Publié le 21 novembre 2017

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[INFOGRAPHIE] 500 kg de déchets par Français et par an... et seuls 40 % sont recyclés

Dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets, Novethic est allé mettre son nez dans vos poubelles. En quarante ans, leur masse a doublé pour atteindre 345 millions de tonnes. Le premier responsable est le secteur du BTP. Si 42 % des déchets sont valorisés, il reste encore un gros effort à fournir pour réduire de moitié la part de ceux qui finissent en décharge d'ici 2025.

Dechets plastique
900 000 tonnes de plastique sont collectées chaque année par les filières de recyclage en France.

Des déchets par millions. La France produit chaque année 500 kg de déchets par habitant. Ce qui la place parmi les plus mauvais élèves européens, loin derrière la Roumanie, la Belgique, l'Espagne ou même le Royaume-Uni. La loi de transition énergétique de 2015 prévoit de réduire leur part de 10 % d'ici 2020 et de porter leur taux de recyclage à 60 % en 2025. Or, pour l'instant, l'Hexagone atteint péniblement les 40 % de recyclage, en milieu de tableau par rapport aux autres pays européens. Par ailleurs, la part de déchets mis en décharge - qui représentent actuellement 26 % - devra être divisée par deux à la même date. 

Au total, en France, ce sont 345 millions de tonnes de déchets qui sont produits chaque année. Une large part est due au BTP. La loi de transition énergétique prévoit que 70 % d'entre eux soient valorisés d'ici 2020, contre seulement 35 % aujourd'hui. Mais des startups commencent à s'emparer du sujet à l'instar de Batiphoenix, une plateforme qui met en relation constructeurs et artisans pour éviter que les surplus et les déchets de chantier ne partent à la benne.

Du côté des ménages, ils produisent 31 millions de tonnes de déchets par an. On estime ainsi que chaque Français jette en moyenne 29 kg de produits alimentaires chaque année, dont 7 kg encore emballés. D'où la nécessité d'allonger la durée de vie des produits et de choisir des produits avec moins d'emballages... 

 Infog dechets par millions

Concepcion Alvarez @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Tri des dechets fast food a la traine

Tri des déchets : le gouvernement dévoile le nom des fast-food à la traîne

Domino's Pizza, Exki, Subway et Five Guys, voici le nom des quatre chaînes de fast-food qui ne respectent pas leurs engagements en matière de tri des déchets. Elles avaient jusqu'à fin mars pour transmettre au gouvernement leur plan de mise en confirmé mais contrairement à McDonald's ou Burger King,...

Yumi plastique biodegradable et compostable paye deux fois plus que le plastique classique

[Danger plastique] En France, le plastique végétal compostable est plus taxé que le plastique classique

C'est un comble pour Yumi. Cette startup de jus de légumes bio a opté pour des bouteilles 100 % végétales biodégrables et compostables. Pourtant, elle paye une écocontribution deux fois plus élevée que les entreprises qui génèrent du plastique classique. Face au danger mortel qu’est le plastique...

Les initiatives des pays etrangers contre la pollution plastique pixabay 01

[Danger plastique] Les bonnes initiatives des pays étrangers contre la pollution plastique

Une taxe évolutive qui est plus élevée lorsque le fabricant de plastique recycle peu, une piste cyclable fabriquée avec des déchets en plastique ou encore un ticket de métro payé grâce à des bouteilles recyclées... les pays étrangers innovent pour lutter contre le plastique. Face au danger mortel...

Rayon fromagerie carrefour

[Bonne nouvelle] Carrefour autorise ses clients à venir avec ses propres contenants

C’est une petite révolution. Il est désormais possible d’aller faire ses courses avec ses propres contenants chez Carrefour. Le but ? Éviter au maximum les emballages en plastique inutiles. C’est sans aucun doute un premier pas vers un changement des comportements.