Publié le 13 février 2021

ENVIRONNEMENT

[Science] Un décès sur cinq dans le monde est lié à la pollution de l'air

Une nouvelle étude, publiée le 9 février dans la revue scientifique Environmental Research, évalue que 20 % des décès dans le monde sont liés à la pollution de l'air provoquée par les énergies fossiles. Les pays asiatiques, notamment la Chine et l'Inde, sont les plus touchés. 

IStock pollution de l'air Delhi 2012 BDphoto
Un rapport publié par Greenpeace en 2017 estimait que la pollution de l'air tuait 1,2 millions d'Indiens par an.
BDphoto Istock

La pollution provoquée par les énergies fossiles a été responsable de plus de 8 millions de morts prématurés en 2018, soit 20% des adultes décédés dans le monde. L'étude, parue le 9 février dans la revue Environmental Research, a multiplié par deux les précédentes estimations. La Chine et l'Inde comptent à elles seules pour la moitié de ce bilan. Le cocktail toxique de particules fines généré par la combustion du pétrole, du gaz et surtout du charbon est responsable d'au moins un quart de la mortalité dans une demi-douzaine de pays, tous en Asie. 

Ces estimations se basent sur des données satellites et des relevés de surface destinés à déterminer les concentrations de particules fines PM2,5. Pour affiner le tableau et s'assurer que les particules proviennent de la combustion fossile, l'équipe de chercheurs a utilisé un modèle 3D de chimie atmosphérique, couplé à des données d'émissions de CO2 de différents secteurs (industrie, aviation...) et à des simulations de circulation de l'air de la Nasa. Une fois la concentration de PM2,5 connue, ils se sont intéressés à leur impact sur la santé en s'appuyant sur de récentes études ayant démontré que le risque avait jusqu'alors été sous-estimé. 

Une espérance de vie en baisse

Si l'Asie est particulièrement touchée par la pollution de l'air,  la France n'est pas non plus épargnée : mi janvier, la revue scientifique The Lancet classait Paris au quatrième rang des villes européennes où le nombre de morts lié au dioxyde d'azote (émis principalement par le trafic routier) est le plus important. Dans la capitale française, sont imputés à la pollution de l'air 2 575 décès, soit 7% de la mortalité totale en 2015.

"On parle souvent du danger de la combustion des énergies fossiles dans le contexte des émissions de CO2 et du changement climatique. On néglige les impacts sanitaires potentiels", a indiqué l'un des co-auteurs, Joel Schwartz, de la Chan School of Public Health de l'Université de Harvard. Selon de précédentes recherches, la pollution de l'air raccourcit de plus de deux ans l'espérance de vie, en moyenne. Encore une fois, l'Asie est particulièrement impactée, avec une espérance de vie réduite de plus de quatre ans, contre huit mois en Europe. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la pollution de l'air (qui inclut la pollution liée à la cuisson ou au chauffage dans les foyers) tue 7 millions de personnes par an, dont 4,2 millions liées à la pollution extérieure. 

Comparé à d'autres causes de morts prématurées, la pollution de l'air, qui provoque maladies cardiaques ou pulmonaires, tue 19 fois plus de personnes chaque année que le paludisme, 9 fois plus que le sida ou 3 fois plus que l'alcool.

Pauline Fricot avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Perou maree noire operation de nettoyage Carlos REYES AFP

Le Pérou déclare l'urgence environnementale après la marée noire

[Mis à jour le 24 janvier] Le gouvernement péruvien a annoncé ce week-end l'urgence environnementale pour 90 jours après la marée noire qui a endommagé les côtes au nord de Lima. Le 15 janvier, alors qu'une éruption volcanique sans précédent et un tsunami s'abattaient sur les îles Tonga, à l'est de...

Pollution plastique chimique luoman istock

Pollution chimique : une cinquième limite planétaire vient d’être franchie

Destruction des habitats sauvages, perte de biodiversité, changement climatique... le monde a déjà franchi quatre des neufs limites planétaires, mais la situation s'aggrave. Des chercheurs, qui ont pour la première fois évalué l'impact du cocktail des polluants comme les antibiotiques, les...

Crime ecocide protection environnement terre pixabay

La Belgique ouvre la voie à une reconnaissance mondiale du crime d'écocide

Pour la première fois, un pays occidental, la Belgique, va déposer un amendement devant la Cour pénale internationale afin de reconnaitre le crime d'écocide aux côtés des crimes de génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crimes d’agression. De plus en plus de pays y sont favorables...

Espace pollution ESA

Face à la pollution dans l’espace, une économie circulaire du spatial émerge

Un peu plus de 2000 satellites en service pour des millions de déchets spatiaux. Voilà à quoi ressemble l’espace orbital aujourd’hui. Observés par les agences spatiales comme le lait sur le feu, ces débris posent avant tout des problèmes de sécurité pour les astronautes en mission ou les matériels...