Publié le 04 août 2018

ENVIRONNEMENT

[VIDEO] Au Groenland, un village menacé par un iceberg de 100 mètres de haut

Le petit village contre l'iceberg géant. Au Groenland, les 169 habitants de l'île d’Innarsuit ont dû évacuer leurs maisons. En cause : un iceberg de 100 mètres de haut menace de s'effondrer et de créer un tsunami. Si les résidents sont habitués à voir des icebergs, jamais un aussi gros ne s'est approché des côtes. Et le phénomène, en partie dû au réchauffement climatique, devrait se reproduire. 

Les habitants de la cette petite île du Groenland ont dû être évacués.
MAGNUS KRISTENSEN / Ritzau Scanpix / AFP

Un village qui vit à l’ombre d’un iceberg géant. C’est ce qu’ont subi les habitants de l’île d’Innarsuit près des côtes ouest du Groenland, il y a quelques jours. Car si les résidents de cette région sont habitués à côtoyer au plus près les icebergs, il est rare qu’ils atteignent 100 mètres de haut.

Risque de tsunami

Pour plus de sécurité, les 169 habitants de l’île ont ainsi dû être évacués. S’il pleut ou s’il rompt, l’iceberg, qui pèse 11 millions de tonnes, pourrait en effet provoquer un tsunami. D’autant que sa structure est fragile, rapporte le journal local Sermitsiaq. Il est composé de trous et de fissures. 

"Nous craignons un vêlage (une fracture, ndr) de l’iceberg, provoquant une inondation de la zone", s’est inquiété, auprès de l’AFP, Lina Davidsen, chef de sécurité pour la police du Groenland. Des inquiétudes d'autant plus justifiées que la centrale électrique et les réservoirs de carburant se situent près des côtes. 

Heureusement, quelques jours plus tard, Jokob  Rousøe, le chef des opérations au sein de la Défense danoise a indiqué à ABC News que l’iceberg s’était déplacé. "Un vent puissant venant du sud et un courant dirigé vers le nord ont repoussé l’iceberg des côtes", a-t-il souligné. Reste que ce géant peut revenir à tout moment, en fonction de la météo.

Le réchauffement climatique en cause 

Ce phénomène est de plus en plus courant, notamment lié au réchauffement climatique. Le 14 juillet dernier, cette fois près des côtes ouest, un iceberg de 6 kilomètres s’est détaché d’un glacier. Son poids est cette fois-ci de 10 à 14 milliards de tonnes !

Si le vêlage est un phénomène courant pour les glaciers, c’est sa fréquence, de plus en plus soutenue, qui pose problème. "Un glacier se forme par accumulation de neige sur le continent, neige qui se tasse et devient de la glace", expliquait à La Croix Gaël Durant, chargé de recherche à l’Institut des géosciences de l’environnement.

"Celle-ci s’écoule sous son propre poids jusque dans la mer. Mais normalement la quantité de neige qui tombe sur la calotte compense à l’échelle annuelle la perte de masse par vêlage. Ce n’est plus le cas aujourd’hui du fait très probablement du changement climatique".

Marina Fabre @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Baie de Balikpapan risque tsunami bnu khoirul fajar

Contraint de changer de capitale à cause du changement climatique, l’Indonésie choisit Bornéo menacée par les tsunamis

Jarkata s'enfonce peu à peu dans les eaux en raison d'une urbanisation galopante, combinée au pompage des nappes phréatiques et au réchauffement climatique. Face à cette situation, le Président indonésien a décidé de déplacer la capitale sur l'île de Bornéo. Mais une nouvelle étude met en avant un...

Ville permafrost degl MARC GARANGER AURIMAGES VIA AFP

La fonte du permafrost détruit les villes et les infrastructures industrielles de l'Arctique

La fonte du permafrost, sol gelé toute l'année au nord du globe, en particulier en Sibérie, menace des villes entières. En premier lieu Yakoutsk, la plus grande cité construite sur du permafrost. Plusieurs immeubles ont déjà été détruits par le dégel et des infrastructures industrielles se sont...

Six films

En pleine crise épidémique mondiale, six films à voir pour penser le monde d’après

[Mis à jour le 8 août 2020] L'été 2020 montre la difficulté qu'a le monde à dépasser la crise épidémique mondiale. Alors que tous les États se préparent à une crise économique et sociale, la rédaction de Novethic vous propose six films pour envisager les mois, années à venir.

Emissions CO2 Olivier Moal

[Science] La baisse des émissions, due au confinement mondial, n'aura aucun effet sur le climat

La chute sans précédent des émissions de gaz à effet de serre pendant les confinements ne servira à "rien" pour ralentir le réchauffement climatique, selon une étude vendredi, qui insiste sur la nécessité de s'éloigner durablement des énergies fossiles.