Publié le 21 septembre 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] En 2100, le réchauffement climatique pourrait atteindre + 7°C

Le réchauffement climatique sera plus important que prévu, selon une nouvelle étude du CNRS, du CEA et de Météo France. L'augmentation de la température pourrait même atteindre 7°C d'ici la fin du siècle. Si les États veulent rester en dessous des 1,5°C comme le prévoit l'Accord de Paris, la neutralité carbone à l'échelle de la planète devra être atteinte en 2060. 

Rechauffement climatique france secheresse
Dans les deux prochaines décennies, la France va connaître une augmentation des températures et des canicules plus fréquentes et intenses.
CC0

C’est un exercice de simulation qui sonne comme un scénario catastrophe. Plus d’une centaine de chercheurs et ingénieurs impliqués en France ont développé deux modèles climatiques soumis à plusieurs scénarios socio-économiques. Et les nouvelles ne sont pas bonnes. Selon le pire scénario, le réchauffement climatique pourrait atteindre, d’ici la fin du siècle, +7 °C par rapport à la période préindustrielle. Or dans le dernier rapport du Giec, représentant les experts de l’ONU sur le climat, le pire scénario prévoyait plutôt un réchauffement à +4,8 °C.

Un réchauffement rapide et fort

Attention, il ne s’agit pas du scénario business as usual, prévient Olivier Boucher, directeur de recherche au CNRS. Il faudrait, pour atteindre ces 7°C, "faire un effort pour aller chercher en profondeur les énergies fossiles. On utilise de moins en moins le terme business as usual car on note un développement des politiques climatiques, même si ce n’est pas suffisant", note le responsable du Centre de modélisation du climat.

Et de fait, globalement, les deux modèles climatiques simulés indiquent un réchauffement plus important à l’horizon 2100 que les versions précédentes établies en 2012. "Imaginez que pendant la dernière déglaciation, qui a duré pendant 10 000 ans, la température a augmenté de 3°C", alerte Pascale Braconnot, spécialiste de la modélisation du climat. "Nos simulations montrent un réchauffement beaucoup plus rapide et beaucoup plus fort sur une centaine d’années seulement".

Le scénario le plus optimiste dépasse les 1,5°C de l'Accord de Paris

Même le scénario le plus optimiste, respectant l’Accord de Paris et ses +1,5 °C, dépasse temporairement les 2 °C à cause de l’inertie du système climatique. Ce n’est qu’à la fin du siècle qu’il redescend à 1,5 °C. Ce scénario est marqué "par une forte coopération internationale" et donne une priorité "au développement durable". Le mettre en œuvre suppose une réduction immédiate des émissions de CO2 afin d’atteindre la neutralité carbone à l’échelle planétaire d’ici 2060, ainsi qu’une captation de CO2 de l’ordre de 10 à 15 milliards de tonnes par an en 2 100.

Dans tous les cas, durant les prochaines décennies, les chercheurs notent une augmentation de l’intensité et de la fréquence des vagues de chaleur et une hausse de la température, quels que soient les efforts fournis par les États pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce sera à partir de 2040 qu’on pourra constater de l’effet réel des politiques climatiques impulsées aujourd’hui. "La température moyenne de la planète à la fin du siècle dépend donc fortement des politiques climatiques qui seront mises en œuvre dès maintenant et tout au long du XXIe siècle", rappellent le CNRS, Météo France et le CEA.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

5G mobile numerique environnement Pixabay

Le déploiement de la 5G pour la nos téléphones portables pourrait être un véritable désastre écologique

La 5G est en train de devenir une réalité. Les enchères pour les fréquences doivent démarrer dans quelques mois en France, tandis qu'elle est déjà opérationnelle en Chine ou en Corée du Sud. L’enjeu pour les opérateurs est de proposer des services améliorés, mais plusieurs experts pointent du doigt...

Podium gagnant leader cocorico pixabay

Danone, L’Oréal, EDF, Orange ou Suez : les entreprises françaises, championnes européennes du climat

22 entreprises françaises figurent dans la liste très sélective des leaders climatiques du CDP, l'organisation internationale de reporting climat. Elles permettent à la France de se classer en tête en Europe et au troisième rang au niveau international.

Trump Thunberg Davos 2020 WhiteHouse WEF

Choc des cultures au Forum de Davos 2020 entre Greta Thunberg et Donald Trump

Greta Thunberg et Donald Trump sont les deux invités stars du Forum de Davos qui réunit en Suisse, à partir du 21 janvier, les principaux décideurs économiques et politiques mondiaux. Un programme paradoxal tant les visions de cette jeune fille de 17 ans appelant à une transformation radicale au nom...

Robert Poujade Jacques Chirac 1971 AFP

[À l’origine] Robert Poujade, premier ministre de l’écologie en France

Le premier ministre de l’Environnement en France remonte à 1971 sous la présidence de George Pompidou. C’est Robert Poujade qui occupera ce poste. Dès 1975, il dénoncera le manque de moyens attribués à ce portefeuille, plus de 40 ans avant les départs précipités de Nicolas Hulot ou Delphine Batho...