Publié le 10 mars 2020

ENVIRONNEMENT

Toxicité, bruit, vibrations, charges lourdes : la réalité des travailleurs du déchet

C’est un secteur d’avenir, mais où les accidents du travail sont parmi les plus fréquents et les plus graves. Dans une étude inédite, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) alerte sur les risques multiples auxquels les travailleurs du déchet sont exposés et qui restent parfois mal identifiés.

Eboueurs de paris cc0
L’Anses insiste pour qu’une réflexion soit engagée sur les risques psychiques.
@CC0

En France, le secteur de la collecte, du traitement et de l’élimination des déchets figure parmi les secteurs professionnels rapportant les accidents du travail les plus fréquents et les plus graves, alerte l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dans une étude (1). En 2016, le nombre moyen d’accidents du travail pour les activités du secteur atteignait 59 pour 1000 salariés alors qu’il est presque moitié moindre pour les salariés tous secteurs confondus (33,8 pour 1000).

Substances chimiques toxiques, moisissures, bactéries, bruit, vibrations, sources d’incendies ou explosions, interventions à proximité d'équipements mécaniques ou électriques, présence d’objets coupants et piquants, port de charges lourdes, gestes répétitifs, travail de nuit ou posté, violence, incivilités, ou manque de reconnaissance liée à une mauvaise image de leur métier : des risques multiples pèsent sur les travailleurs du secteur des déchets, note l’Anses.

Les filières BTP, bois et emballages ménagers parmi les plus à risque

Ces risques sont parfois mal identifiés. C’est le cas par exemple dans la filière "déchets du BTP", qui "représente, avec ses 247 millions de tonnes de déchets produits, le gisement le plus important de l'ensemble du secteur". La filière "bois" présente aussi des risques chimiques présumés élevés. Enfin, la filière "emballages ménagers", qui implique à elle seule 28 000 travailleurs et dont les activités vont (...) augmenter sous l'impulsion réglementaire de l'extension des consignes de tri, va faire l’objet d’une évaluation des risques.

L’Anses insiste pour qu’une réflexion soit également engagée sur les risques psychiques qui peuvent être conséquents, en raison du manque de considération pour les travailleurs des déchets et l'exposition des incivilités. L’Hexagone compte quelque 1300 entreprises de recyclage et le nombre d’emplois non délocalisables sur le territoire a, quant à lui, été estimé entre 26 000 et 126 000 ces dernières années.

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Voir l'étude de l'Anses.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Eboueurs de paris cc0

Toxicité, bruit, vibrations, charges lourdes : la réalité des travailleurs du déchet

C’est un secteur d’avenir, mais où les accidents du travail sont parmi les plus fréquents et les plus graves. Dans une étude inédite, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) alerte sur les risques multiples auxquels les travailleurs du...

Coldplay repousse sa tournee pour sauver la planete

Par souci écologique, Coldplay repousse sa tournée mondiale

Coldplay fait son grand retour avec un nouvel album. Mais contrairement à son habitude, le groupe britannique a décidé de ne pas réaliser de tournée pour l'instant, réfléchissant à réduire son impact sur l'environnement. Entre les vols, les bouteilles plastiques, la consommation électrique... Les...

Déchets envoyés en Asie : amende inédite de 192 000 euros pour une société de courtage

C’est inédit. La France a infligé une amende de 192 000 euros à une société de courtage pour avoir envoyé 20 conteneurs de déchets plastiques en Malaisie, qui les avait ensuite renvoyés dans l'Hexagone.

Deplacement premier ministre Roubaix

À Roubaix, l'initiative "zéro déchet" permet de réconcilier écologie et lutte contre la pauvreté

La volonté affichée du gouvernement "de s'engager davantage" en matière d'écologie n'est "pas un choix de circonstance". Le Premier ministre a voulu en donner la preuve en consacrant son premier déplacement de rentrée au sujet. À Roubaix, Édouard Philippe a visité des entreprises innovant dans les...