Publié le 17 août 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] La mer Méditerranée de plus en plus polluée selon l'Ifremer

La mer Méditerranée est la plus polluée d'Europe avec quelque 200 déchets par km2 contre 50 dans la mer du Nord, selon une nouvelle étude de l'Ifremer. Une pollution qui ne cesse de s'accroître et qui touche particulièrement la côte marseillaise et le nord de la Corse. 60 % des déchets sont en plastique.

Mer pollution plastique pixabay
Depuis 2012, on compte 200 déchets par km2, dont plus de 60 % sont des débris plastiques.
@Pixabay

Sacs et bouteilles plastiques, canettes, emballages alimentaires, cordes synthétiques, filets de pêche, vêtements, la mer Méditerranée, qui est la plus grande d'Europe avec 2,5 millions de km2 contre quelques centaines de milliers de km2 pour les autres, apparaît aussi comme la plus polluée du continent, estime l'Ifremer. L'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) a mené, entre 1994 et 2017, une vaste étude de suivi des déchets marins méditerranéens et vient d'en publier les premiers résultats.

"Dans les années 90, leur densité fluctuait autour de 100 déchets par km2", note Olivia Gérigny, océanographe au centre Ifremer de Toulon et auteure principale de l'étude publiée sur le site du Marine Pollution Bulletin. "Depuis 2012, cette densité se situe plutôt autour de 200 déchets par km2, avec un maximum de près de 300 atteint en 2015. Le plastique représente plus de 60% de ces déchets", affirme la chercheuse, pour qui cette hausse s'explique par une augmentation de la production de plastique sur la période, mais aussi un recensement plus systématique.

Marseille et la Corse particulièrement touchés

Ces macro-déchets ont été recensés sur près de 90 % de la surface échantillonnée dans les deux zones d'étude : le golfe du Lion et la côte orientale corse. Des déchets ont été retrouvés dans les 30 canyons sous-marins étudiés, selon l'Ifremer, qui note deux autres zones principales d'accumulation : au large de Marseille et au nord-est de la Corse.

Il y a quelques semaines, le WWF alertait sur la mauvaise gestion des déchets par les pays du pourtour méditerranéen, Egypte en tête. Le tiers environ des 24 millions de tonnes qu'ils génèrent n'est pas ou mal géré et se retrouve dans la grande mer quasi fermée. Ainsi, l'ONG estime que jusqu’à 600 000 tonnes de plastiques viennent polluer ces eaux chaque année. La concentration de débris plastiques est particulièrement élevée près de Marseille, de Nice et de la Corse, ce qui s'explique en partie par "le tourisme et les activités de loisirs".

Pendant une semaine, un drone va photographier les déchets flottants sur une distance de 200 km autour de Bastia et du canal de Corse, où le trafic maritime est important, dans le cadre de deux projets européens. Il devrait prendre quelque 100 000 images pour caractériser cette pollution, une "aubaine", juge l'Ifremer.

Concepcion Alvarez avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

600 000 tonnes de plastiques rejetés chaque année dans la Méditerranée, selon le WWF

Les pays du pourtour méditerranéen gèrent très inégalement leurs déchets plastiques. Une bonne partie n’est pas collectée et se retrouve dans la nature et bien souvent dans les eaux de la grande mer qui périt déjà de cette pollution. 600 000 tonnes s’ajoutent chaque année, dont 250 000...

Pollution de l'air : la France veut durcir les normes en Méditerranée sur les navires

La France va proposer un renforcement drastique des normes antipollution de l'air pour les navires en Méditerranée d'ici 2020, un projet qui nécessite encore de rallier les pays riverains, a annoncé le ministère de l'Écologie.

[Danger plastique] Les 10 chiffres chocs de ce fléau planétaire

1,5 million d'animaux tués par le plastique chaque année, 89 milliards de bouteilles plastiques d'eau vendues tous les ans, un milliard de pailles non recyclables jetées chaque jour... Les chiffres donnent le tournis. Face au danger mortel qu’est le plastique pour l’environnement et la...

75 % de nos emballages plastique ne sont pas recyclés et partent en décharge ou en incinération

[Correctif apporté le 20/11/2018] Pour la Journée mondiale du recyclage, ce jeudi 15 novembre, Novethic est allé voir ce qui se cache derrière les poubelles. Selon des données récentes, seuls 26 % des emballages en plastique sont vraiment recyclés. 49 % sont brûlés et valorisés en énergie...

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Uber congestion pollution climat TE

Uber chasse les véhicules diesel de son parc et prend le chemin de la neutralité carbone

Uber veut faire sa "révolution électrique". Dès 2024, plus aucun véhicule diesel ne roulera pour la plateforme en France. Pour cela, le groupe prévoit un fonds de 75 millions d'euros sur cinq ans, dont la moitié sera payée par les usagers, pour aider financièrement les chauffeurs à acheter une...

Helice navire oceans cavitations

[Les monstres des abysses] Le volume sonore des océans devient insupportable pour les mammifères marins

L’humanité n’épargne rien aux océans. Il y a les pollutions dues aux hydrocarbures, au plastique, aux métaux… et aussi à cause du son. Alors que 90 % du commerce mondial passe par les mers, la gigantesque flotte de porte-conteneurs fait des milieux sous-marins une véritable cacophonie. Toute la...

Fosses des mariannes plastique

[Les monstres des abysses] Quand les déchets plastiques tapissent les fonds marins

Même l'endroit le plus profond de la Terre, la fosse des Mariannes, située dans les profondeurs extrêmes de l'océan Pacifique, est polluée par les humains. Des études montrent en effet la présence de sacs plastiques, côtoyant des créatures marines dignes des contes et légendes de notre enfance....

Trafic routier pollution microparticules

[Sciences] Les microparticules issues du trafic routier polluent autant les océans que celles charriées par les rivières

C'est un phénomène qui n'avait pas encore été étudié : l'impact de la pollution aux microparticules, issues du trafic routier, sur les océans. À en croire les estimations d'un premier travail de recherche sur le sujet, publié le 14 juillet, il serait aussi important, voire plus important, que celui...