autorités tentent de dépolluer sur terre et en mer, cette...

pot d'échappement dieselgate CCO

Six ans après le Dieselgate, la France met en examen quatre marques automobiles pour tromperie

Renault, Peugeot, Citroën et Volskwagen ont été mis en examen par la justice française dans le cadre de l’affaire du Dieselgate. Les quatre marques automobiles sont soupçonnées d’avoir utilisé des logiciels pour cacher le niveau des émissions de leurs anciens moteurs diesel, ce qu’elles nient. Le...

Venise tourisme de masse istock

Les "monstres de mer" de retour à Venise malgré leur interdiction

Ils sont de retour. Les navires géants remplis de touristes reviennent accoster à Venise après une interruption de plus d'un an à cause de la pandémie. Accusés d'éroder les fondations de la ville et de mettre en danger l'écosystème de la lagune, le premier croisiériste a été accueilli par des...