Publié le 21 mai 2017

ENVIRONNEMENT

38 millions de déchets plastiques sur une île de 31 km², un triste record !

L’île d’Henderson, située dans le Pacifique, à proximité de l’un des cinq grands vortex de la planète, détient un triste record. Celui de la plus forte densité de débris plastiques au monde : 671 par mètre carré ! Les chercheurs qui se sont rendus sur place lancent un signal d’alerte et appellent à repenser nos modes de consommation.


DR

Elle est située à l’autre bout de la planète, au sud du Pacifique, entre la Nouvelle-Zélande et le Chili. L’île britannique d’Henderson, une île déserte de 31 km², classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, sera désormais célèbre pour ses plages de détritus. Une étude publiée cette semaine dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) révèle l’ampleur des dégâts.

Les chercheurs qui se sont rendus sur place ont compté 38 millions de morceaux plastiques, soit 671 par m² ! C’est la densité de détritus plastique la plus forte au monde. Chaque jour, plus de 3 570 nouveaux débris viennent s’échouer sur une seule des plages de l’île. Tous rassemblés, ces déchets pèsent plus de 17 tonnes, soit l’équivalent de 17 grosses berlines. Et les chiffres sont encore en-deçà de la réalité puisque les chercheurs n’ont comptabilisé que les déchets de plus de 2 millimètres, se trouvant à moins de 10 centimètres de la surface. Or, selon eux, près de 68 % des déchets sont enfuis plus profondément.

 

 

311 millions de tonnes de plastique produites en 2014

 

Comment cette île déserte, située à plus de 5 000 km du premier grand centre urbain, s’est-elle transformée en poubelle à ciel ouvert ? Elle se trouve en fait sur l’un des cinq grands vortex de la planète, le gyre océanique du Pacifique Sud. Ce gigantesque tourbillon aspire les débris transportés par les courants marins venant d’Amérique du Sud ou provenant des bateaux. Sur les plages de sable blanc, on retrouve donc des filets de pêche mais aussi des objets du quotidien tels que des brosses à dents, des rasoirs, des briquets ou encore des tétines.

Henderson island 3

 Les auteurs de l’étude s’inquiètent ainsi de l’augmentation de la production de plastique passée de 1,7 million de tonnes en 1954 à 311 millions de tonnes en 2014. La majorité des objets fabriqués dans cette matière ne sont pas recyclables et représentent une menace importante pour les animaux qui vivent dans ces eaux ou sur les îles. "Nous devons repenser notre relation au plastique", juge Jennifer Lavers, la principale auteure du rapport. "Des objets qui ont été fabriqués il y a des années continuent de flotter dans l’océan aujourd’hui et pour les décennies à venir". 

Certaines entreprises telles que Carbios tentent d’inventer un futur sans plastique. La jeune entreprise clermontoise a imaginé un plastique d’emballage capable de disparaître en quelques semaines grâce au biomimétisme.

 Concepcion Alvarez, @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Dechets autoroute belgique KilianFICHOU AFP

L’incroyable autoroute de déchets après les inondations meurtrières en Belgique

Une hallucinante autoroute de déchets en Belgique. Sur huit kilomètres d’une bretelle d’autoroute, un amas de plusieurs mètres de déchets sont en attente d’être triés et pris en charge. Ils sont issus des inondations monstres qui ont touché la Belgique en juillet dernier.

Pollution 4855507 1280

Le coût caché du plastique serait dix fois supérieur à ses coûts de production, alerte le WWF

Le plastique coûte bien plus cher à gérer après son utilisation qu'à produire. C'est le constat dressé par le WWF, qui a agrégé dans un rapport publié début septembre les coûts cachés du plastique : ceux du recyclage, du ramassage des déchets, ou encore l'impact de la pollution plastique sur les...

Rouge Photo 1 Les films VELVET Les films du FLEUVE

"Rouge" au cinéma : de la boue à l'alerte

L'usine Arkalu est soupçonnée de rejeter des déchets toxiques dans la nature. Tout juste embauchée comme infirmière, Nour accumule les preuves mais révéler le scandale menacerait les 200 emplois du site, dont ceux de sa famille. Inspiré du scandale environnemental et sanitaire des boues rouges à la...

Colis reutilisable livraison Cdiscount Hipli

Cdiscount passe aux colis réutilisables

Le géant du commerce en ligne CDiscount, qui a expédié en 2020 plus de 23 millions de colis, va proposer à ses clients d'ici la fin de l'année des colis réutilisables développés par la startup Hipli. Un emballage réutilisé 100 fois permet ainsi d'éviter 25 kg de déchets. Une avancée considérable...