Publié le 13 août 2018

ENVIRONNEMENT

Pour favoriser le recyclage du plastique, le gouvernement lancera en 2019 un "bonus-malus"

Le gouvernement entend mettre en place à partir de 2019 un système de "bonus-malus" pour généraliser le recyclage du plastique, donc passer par le portefeuille des consommateurs, en pleine vague mondiale de réglementation du secteur.

Ligen de production bouteilles plastiques evian
@Evian
Ligne de production de bouteilles en plastique d'Evian

"Demain, quand il y aura le choix entre deux bouteilles, l'une fabriquée en plastique recyclé et l'autre non, la première sera moins chère", a déclaré Brune Poirson, secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire, dans un entretien au Journal du dimanche (JDD).

Cette mesure, que Brune Poirson veut mettre en œuvre en 2019, avant de la "faire monter en puissance", consistera en un "bonus-malus" sur les produits à base de plastique et pourra aller jusqu'à 10 % de leur prix. La secrétaire d'État ne précise pas dans quelle proportion le dispositif abaisserait le coût des objets en plastique recyclé et relèverait celui de ceux qui ne le sont pas.

Brune Poirson s'est en revanche abstenue d'établir un calendrier pour la mise en place généralisée d'une consigne sur le plastique. Piste évoquée par le ministère en début d'année, il consiste à associer un emballage à une caution que le consommateur paye à l'achat du produit et récupère sous forme monétaire ou de bon d'achat lorsqu'il le restitue.

100 % de plastique recyclé en 2025

Emmanuel Macron avait promis pendant sa campagne d'arriver à 100 % de recyclage des plastiques d'ici 2025 en France, contre 25 % environ aujourd'hui, selon une étude de 60 Millions de consommateurs.

Le bonus-malus est "une logique dans laquelle on se retrouve", a déclaré à l'AFP Emmanuel Guichard, délégué général de la fédération française de l'emballage plastique (Elipso). Encore faut-il que les alternatives au plastique existent, nuance-t-il toutefois : "Pour les bouteilles, c'est un choix du consommateur qui est possible. Mais il ne faut pas oublier les autres. Sur le pot de yaourt, il n'y a aujourd'hui pas de plastique recyclé."

"On espère que les industriels joueront le jeu pour que les consommateurs ne soient pas directement pénalisés", a relevé pour sa part Flore Berlingen, directrice de l'association Zero Waste France, interrogée par l'AFP.

Une industrie florissante

"Le recyclage est essentiel, mais pas suffisant", regrette toutefois Flore Berlingen. "Il faut absolument couper le robinet et avoir des mesures plus fermes pour tout ce qui concerne le suremballage, les objets jetables".

Le "bonus-malus est une partie de la solution, bien qu'incomplète, puisque cela ne concerne que le recyclage et non la réduction du plastique", a réagi Fanny Vismara pour le collectif "Plastic Attack France", rappelant que le verre, contrairement au plastique, était "recyclable à l'infini".

L'industrie du plastique reste florissante : la production mondiale a progressé de plus de 40 % en dix ans. Entre 2007 et 2017, elle est passée de 245 à 348 millions de tonnes, avec l'emballage comme premier débouché. Le gouvernement avait reçu début juillet une cinquantaine d'entreprises et de fédérations, qui ont pris différents engagements, par exemple doubler le taux d'incorporation de matières premières issues du recyclage dans les produits en plastique.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Economie circulaire

L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie. Elle se base sur l’écoconception des produits, leur réparation et leur recyclage.

Adidas lance ses premieres chaussures 100 recyclables 1 01

[Bonne nouvelle] Adidas a dévoilé ses premières baskets 100 % recyclables

Adidas passe à la vitesse supérieure. Après avoir créé des chaussures à partir de plastique retrouvé sur les plages, la marque allemande vient de dévoiler une nouvelle paire 100 % recyclables. Elles sont composées d'un seul matériau et confectionnées sans colle pour être refondues et réutilisées.

Ilemaurice pixabay

L’île Maurice, un laboratoire pour tester une reconversion durable de l’économie locale

Il y a quelques années, l’île Maurice était qualifiée de "miracle économique". Aujourd’hui pourtant l’île recherche un nouveau souffle pour que ses habitants puissent pleinement en profiter. En tant qu’acteur financier historique du pays, la banque MCB estime de sa responsabilité de redynamiser...

Airbus va recycler ses vieux avions en meubles

[Bonne nouvelle] Airbus va recycler ses anciens avions en meubles

Un plancher carbone transformé en étagère, un hublot en coiffeuse connectée, un nez d'avion A340 en luminaire... le projet A piece of sky, lancé par Airbus, transforme des avions en fin de vie en meubles design. Une façon de répondre à une problématique d'économie circulaire et de revaloriser le...

Economie circulaire terre planete experimentation fondation 2019 pixabay

Économie circulaire : supprimer la TVA sur les produits responsables est rentable pour l'économie

Une expérimentation de la Fondation 2019, menée avec l’Ademe et trois entreprises partenaires dont Seb, démontre que le poids des externalités environnementales entre un produit issu de l’économie circulaire et un produit classique peut représenter entre 6 % à 20 % du prix de vente. Cela équivaut...