Publié le 15 février 2018

ENVIRONNEMENT

Les épisodes météorologiques extrêmes vont se multiplier... Quels que soient les efforts de l'humanité pour lutter contre

Les phénomènes météorologiques extrêmes vont augmenter de manière importante même si les objectifs de l'accord de Paris sont atteints, selon une étude publiée le 15 février. Les chercheurs parlent d'un quintuplement des vagues de chaleur ou encore d'un triplement des épisodes de pluie extrêmes. 

Ces travaux, présentés dans la revue Science Advances, ont analysé la probabilité de périodes chaudes, sèches et de pluviosité excessive dans les prochaines années, autant de phénomènes exacerbés par la hausse de la température de la Terre et du niveau des océans.

Le changement climatique a déjà un impact: un record a été largement battu en 2017, celui du coût mondial des catastrophes naturelles avec 306 milliards de dollars. "Ces coûts croissants représentent l'un des nombreux signes du fait que nous ne sommes pas prêts pour le climat d'aujourd'hui, et encore moins pour un degré supplémentaire de réchauffement planétaire", a relevé Noah Diffenbaugh, du Stanford Woods Institute for the Environment.

Les engagements des plus de 190 pays signataires de l'accord de Paris de 2015 devraient limiter la hausse mondiale du thermomètre entre deux et trois degrés Celsius par rapport à l'ère pré-industrielle. Mais un tel niveau "devrait entraîner une augmentation importante et étendue de la probabilité historique d'épisodes extrêmes sans précédents", selon l'étude.

Le danger diminué mais non éliminé

"Nous avons déterminé que les humains ont déjà accru la probabilité d'événements extrêmes historiquement inédits (...) y compris plus de 50 à 90% en Amérique du Nord, en Europe et dans l'est de l'Asie", ont poursuivi les chercheurs des universités américaines de Stanford, Columbia et Dartmouth College.

En vertu des engagements actuels, les vagues de chaleur sont cinq fois plus susceptibles de se produire dans une moitié de l'Europe et plus d'un quart de l'Asie. Et de fortes chutes de pluie sont trois fois plus probables dans plus d'un tiers de l'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'est de l'Asie.

L'accord de Paris aspire à une réduction plus drastique, avec un réchauffement contraint à 1,5 degré Celsius. Ce qui permettrait de limiter mais non d'éliminer le risque d'épisodes météo extrêmes, a relevé l'étude.

Environ 10 % de la plupart des régions resterait exposé à un triplement de ces phénomènes. Et environ 90 % de l'Amérique du Nord, de l'Europe, de l'est de l'Asie et les régions tropicales "verraient une augmentation marquée du risque de records de chaleur, de pluviosité et/ou de sécheresse".

"Même si ce niveau préférable était atteint, nous vivrions toujours dans un climat ayant une probabilité beaucoup plus importante de survenance d'événements d'ampleur inédite qu'aujourd'hui", a relevé Noah Diffenbaugh.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Greve pour le climat pancarte MARIO TAMAGETTY IMAGES NORTH AMERICAGetty Images via AFP

Grèves des étudiants pour le climat : "On sort de notre insouciance parce que nos dirigeants sont dans le déni"

Ce vendredi 23 septembre marque le retour des grèves mondiales pour le climat à l'initiative de Fridays for Future. En France, des élèves de 500 établissements scolaires vont se mobiliser pour appeler le gouvernement à agir vite face à l’urgence climatique et à suivre les recommandations du Giec....

Inondations pakistant septembre 2022 FIDA HUSSAINAFP

Inondations au Pakistan : comment la science de l’attribution permet de faire le lien avec le changement climatique

Le Pakistan a subi pendant de longs mois des inondations meurtrières. Il est désormais courant d'attribuer ces événements extrêmes au changement climatique. Mais s'il est certain que ce dernier augmente leur intensité et leur fréquence, il est plus difficile d'attribuer directement tel événement au...

Typhon japon indondations catastrophes naturelles YUICHI YAMAZAKI AFP

Sécheresses, canicules, inondations : le changement climatique en passe de gagner une "portée destructrice inouïe"

Le climat s'emballe et nous allons clairement dans la mauvaise direction. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) le 13 septembre dernier. Il revient sur les données les plus récentes concernant les gaz à effet de serre, les records de températures,...

Guadeloupe tempete Fiona septembre 2022 LaraBalais AFP

L’impossible adaptation de la Guadeloupe aux catastrophes climatiques à répétition

La tempête Fiona a ravagé une fois de plus la Guadeloupe. Elle a fait au moins un mort et des dommages considérables : routes, ponts, voitures dévastés… La brusque montée des eaux n’a occupé que quelques heures les médias de la métropole, renforçant le sentiment d’abandon d’une île qui essuie, pour...