Publié le 23 mars 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] Le réchauffement climatique va favoriser le pollen… et accroître les allergies

Les effets du réchauffement climatiques sont innombrables sur la nature et sur notre santé. Nos bronches et nos sinus n’y échapperont pas puisque les allergies vont prendre de l’ampleur à mesure que les températures vont croître. En 2018, les volumes de pollen ont battu des records en France.

Sous l'effet du réchauffement, les quantités de pollen vont s'accroître.
@Alkimson

Très mauvaise nouvelle pour ceux qui passent déjà tout le printemps avec les yeux rouges et un mouchoir à la main. Selon la fédération des Associations de surveillance de la qualité de l'air (Atmo France), le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) et l'Association des pollinariums sentinelles de France (APSF), le réchauffement climatique va conduire à "une augmentation des quantités de pollen" à l'origine de gênes ou d'allergies respiratoires.

"Le réchauffement climatique et la hausse des températures conduisent à une augmentation des quantités de pollen", ont expliqué les trois réseaux à l’occasion de la Journée française de l'allergie, le 19 mars. "En 2018, ce constat se vérifie puisque le pollen de bouleau enregistre un pic anormal des concentrations durant le mois d'avril", indique leur rapport.

Tous les records battus

"D'après les simulations faites par le RNSA, les effets du changement climatique sur les pollens risquent de s'amplifier dans le futur", lit-on. Pendant l'hiver, des conditions météorologiques froides et pluvieuses ont permis de limiter "la dispersion des pollens de noisetier, aulne et frêne". En revanche, "un épisode de chaleur exceptionnel en avril a permis aux bouleaux de fleurir dans des conditions très favorables" et "les quantités de ce pollen ont battu tous les records", ce à quoi s’ajoutent les pollens de platane et de chêne.

Ces trois réseaux de suivi surveillent différents pollens allergisants ainsi que des moisissures allergisantes. Un quart de la population est concerné par des allergies respiratoires, dont 50 % à cause du pollen et 10 % à cause des moisissures. Par ailleurs, les allergies respiratoires sont la quatrième maladie chronique la plus répandue sur la planète.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Credit suisse militant tennis Roger Federer LausaneActionClimat

En Suisse, la justice légitime la désobéissance civile de jeunes militants qui ont visé Crédit Suisse et Roger Federer sur le climat

Une tempête de tweets #RogerWakeUp a ciblé le 13 janvier, Roger Federer, le champion de tennis, interpellé sur son partenariat avec Crédit Suisse accusé de financer les énergies fossiles. Ce jour-là, étaient jugés en Suisse douze jeunes activistes qui avaient envahi une succursale de la banque à...

Microsoft bilan carbone negatif 2030

Microsoft veut éliminer tout le carbone qu’il a émis depuis sa création en 1975

C’est un engagement inédit que vient de prendre Microsoft. Le géant de l’informatique veut devenir négatif en carbone d’ici 2030 et éliminer, d’ici 30 ans, tout ce qu’il a émis dans l’atmosphère depuis sa création en 1975. Un objectif ambitieux qu’il entend accomplir via un "fonds d’innovation pour...

Ursula von der leyen FTJ CE

Pacte vert européen : la Pologne, l’Allemagne et la Roumanie concentrent la moitié des aides du Fonds de transition juste

Annoncée pour fin février, la Commission européenne a finalement publié la répartition des aides du Fonds de transition juste au lendemain de la présentation de son mécanisme de financement du Pacte vert européen. Sans surprise, la Pologne est la grande gagnante, juste devant l’Allemagne et la...

Global risks report 2020 WEC

Davos 2020 : Les décideurs mondiaux placent l’inaction climatique au sommet des dangers pour l’humanité

Pour la première fois, cinq sujets environnementaux et climatiques trustent les cinq places des risques majeurs pour l’humanité et la planète du Global Risks Report. C’est en particulier l’inaction climatique, les évènements extrêmes et la perte de biodiversité qui inquiètent les décideurs mondiaux....