Publié le 22 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

Donald Trump : un an de paradoxe au service des causes qu’il exècre !

Donald Trump, roi de la provocation et Président des États-Unis depuis un an, fait finalement avancer les causes qu’il voue aux gémonies. À force d’affaiblir le poids politique des États-Unis à l’intérieur et à l’extérieur du pays, il contribue involontairement à renforcer ses adversaires. 

La marche pour les femmes devant la maison Blanche le 21 janvier.
Cheriss May/NurPhoto

Paradoxe sur le climat
Autorisation de forage offshore sur les côtes américaines, retrait de l’Accord de Paris, déclarations climato-sceptiques diverses et variées… Donald Trump met en risque son pays et la planète de devoir payer cher une augmentation plus forte qu’espéré des températures mondiales. Mais une année de catastrophes naturelles ravageuses (Harvey au Texas, Irma à Porto Rico, incendies géants en Californie...) a laissé une ardoise de plus de 300 milliards de dollars au pays. Du coup, la résistance a pris une ampleur phénoménale autour du mouvement "We are still in" qui rassemble plus de 127 millions d’Américains et pèse plus de 6200 milliards de dollars.

Paradoxe sur les risques environnementaux et sociaux
Dérégulateur en chef, Donald Trump s’emploie à détricoter les obligations du Dodd Frank Act, adopté après la crise financière qui oblige les entreprises à plus de transparence, en particulier sur l’origine des minerais à risque. Mais les multinationales les plus concernées ne profitent pas de l’opportunité qu’il leur offre. En effet, les risques environnementaux et sociaux sont pris de plus en plus au sérieux par de très grands acteurs financiers, à l’image du premier gestionnaire mondial d’actifs BlackRock. Dans sa lettre annuelle aux entreprises, son dirigeant leur demande d’être en capacité d’expliquer à leurs actionnaires quelle est leur contribution positive à la société.
Donald Trump a même facilité le développement de l’investissement responsable aux États-Unis selon Responsible Investor, qui a interviewé plusieurs acteurs historiques. Ils mettent en avant, entre autres, la création du "Sustainability Accounting Standards Board’s Investor Advisory Group (IAG)”. Cette initiative rassemble des investisseurs qui représentent 27 000 milliards de dollars d’actifs et affirment attendre des entreprises un reporting pertinent, fiable et comparable sur les caractéristiques ESG de leurs activités.

Paradoxe sur les femmes

Incarnation du machisme, marié à une femme sans voix, Donald Trump a réussi à rassembler des dizaines de milliers de femmes, stars en tête, contre lui. La seconde édition de la marche des femmes anti-Trump a largement mobilisé dans tout le pays le 21 janvier.

Inaugurée par un "shutdown" budgétaire, qui laisse sur le carreau les fonctionnaires américains privés de salaire, la seconde année de mandat de Trump s’annonce difficile. Le mot d’ordre de ses opposants : s’inscrire en masse sur les listes électorales pour battre le populiste ploutocrate dans les urnes. Donal Trump aura même réussi à remobiliser le corps électoral américain, traditionnellement très abstentionniste !

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Voitures diesel pollution ssuaphoto istock

Pollution de l’air : Le Conseil d’Etat presse le gouvernement d’agir sous peine de payer 10 millions d'euros par semestre

10 millions d'euros par semestre. C'est la somme que devra payer l'État si, dans six mois, il n'a toujours pas réduit la pollution de l'air dans huit zones de l'Hexagone. La plus haute juridiction administrative française avait déjà ordonné au gouvernement, il y a trois ans, de prendre les mesures...

Assemblee nationale PLFR3

PLFR3 : Les entreprises aidées publiquement sont désormais soumises à des engagements écologiques

L'Assemblée nationale vient d'adopter en première lecture le troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3). Demandée depuis le début du confinement par de nombreux élus et ONG, l'écoconditionnalité des aides versées aux grandes entreprises est entérinée. Les grandes entreprises dans...

Action greenpeace notre dame climat

Greenpeace dénonce "l'écologie de façade" du gouvernement en déployant une banderole au-dessus de Notre-Dame

L'ONG Greenpeace a déployé ce matin à 6h une banderole en haut de la grue de Notre-Dame de Paris pour dénoncer l'inaction climatique du gouvernement. Une action vue par la nouvelle ministre de l'Écologie, Barbara Pompili, comme un "cadeau de bienvenu". La pression monte sur les épaules de la...

Jeanne barseghian maire ecolo de Strasbourg PATRICK HERTZOG AFP

État d’urgence climatique déclaré à Strasbourg et Bordeaux, deux villes emportées par des écologistes

C'est leur premier acte en tant que maire : à Strasbourg et Bordeaux, Jeanne Barseghian et Pierre Hurmic, deux écologistes tout juste élus, déclarent l'état d'urgence climatique sur leur territoire. Des centaines de conseils municipaux à travers le monde ont pris le même engagement. Mais celui-ci...