Publié le 21 mars 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Vidéo] Une baleine retrouvée morte avec 40 kg de plastique dans l’estomac

Une jeune baleine s'est échouée aux Philippines après avoir craché du sang. Dans ses entrailles, 40 kg de déchets plastique dont 16 sacs de riz et des dizaines de sacs de course. Chaque année, 1,5 millions d'animaux meurent à cause du plastique. Un fléau difficile à endiguer. 

Le directeur du D’Bone Collector Museum, le Museum d’histoire naturelle de la ville de Davao, procède à l'autopsie.
©D'Bone Collector Musuem

Elle est morte de faim. Une jeune baleine à bec de Cuvier est décédée après avoir avalé 40 kg de déchets plastiques. Ce sont les conclusions de l’autopsie de Darrell Blatchley, directeur du D’Bone Collector Museum, le Museum d’histoire naturelle de la ville de Davao, aux Philippines. C’est dans la province du Val de Compostelle, dans le sud du pays, que la baleine a été retrouvée.

"La baleine montrait des signes d’émaciation et de déshydratation", raconte Darrell Blatchey. "Elle a vomi du sang avant de mourir. Nous sommes rentrés au musée avec la baleine et nous avons commencé l'autopsie. En atteignant l'estomac, je savais que cette baleine était morte en raison d'une ingestion de plastique. Je n'étais pas préparé à la quantité de plastique".

1,5 million d'animaux meurent chaque année à cause du plastique

Et pour cause, la liste est incroyable. Dans l’estomac de la baleine baignaient seize sacs de riz, quatre sacs utilisés dans les plantations de banane, des dizaines de sacs de course et divers petits emballages, tout était en plastique. "Cette baleine a eu le plus de plastique que nous avons jamais vu dans une baleine. C'est dégoûtant", a écrit Darrell Blatchev. "Les cétacés ne boivent pas d’eau de l’océan. La nourriture qu’ils mangent les alimente en eau fraîche. Dans ce cas, cette baleine est morte de déshydratation et de faim".

La Philippine produit chaque année plus de 60 millions de sacs plastiques. C’est un des plus grands pollueurs des mers à cause de l’usage des produits en plastique jetable. Chaque année plus de 1,5 million d’animaux meurent en raison de la pollution plastique. "Le gouvernement doit prendre des mesures contre ceux qui continuent de traiter les voies navigables et l’océan comme des bennes à ordures", demande le D’Bone Collector Museum. Selon les associations environnementales, la réglementation en matière de déchets est assez stricte aux Philippines, mais elle n’est pas appliquée. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Masque Foret MF 01

450 ans pour disparaître, non-recyclable… Avec les incivilités, l'utilisation des masques vire au désastre écologique

Ce sont les nouveaux mégots. Partout en France, les éboueurs retrouvent des masques chirurgicaux qui jonchent les trottoirs. Une association vient même d'en retrouver au fond de la Méditerranée. Cette situation est un vrai désastre écologique : les masques mettent 400 à 450 ans à se dégrader et ne...

Retour du plastique coronavirus afp

Avec le Covid-19, le retour en force du plastique et du tout jetable

Le plastique est de nouveau fantastique. Depuis la crise sanitaire, face au risque de contamination, la demande en bouteilles d'eau, produits alimentaires emballés, gants, surblouses ou visières connaît un véritable boom. Une situation qui inquiète les associations qui se battent depuis des années...

Confinement collage

Couture, bricolage, sport... Novethic tente de se confiner de manière responsable

Comme il se doit, la rédaction de Novethic s’est confinée afin de télétravailler en toute sécurité et sans prendre de risques pour les autres. L’occasion aussi pour nos journalistes de changer un peu leurs habitudes. L’une fait ses crèmes cosmétiques avec les produits de sa cuisine, l’autre mange...

Eboueurs de paris cc0

Toxicité, bruit, vibrations, charges lourdes : la réalité des travailleurs du déchet

C’est un secteur d’avenir, mais où les accidents du travail sont parmi les plus fréquents et les plus graves. Dans une étude inédite, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) alerte sur les risques multiples auxquels les travailleurs du...