Publié le 21 mars 2020

ENVIRONNEMENT

[Science] L'Amazonie pourrait disparaître en 50 ans à cause du changement climatique et de la déforestation

D'ici 50 ans, la forêt amazonienne pourrait disparaître sous l'effet de sécheresses répétées et de coupes rases pour la production d'huile de palme, de biocarburants, de soja ou de viande bovine. Cela va avoir des impacts sur des dizaines de millions de personnes qui dépendent de la forêt pour leur survie mais aussi pour des milliers d'espèces.

Deforestation amazonie soja greenpeace
Des scientifiques estiment que la perte de 35 % de l'Amazonie déclencherait sa disparition. On en est à 20 %.
@Greenpeace

La forêt amazonienne s'approche d'un point de non retour sous l'effet du changement climatique et pourrait se transformer en une savane aride d'ici un demi-siècle, avertissent des chercheurs dans une étude parue dans Nature communications. Un autre écosystème majeur, la barrière de corail dans les Caraïbes, pourrait disparaître en 15 ans s'il dépasse lui aussi un point de non retour, indiquent les scientifiques dans la même étude. De tels changements auraient des conséquences dramatiques pour les humains et les autres espèces qui dépendent de ces habitats, mettent-ils en garde.   

Dans les deux cas, les causes de ces modifications sont le changement climatique causé par l'humanité et les dommages environnementaux, déforestation dans le cas de l'Amazonie, pollution et acidification des océans pour les coraux. Selon les travaux du Giec, les experts climat de l'Onu, 90% des coraux en eaux peu profondes seront condamnés si le réchauffement climatique atteint 1,5°C comparé à la période pré-industrielle. Une hausse de 2°C signera leur disparition quasi-complète. Or, le réchauffement global atteint déjà 1°C.   

Des dizaines de millions de personnes concernées

Concernant l'Amazonie, le point de basculement est moins clair, mais des scientifiques estiment que la perte de 35 % de surface déclencherait sa disparition. Depuis 1970, environ 20 % de la forêt amazonienne, qui recouvre plus de cinq millions de km2 répartis sur sept pays, ont été rasés en grande partie pour cultiver du soja, du bois, de l'huile de palme, des biocarburants ou l'élevage bovin.   

"L'humanité doit se préparer à des changements beaucoup plus vite qu'attendu", a prévenu l'auteur principal de l'étude, Simon Willcock, de l'université de Bangor, au Royaume-Uni. L'écosystème amazonien pourrait ainsi basculer dès l'an prochain, selon lui et ses collègues. Les feux de forêt devenus hors de contrôle en Amazonie ou en Australie suggèrent que de nombreux écosystèmes sont "au bord du précipice", a-t-il ajouté.   

"Si l'on n'agit pas rapidement, nous pourrions être sur le point de perdre une des forêts tropicales les plus vastes et les plus diversifiées, qui évolue depuis 58 millions d'années et dont dépendent des dizaines de millions de personnes", indique Alexandre Antonelli, des Jardins botaniques royaux de Kew, au Royaume-Uni qui n'a pas participé à l'étude. Les écosystèmes peuvent changer, parfois rapidement, en situation de stress. Les chercheurs ont étudié de tels changements dans 40 régions naturelles, de différentes tailles.    

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale PLFR3

PLFR3 : Les entreprises aidées publiquement sont désormais soumises à des engagements écologiques

L'Assemblée nationale vient d'adopter en première lecture le troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3). Demandée depuis le début du confinement par de nombreux élus et ONG, l'écoconditionnalité des aides versées aux grandes entreprises est entérinée. Les grandes entreprises dans...

Action greenpeace notre dame climat

Greenpeace dénonce "l'écologie de façade" du gouvernement en déployant une banderole au-dessus de Notre-Dame

L'ONG Greenpeace a déployé ce matin à 6h une banderole en haut de la grue de Notre-Dame de Paris pour dénoncer l'inaction climatique du gouvernement. Une action vue par la nouvelle ministre de l'Écologie, Barbara Pompili, comme un "cadeau de bienvenu". La pression monte sur les épaules de la...

Jeanne barseghian maire ecolo de Strasbourg PATRICK HERTZOG AFP

État d’urgence climatique déclaré à Strasbourg et Bordeaux, deux villes emportées par des écologistes

C'est leur premier acte en tant que maire : à Strasbourg et Bordeaux, Jeanne Barseghian et Pierre Hurmic, deux écologistes tout juste élus, déclarent l'état d'urgence climatique sur leur territoire. Des centaines de conseils municipaux à travers le monde ont pris le même engagement. Mais celui-ci...

Le Haut conseil pour le climat torpille la politique climatique de la France dans un nouveau rapport

La France n'est toujours pas sur la bonne trajectoire climatique pour atteindre la neutralité carbone en 2050, alerte une nouvelle fois le Haut conseil pour le climat. Installée par Emmanuel Macron fin 2018, en pleine crise des Gilets jaunes, l'instance est la vigie de l'action climatique du...