Publié le 24 janvier 2020

ENVIRONNEMENT

Nestlé veut développer un grand marché du plastique recyclé alimentaire

1,8 milliard d'euros. Voici la somme que Nestlé va dédier au développement du marché de plastique recyclé alimentaire. Le géant s'engage à réduire d'un tiers son utilisation des plastiques vierges d'ici 2020 avec pour objectif, cinq ans plus tard, d'avoir 100 % de ses emballages recyclables ou renouvelables. Pour cela, le groupe mise sur les startups et leur capacité d'innovation. 

Bouteilles plastique pollution
La multinationale va également créer un fonds capital-risque de 233 millions d’euros pour investir dans les start-ups.
CC0

Le géant suisse veut faire la chasse au plastique vierge. Nestlé a annoncé, le 16 janvier, son intention de réduire d’un tiers son utilisation des plastiques vierges d’ici 2020. Une étape majeure pour atteindre son objectif de rendre 100 % de ses emballages recyclables ou renouvelables d’ici 2025. Aujourd’hui, "la plupart des plastiques sont difficiles à recycler pour en faire des emballages alimentaires, d’où une offre limitée de plastique recycler pour conditionner les aliments", explique le groupe.

Pour faire évoluer la situation, Nestlé s’est donc engagé à acheter jusqu’à 2 millions de tonnes de plastique recyclé à usage alimentaire et va investir 1,8 milliard d’euros pour développer ce marché. La multinationale va également créer un fonds capital-risque de 233 millions d’euros pour investir dans les startups qui innovent dans ce domaine. "Nous prenons des mesures audacieuses pour créer un plus grand marché de plastiques recyclés destinés à conditionner les aliments et pour stimuler l’innovation dans le secteur de l’emballage. Nous invitons chacun à nous rejoindre dans notre action", plaide Mark Schneider, administrateur délégué de Nestlé. 

Une décision "partiellement encourageante"

Cette annonce a été saluée par la Fondation Ellen MacArthur qui se félicite que Nestlé puisse "éliminer les plastiques superflus, innover grâce à des modèles de réutilisations et à de nouveaux matériaux, gérer de façon circulaire les plastiques". Mais toutes les associations ne sont pas sur la même longueur d’onde. Greenpeace, qui a récemment réalisé un audit avec Break Free From Plastik classant Nestlé comme deuxième plus grand pollueur de plastique au monde, voit dans cette nouvelle annonce une décision "partiellement encourageante". 

"C’est un premier pas dans la bonne direction. Mais pour mettre un terme à la crise actuelle, il faut cesser de produire inutilement du plastique et adopter de nouveaux systèmes d’approvisionnement", avance l’ONG. "Les emballages jetables en matériaux synthétiques ne doivent plus être simplement remplacés par de fausses solutions comme du plastique issu du recyclage et d’autres matériaux jetables", souligne Greenpeace. 

Le temps où les grands producteurs de bouteilles en plastique cesseront d’utiliser cette matière ne semble pas encore venu. Lors du Forum économique mondial de Davos, la responsable développement durable de Coca-Cola, Bea Perez a affirmé à la BBC que le groupe ne pouvait se passer des bouteilles en plastique car les clients ne sont pas prêts. "Les affaires ne seraient pas les affaires si on ne peut pas contenter les consommateurs", a-t-elle fait valoir, s’attirant les foudres des ONG environnementales. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Economie circulaire

L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie. Elle se base sur l’écoconception des produits, leur réparation et leur recyclage.

Zero dechet grande distribution

[Bonne nouvelle] Dans cet Hyper U, 95 % des déchets sont valorisés

Dans le quatrième plus grand Hyper U de France, on lutte drastiquement contre les déchets alimentaires. Le magasin valorise désormais 95 % de ses invendus. Dons aux associations, paniers Too Good To Go, méthanisation des biodéchets non comestibles... La clé est de multiplier les solutions.

Les Alchimistes compostage ville

[La vidéo des solutions] Avec les Alchimistes, le compostage en circuit court devient fertile

C'est un terreau fertile. La startup spécialisée dans le compostage micro-industriel en circuit-court les Alchimistes vient de lever 2,4 millions d'euros pour changer d'échelle. L'entreprise qui mise sur l'emploi local et la multiplication de petits sites de valorisation des biodéchets dans...

Interdiction de jeter les invendus vestimentaires loi economie circulaire

Loi économie circulaire : l'interdiction de détruire les invendus va booster le marché de l'anti-gaspillage vestimentaire

C'est désormais acté. Les marques auront interdiction de jeter ou brûler leurs invendus non alimentaires à partir de 2022. Le réveil est douloureux pour le secteur du textile qui s'est inégalement préparé à cette nouvelle mesure. Pour leur simplifier la tâche, des "facilitateurs" comme Comerso ou...

Bouteilles plastique pollution

Nestlé veut développer un grand marché du plastique recyclé alimentaire

1,8 milliard d'euros. Voici la somme que Nestlé va dédier au développement du marché de plastique recyclé alimentaire. Le géant s'engage à réduire d'un tiers son utilisation des plastiques vierges d'ici 2020 avec pour objectif, cinq ans plus tard, d'avoir 100 % de ses emballages recyclables ou...