Publié le 29 août 2018

ENVIRONNEMENT

En 2030, 100% de bâtiments neufs "zéro carbone" à Paris, New York ou Tokyo

Un pas de plus vers l'Accord de Paris. Dix neuf métropoles viennent de s'engager à ne construire, à partir de 2030, que des bâtiments zéro carbone. Un objectif rejoint par la maire de Paris Anne Hidalgo alors qu'aujourd'hui les bâtiments représentent la moitié des émissions de gaz à effet de serre des villes.  

Dix villes membres du C40 cities contre le réchauffement climatique se sont engagés à réduire les émissions de leurs bâtiments.
@3000ad

Elles représentent 130 millions d’habitants et n’oublient pas leur signature en bas de l’accord de Paris. Dix-neuf villes mondiales dont Paris, New York, Tokyo, Johannesburg ou encore Copenhague se sont engagées le 23 août à construire exclusivement des bâtiments "zéro carbone" à partir de 2030. Cet objectif s’étendra à tous les bâtiments en 2050.

Les bâtiments représentent 50 % des GES

Aujourd’hui, les bâtiments représentent plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre des villes et dégradent la qualité de l’air, responsable du décès de 500 000 personnes chaque année.

"Paris abrite certains des bâtiments les plus beaux et des plus emblématiques du monde. En tant que maires des grandes villes du monde, nous reconnaissons notre responsabilité de veiller à ce que chaque bâtiment, historique ou flambant neuf, contribue à assurer un avenir durable à nos citoyens", a déclaré la marie de Paris, Anne Hidalgo.

Des collaborations privés-publics

Pour atteindre cet objectif, les villes souhaitent collaborer avec les autorités régionales et nationales, mais aussi avec le secteur privé "acteur essentiel de la construction de bâtiments et écologiques". De nombreuses start-up travaillent en effet à des innovations moins polluantes comme le béton autocicatrisant commercialisé par Basilisk ou les granulats de bétons recyclés censés être un puits de stockage de CO2.

"Le changement climatique constitue une menace existentielle pour la ville de New York, et rendre nos bâtiments plus durables et efficaces est un élément clé de la solution", a déclaré de son côté Bill de Blasio. Cette initiative a été lancée dans le cadre de l’association C40 Cities qui réunit 85 métropoles contre le réchauffement climatique. Le groupe est actuellement présidé par Anne Hidalgo, élue en 2016.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Business de l air nuage entreprises pollution

Business de l'air : contre la pollution, ces entreprises vendent de l'air pur

C'est un véritable marché : l'air. Des bars à oxygène en plein pic de pollution à New Delhi, des bouteilles remplies de l'air pur des hautes montagnes... Certaines entreprises n'hésitent pas à jouer sur les peurs de la population face à la détérioration de l'atmosphère urbaine, sans aucune garantie...

Crime ecocide protection environnement terre pixabay

Rejetée par le gouvernement, la reconnaissance du crime d’écocide est loin d'être enterrée

Le 12 décembre dernier, à la veille de la clôture de la COP25, les députés français ont rejeté la reconnaissance du crime d’écocide dans le droit pénal. Mais les débats dans l'hémicycle ont fait apparaître un réel intérêt pour le sujet de façon transpartisane. Un rapport doit par ailleurs être rendu...

Incendie Lubrizol Philippe LOPEZ AFP

Trois mois après un gigantesque incendie, le site Seveso de Lubrizol redémarre

En septembre dernier, un incendie sur l’usine Seveso de Lubrizol avait émis une fumée noire sur Rouen et ses alentours. Alors que l’enquête est encore en cours sur l’origine du feu, la préfecture a autorisé la réouverture du site.

Incendies forets reserve pixabay

Écocide : nouvelle tentative pour faire entrer le crime contre l’environnement dans le code pénal français

Les atteintes aux écosystèmes n'ont jamais été reconnues comme un crime dans le droit international. Mais des députés socialistes poussent en ce sens. Ils ont déposé une proposition de loi visant à reconnaître dans le code pénal français le crime d'écocide, contre l'environnement. Ce serait une...