Publié le 22 septembre 2017

ENVIRONNEMENT

Costa, MSC et Royal Caribbean... Les grands croisiéristes épinglés pour pollution de l'air

L'ONG allemande Nabu épingle 29 des 34 navires de croisière actuellement en activité en Europe. Selon elle, les croisiéristes n'ont pas fait de progrès en matière de lutte contre la pollution de l'air. Plusieurs experts estiment que les transports maritimes seraient responsables de 50 000 à 60 000 décès prématurés chaque année en Europe. 

Bateau croisiere msc nabu
Une trentaine de navires de croisière en opération en Europe n'ont connu aucune amélioration ces dernières années pour diminuer leurs émissions polluantes.
Nabu

De nouveaux chiffres publiés par l’ONG environnementale allemande Nabu viennent éclairer la responsabilité des navires de croisière dans la pollution de l’air. Alors qu’on sait qu’un navire pollue autant qu’un million de voitures, notamment à cause de ses émissions de soufre, l’ONG dévoile que "les croisiéristes n’ont guère fait d’efforts pour réduire la pollution engendrée par leurs navires"

Elle a publié son classement annuel des paquebots de croisière actuellement en activité en fonction du niveau de pollution de l’air dont ils sont responsables (voir ci-dessous). Résultat : 29 navires sur 34 écopent de la plus mauvaise note, dont le français Le Ponant. "L’inaction de Costa, MSC et Royal Caribbean en matière de réduction de la pollution met en danger leurs clients, les résidents des zones portuaires et le climat de notre planète, explique Leif Miller, directeur général de Nabu. Nous sommes également déçus par le greenwashing d'Aida Cruises : ils n’ont pas tenu leur promesse d’investir dans des filtres à particules pour l’ensemble de leur flotte."

Classement des paquebots de croisière en fonction des dispositions prises pour réduire la pollution (filtres, carburant alternatif...). Source : Nabu

60 000 décès prématurés par an

Les opérateurs TUI et Hapag-Lloyd se placent en tête du classement 2017 grâce à l’installation sur certains de leurs bateaux de catalyseurs qui réduisent les émissions d’oxydes d’azote (NOx). Un pas vers des navires plus propres que l’ONG qualifie de "petit mais important". En revanche, tous les opérateurs continuent d’utiliser du fioul lourd pour alimenter leurs navires - jusqu'à 150 tonnes par jour pour un paquebot moyen estime l’ONG – contribuant à augmenter la pollution de l’air. Autour d’un bateau de croisière, l'air contient autour de 380 000 particules fines par mètre cube, contre 20 000 pour l’air d’une rue fréquentée et 2 000 pour de l’air propre.

L'université de Rostock et le centre de recherche sur l'environnement allemand Helmholzzentrum Munich établissaient en 2015 un lien entre les émissions du transport maritime et les maladies graves, avançant le chiffre de 60 000 morts prématurés par an. Une étude plus récente de l'ONG Transport & Environment évaluait quant à elle à 50 000 le nombre de décès imputables à la pollution maritime de l'air en Europe. 

Pour l’instant, l’Organisation maritime internationale (OMI) a pris quelques mesures pour limiter les émissions de dioxyde de soufre. Le plafond mondial de la teneur en soufre du fioul devrait passer de 3,5 % à 0,5 % à partir du 1er janvier 2020. Mais le secteur est désormais le seul à n'avoir ni objectif, ni plan pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à ne pas être contraint par l’Accord de Paris. L’OMI s’est quand même engagée à adopter une stratégie initiale de réduction des émissions au printemps 2018, comprenant notamment un calendrier. Une stratégie "révisée" devrait ensuite être adoptée en 2023.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Venise tourisme de masse istock

[Bonne nouvelle] Venise bannit les bateaux de croisière de son centre historique

C’est une décision historique. Les bateaux de croisière, symbole de la pollution et du tourisme de masse, ne pourront plus accoster dans le centre historique de Venise. Le gouvernement italien souhaite préserver la cité des Doges de ces géants des mers. Une bonne nouvelle pour les habitants et les...

Pollution arctique WWF russia pyatno sboku 01

Marée noire en arctique : Norilsk Nickel accepte de payer son amende record de 1,6 milliard d’euros

Le géant minier Norilsk Nickel a renoncé à faire appel et payera bien l'amende record de 1,6 milliard d’euros à laquelle la justice russe l’a condamnée pour une vaste pollution de l’eau en Arctique. Celle-ci avait été provoquée en mai 2020 par l’effondrement d’une de ses installations, située sur le...

Rivieres d or NASA

La NASA dévoile une photo des rivières d’or en Amazonie, symbole de l’orpaillage illégale

C'est une photo d’une beauté rare. Un astronaute de la Station spatiale internationale a immortalisé les "rivières d’or" qui traversent la forêt amazonienne. Loin de toute esthétique, ces bassins sont en réalité le symbole des ravages des orpailleurs clandestins. Ces derniers déciment les forêts à...

IStock pollution de l'air Delhi 2012 BDphoto

[Science] Un décès sur cinq dans le monde est lié à la pollution de l'air

Une nouvelle étude, publiée le 9 février dans la revue scientifique Environmental Research, évalue que 20 % des décès dans le monde sont liés à la pollution de l'air provoquée par les énergies fossiles. Les pays asiatiques, notamment la Chine et l'Inde, sont les plus touchés.