Publié le 29 août 2018

ENVIRONNEMENT

En 2030, 100% de bâtiments neufs "zéro carbone" à Paris, New York ou Tokyo

Un pas de plus vers l'Accord de Paris. Dix neuf métropoles viennent de s'engager à ne construire, à partir de 2030, que des bâtiments zéro carbone. Un objectif rejoint par la maire de Paris Anne Hidalgo alors qu'aujourd'hui les bâtiments représentent la moitié des émissions de gaz à effet de serre des villes.  

Dix villes membres du C40 cities contre le réchauffement climatique se sont engagés à réduire les émissions de leurs bâtiments.
@3000ad

Elles représentent 130 millions d’habitants et n’oublient pas leur signature en bas de l’accord de Paris. Dix-neuf villes mondiales dont Paris, New York, Tokyo, Johannesburg ou encore Copenhague se sont engagées le 23 août à construire exclusivement des bâtiments "zéro carbone" à partir de 2030. Cet objectif s’étendra à tous les bâtiments en 2050.

Les bâtiments représentent 50 % des GES

Aujourd’hui, les bâtiments représentent plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre des villes et dégradent la qualité de l’air, responsable du décès de 500 000 personnes chaque année.

"Paris abrite certains des bâtiments les plus beaux et des plus emblématiques du monde. En tant que maires des grandes villes du monde, nous reconnaissons notre responsabilité de veiller à ce que chaque bâtiment, historique ou flambant neuf, contribue à assurer un avenir durable à nos citoyens", a déclaré la marie de Paris, Anne Hidalgo.

Des collaborations privés-publics

Pour atteindre cet objectif, les villes souhaitent collaborer avec les autorités régionales et nationales, mais aussi avec le secteur privé "acteur essentiel de la construction de bâtiments et écologiques". De nombreuses start-up travaillent en effet à des innovations moins polluantes comme le béton autocicatrisant commercialisé par Basilisk ou les granulats de bétons recyclés censés être un puits de stockage de CO2.

"Le changement climatique constitue une menace existentielle pour la ville de New York, et rendre nos bâtiments plus durables et efficaces est un élément clé de la solution", a déclaré de son côté Bill de Blasio. Cette initiative a été lancée dans le cadre de l’association C40 Cities qui réunit 85 métropoles contre le réchauffement climatique. Le groupe est actuellement présidé par Anne Hidalgo, élue en 2016.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Pollution arctique WWF russia pyatno sboku 01

Marée noire en arctique : Norilsk Nickel accepte de payer son amende record de 1,6 milliard d’euros

Le géant minier Norilsk Nickel a renoncé à faire appel et payera bien l'amende record de 1,6 milliard d’euros à laquelle la justice russe l’a condamnée pour une vaste pollution de l’eau en Arctique. Celle-ci avait été provoquée en mai 2020 par l’effondrement d’une de ses installations, située sur le...

Rivieres d or NASA

La NASA dévoile une photo des rivières d’or en Amazonie, symbole de l’orpaillage illégale

C'est une photo d’une beauté rare. Un astronaute de la Station spatiale internationale a immortalisé les "rivières d’or" qui traversent la forêt amazonienne. Loin de toute esthétique, ces bassins sont en réalité le symbole des ravages des orpailleurs clandestins. Ces derniers déciment les forêts à...

IStock pollution de l'air Delhi 2012 BDphoto

[Science] Un décès sur cinq dans le monde est lié à la pollution de l'air

Une nouvelle étude, publiée le 9 février dans la revue scientifique Environmental Research, évalue que 20 % des décès dans le monde sont liés à la pollution de l'air provoquée par les énergies fossiles. Les pays asiatiques, notamment la Chine et l'Inde, sont les plus touchés.

L’indice Atmo France de la qualité de l’air est durci, mais il reste décorrélé des pics de pollution

L'indice Atmo France de la qualité de l'air a fait peau neuve au 1er janvier dernier. Il n'y aura plus de "très bons" jours, ce niveau étant supprimé, mais davantage de "très mauvais", car les critères pris en compte sont durcis. En revanche, cela n'aura pas d'incidence sur le déclenchement des pics...