Publié le 08 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] 15 millions de points lumineux éclairent l’Hexagone toutes les nuits... et c'est beaucoup trop !

Depuis le 1er juillet, les 3,5 millions d’enseignes et publicités lumineuses en France doivent être éteintes entre 1h00 et 6h00 du matin. Un premier pas pour lutter contre la pollution lumineuse alors que celle-ci a des conséquences néfastes sur la biodiversité, le climat mais aussi la santé. Les associations appellent le gouvernement à assurer un suivi et à multiplier les contrôles pour que la mesure soit bel et bien effective.

L'ensemble des publicités et enseignes lumineuses en France consomment autant d'énergie que 370 000 foyers.
@FNE

À la tombée de la nuit, partout en France, ce sont 3,5 millions d’enseignes et 11 millions de lampadaires qui s’allument… laissant de moins en moins de place à la nuit noire. Selon l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN), les points lumineux ont augmenté de 89 % depuis 20 ans, et la quantité de lumière émise la nuit par les éclairages publics de 94 %.

Moins populaire que la pollution de l'air, la pollution lumineuse est pourtant toute aussi importante avec des conséquences néfastes pour la biodiversité, le climat mais aussi la santé. Les visites des pollinisateurs nocturnes baissent par exemple de 63 % sur les sites éclairés artificiellement en comparaison de sites non illuminés et la production de fruits diminue de 13 % sur une espèce végétale lorsqu'elle est exposée à trop de lumière.

Cet éclairage intempestif pèse également lourd sur la facture énergétique. Rien que pour les enseignes et les publicités lumineuses, cela représente l'équivalent de la consommation de 370 000 ménages. Enfin, cette rupture de l’alternance nette entre jour et nuit a des effets sur l'éblouissement, le sommeil ou encore la qualité de la vision.

Aucun contrôle ni sanctions

Pour lutter contre cette pollution lumineuse, des mesures d'extinction entre 1h et 6h du matin pour les enseignes sont obligatoires depuis le 1er juillet dernier, après un report de 6 ans pour mettre en œuvre un décret de 2012. L'ANPCEN demande que le gouvernement organise un suivi effectif, à partir des autorisations d'implantation attribuées ainsi que des réalités in situ, et qu'il publie les résultats des contrôles effectués sur les installations nouvelles et anciennes.

En 2013, un autre arrêté concernait les extinctions de façades, vitrines et bureaux non occupés. Mais l'ANPCEN a alerté à plusieurs reprises sur l'absence de tout contrôle et de toutes sanctions par les autorités publiques. En mars dernier, le Conseil d’État avait de son côté condamné le gouvernement pour son inaction dans la lutte contre la pollution lumineuse.

Un tiers de la population mondiale ne voit jamais la Voie lactée

Depuis, le sujet a été mis à l'ordre du jour du plan biodiversité présenté cette semaine par le gouvernement. Il prévoit de définir un indicateur permettant de mieux suivre et évaluer la pollution lumineuse en France et d'élaborer une nouvelle réglementation d'ici la fin de l'année.

Sur toute la planète, la pollution lumineuse a augmenté de 2 % par an entre 2012 et 2016, plus de 80 % de l'humanité vit sous des cieux inondés de lumière artificielle, et un tiers de la population de la planète ne peut jamais voir la Voie lactée.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Incendies forets reserve pixabay

Écocide : nouvelle tentative pour faire entrer le crime contre l’environnement dans le code pénal français

Les atteintes aux écosystèmes n'ont jamais été reconnues comme un crime dans le droit international. Mais des députés socialistes poussent en ce sens. Ils ont déposé une proposition de loi visant à reconnaître dans le code pénal français le crime d'écocide, contre l'environnement. Ce serait une...

New delhi suffoque pollution Indraneel Chowdhury NurPhoto

Depuis 10 jours, New Delhi et ses 20 millions d'habitants suffoquent sous une épaisse pollution

La qualité de l'air ne s'améliore pas dans la capitale indienne malgré la circulation alternée et la fermeture de certaines usines. Depuis 10 jours, New Delhi vit sous un épais brouillard de pollution. La faible vitesse du vent et les températures basses piègent le smog dans la mégalopole,...

Metaleurop nord nicod

Quinze ans après la fermeture de l'usine Seveso MetalEurop, l’État attaqué pour préjudice écologique

Quelques jours après l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, la polémique autour des sites Seveso se poursuit. Dans le Pas-de-Calais, la communauté d'agglomération d'Hénin-Carvin a déposé un recours contre l'État pour préjudice écologique après la fermeture de l'usine Seveso MetalEurop. Une...

Les 20 entreprises qui emettent un tiers des emissions mondiales

Chevron, Shell, Total… Ces 20 entreprises qui émettent un tiers des émissions de CO2 mondiales

Elles sont seulement vingt et émettent 35 % des émissions mondiales depuis 1965. Le Guardian vient de publier une vaste enquête révélant le nom de ces vingt entreprises, toutes du secteur de l'énergie, qui ont émis 480 milliards de tonnes de CO2. Dans le top 3 on retrouve Saudi Aramco, Chevron et...