Publié le 06 février 2018

ENVIRONNEMENT

Le gouvernement veut tester la consigne des emballages pour améliorer la collecte de déchets

Mettre en place un système de consigne sur certains emballages figure parmi les pistes envisagées par le gouvernement afin d'améliorer la collecte des déchets en France, a indiqué mardi 6 février le ministère de la Transition écologique.

Brune Poirson doit établir la feuille du route du gouvernement en faveur du développement de l'économie circulaire.
Ministère

L'idée de mettre en place une consigne a émergé lors d'une première phase de consultation en vue de l'élaboration d'une feuille de route sur l'économie circulaire. Lancée en octobre et pilotée par la secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, cette feuille de route, attendue pour fin mars, vise à améliorer la gestion du cycle de vie des produits, de leur conception jusqu'à leur traitement lorsqu'ils deviennent déchets.

Le dispositif de consigne, soit le fait d'associer un emballage à une caution que le consommateur paye à l'achat du produit et récupère sous forme monétaire ou de bon d'achat lorsqu'il le restitue, pourrait s'appliquer aux bouteilles en plastique, aux canettes et aux piles.

Le gouvernement souhaite en effet "explorer d'autres modèles de collecte" afin d'arriver à recueillir l'ensemble des produits recyclables. En ce qui concerne le plastique, le taux de collecte se situe actuellement à 60 %, selon les chiffres cités par le ministère de la Transition écologique. La collecte est toutefois très inférieure à la moyenne en zone urbaine, où elle atteint 10%.

Au niveau mondial, des millions de tonnes de plastique rejoignent chaque année l'environnement marin, provoquant des dégâts immenses. Les emballages en verre ne seraient pas concernés le dispositif, leur taux de collecte étant déjà "élevé" (86%).

Une expérimentation à Paris et Marseille

Les clients rendraient les bouteilles dans des machines situées dans différents lieux (commerces, lieux publics, entreprises). L'idée serait d'avoir "le plus de points de collecte possible", des acteurs privés et publics pouvant assurer leur gestion, précise le ministère.

Si le gouvernement retient l'idée de consigne, des expérimentations seront menées. Des grandes villes comme Paris et Marseille ont notamment déjà manifesté leur intérêt. Des résultats positifs signifieraient le déploiement du dispositif "sur tous les territoires où cela est pertinent".

La France pourrait s'inspirer des systèmes ayant fait leurs preuves dans d'autres pays européens comme l'Allemagne, où la consigne varie entre 8 et 25 centimes, mais l'éventuel dispositif de consigne devrait s'articuler avec le système de collecte actuel.

Par ailleurs, le gouvernement réfléchit également à la mise en place d'un dispositif de reprise incitatif pour les téléphones portables et les équipements électroniques. D'autres pistes en vue de l'élaboration de la feuille de route sur l'économie circulaire seront présentées en fin de semaine et début de semaine prochaine.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Dans trois ans, tous les fast food devront trier leurs déchets (et enfin respecter la loi)

Ils génèrent 80 000 tonnes d'emballages et 60 000 tonnes de déchets alimentaires par an mais ne trient pas leurs déchets. Les fast food, épinglés à de multiples reprises par le gouvernement, se sont engagés, le 11 juin à mettre en place le tri dans 70 % de leurs restaurants d'ici fin 2019 et 100 %...

Comme la Chine, la Malaisie ne veut plus être la décharge du monde et renvoie ses déchets plastiques à l’envoyeur

Depuis que la Chine a fermé ses portes à l'importation de déchets plastiques, les pays occidentaux se dirigent vers les États d'Asie du Sud Est, qui croulent sous les tonnes de poubelles. Les conséquences environnementales sont telles que la Malaisie a prévenu ces pays qu'elle allait leur renvoyer...

[Bonne Nouvelle] Glastonbury, l’un des plus grands festivals au monde, bannit le plastique

Le festival de Glastonbury, ce sont des dizaines de milliers de spectateurs qui chantent et dansent devant les musiciens à la mode. Mais ce sont aussi des tonnes de déchets laissés dans cet espace sauvage. Les organisateurs ont décidé de réagir en éliminant les bouteilles plastiques de l’événement.

[Bonne nouvelle] Marathon de Londres : 200 000 bouteilles économisées grâce à des bulles d’eau

Elles font la taille d'une balle de tennis de table. Et elles pourraient bien remplacer le plastique dans les évènements sportifs. Les petites bulles d'eau végétale Ooho, entièrement comestibles et biodégradables, ont été distribuées lors du marathon de Londres. Résultat, 200 000 bouteilles d'eau en...