Publié le 30 novembre 2017

ENVIRONNEMENT

Schneider Electric, entreprise la plus performante du CAC40... sur le plan climatique

Les stratégies climat rendues publiques par les entreprises du CAC40 ont été passées au crible par le cabinet de conseil EcoAct. Schneider Electric, Solvay, Unibaul-Rodamco et Veolia se distinguent pour leurs performances. Pour celles-ci, la lutte contre le changement climatique devient du bon sens économique.

100% des entreprises du CAC40 identifient le climat comme un risque climat selon l'étude d'EcoAct
istock

Schneider Electric, Solvay et Unibail-Rodamco (ex-aequo) et Veolia sont les leaders du CAC40 en matière de performance climatique, selon le cabinet de conseil en stratégie climatique EcoAct (1). Celui-ci a examiné les engagements des entreprises du CAC40 pour intégrer le climat dans leur stratégie.

"Après le Royaume-Uni (FTSE 100) et l’Espagne (IBEX 35), nous avons étudié la performance climatique des entreprises du CAC40. L’un des principaux enseignements de notre étude est que l’enjeu climatique en France est devenu une question de bon sens économique et non plus de vertu", déclare Thierry Fornas, président et co-fondateur d'EcoAct.

infographie : EcoAct

Le climat, identifié par tous comme un risque commercial

Schneider Electric, spécialisé dans la gestion de l’énergie et des automatismes, se distingue par "la performance de son action climat" et le fait qu’elle soit l’une des seules sociétés du CAC40 à "aller au-delà des exigences légales", précise EcoAct. Le cabinet met notamment en exergue son outil "Planet & Society". Il évalue cinq enjeux environnementaux et sociaux clés, dont le climat et l’économie circulaire, et est présenté tous les trimestres par le PDG, Jean-Pascal Tricoire, et le directeur financier. Un moyen de "démontrer aux investisseurs institutionnels et aux spécialistes du développement durable leur importance dans la stratégie à long terme de l’entreprise", analyse le cabinet.

Autres données plus générales de l’étude : toutes les entreprises identifient aujourd’hui le changement climatique comme un risque commercial, ce qui est plutôt bon signe. Mais seulement 13 d’entre elles travaillent avec leurs fournisseurs pour réduire leur empreinte carbone. C’est très peu quand l’on sait que les émissions issues de la chaîne d'approvisionnement représentent environ la moitié de leurs émissions directes.

infographie : EcoAct

Un effort attendu en matière de réduction des émissions

Les entreprises obtiennent en moyenne de bons résultats sur les critères "Mesure & Reporting", "Engagement & Innovation" et "Stratégie & Gouvernance", selon le classement du cabinet. Cela est dû notamment de la législation française, en particulier la loi de transition énergétique et le Grenelle 2. En revanche, une marge importante de progression subsiste en matière "d’objectifs et de réduction".

La majorité des entreprises (33 sur 40) ambitionnent de réduire d’au moins 49 % leur empreinte carbone. Mais seules trois (Kering, Atos, Capgemini) ont des objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre en phase avec les scénarios scientifiques sur l’évolution du climat et l’objectif de l'Accord de Paris (Science Based Target), soit moins de 8 % des entreprises du CAC40.

Comme le rappelle une étude de Mirova, la société de gestion spécialisée sur la finance durable du groupe Natixis, le CAC40 reste l'un des indices boursiers les plus carbonés au monde, dont les stratégies climatiques conduisent à un réchauffement de 5,5°C à la fin du siècle. Bien au-delà des 2°C maximum fixé par l'Accord de Paris.

Béatrice Héraud @beatriceheraud

(1)   Le classement et le rapport complet sont à consulter ici


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Secheresse desert 1 5 C echec budget carbone accord de paris pixabay

[Science] L’objectif 1,5°C de plus en plus difficile à atteindre, selon de nouvelles estimations

De nouvelles données sur le réchauffement à la surface des océans depuis l’ère préindustrielle changent la donne sur le temps qu’il nous reste pour rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement planétaire établi par l’Accord de Paris. Notre budget carbone pourrait se trouver amputer d’un tiers...

Abeilles robots pollinisatrices

Abeilles robots, viande synthétique, puits de carbone… quand la technologie remplace la nature

Face à la destruction de la nature par les activités anthropocènes, les humains misent en partie sur la technologie. Des drones pollinisateurs pourraient remplacer les abeilles, en déclin, la sécheresse serait résolue par de la pluie artificielle et des puits de carbone artificiels pourraient être...

Ursula von der leyen PE

Élection d'Ursula von der Leyen : l'Union européenne à l'ère de l'urgence climatique

L'élection de l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, était loin d'être gagnée. Elle confirme pourtant le nouveau virage pris par les institutions européennes depuis les dernières élections de mai et la percée des Verts car la fidèle d'Angela Merkel est passée de...

[Science] Dans l’Arctique, le permafrost fond 70 ans plus tôt que prévu et c’est une catastrophe

"Ce que nous avons vu était incroyable". Des chercheurs viennent de découvrir que le permafrost, l'épaisse couche de glace qui couvre 25 % de l'hémisphère nord, a fondu 70 ans plus tôt que prévu dans l'Arctique canadien. Or le permafrost abrite du carbone, du méthane et même du mercure. Il en libère...