Publié le 17 septembre 2019

ENVIRONNEMENT

Quand les industriels américains se rebellent contre la politique anti-climat de Donald Trump

Majors pétrolières et gazières, constructeurs automobiles, producteurs de biocarburants… Plusieurs industriels américains s'opposent à Donald Trump et ses mesures anti-environnementales. Une prise de conscience écologique ? Peut-être, mais il s’agit surtout de défendre des intérêts économiques et de diffuser une bonne image auprès de l’opinion publique et des investisseurs.

Donald Trump veut déréguler une mesure visant à limiter les fuites de méthane dans l'industrie gazière.
@CC0

Depuis qu’il est arrivé à la Maison-Blanche, en janvier 2017, il n’a eu de cesse de détricoter toutes les mesures pro-climat prises sous l’ère Obama. Mais cette fois, ce ne sont pas les associations environnementales qui s’opposent à la politique de Trump, mais les industriels eux-mêmes, pourtant censés en profiter. La dernière polémique en date porte sur la dérégulation des mesures visant à limiter les fuites de méthane dans l’industrie pétrolière et gazière.

La proposition vise à "supprimer toute réglementation inutile et redondante pesant sur l’industrie", s'est justifié fin août Andrew Wheeler, chef de l’Agence américaine de l’environnement (EPA). "Nos réglementations ne doivent pas réprimer l’innovation et le progrès", ajoute-t-ilContre toute attente, plusieurs majors, parmi lesquelles Shell, BP ou même ExxonMobil, se sont déclarées défavorables à cette mesure. Elles ont déjà commencé à travailler sur la question et se sont engagées, dans le cadre de la coalition Oil & Gas Climate, à tendre vers le zéro émission.

Faire du gaz une énergie de transition

Shell espère ainsi limiter ses fuites de méthane à 0,2 % en 2025. BP travaille également activement à limiter ses émissions de méthane. "Nous devons réduire les émissions de méthane pour le gaz naturel afin de réaliser son plein potentiel dans notre bouquet énergétique", a ainsi réagi BP America, cité par Bloomberg. Le méthane est un gaz à effet de serre au pouvoir réchauffant 25 fois plus important que le CO2, et l’industrie pétrolière et gazière est responsable de 13 à 20 % de ses émissions chaque année.

Il s’agit donc pour le secteur d’asseoir la crédibilité du gaz comme énergie de transition et d’accroître sa part dans le mix énergétique. Pas question dès lors d’être associé à une mesure anti-climatique. D'autant que le sujet est suivi de près par les investisseurs. Une coalition de 140 d'entre eux (ICCR), pesant 5 500 milliards de dollars, a publié un communiqué après l’annonce de l’EPA pour dénoncer "une menace grave, non seulement pour la planète, mais pour l’avenir de l’industrie du gaz naturel et, par conséquent, de leurs portefeuilles".

Des normes de CO2 plus sévères encore

Un peu plus tôt dans l’été, Donald Trump a dû affronter une autre insurrection de la part cette fois des constructeurs automobiles. Le 25 juillet, Ford, Honda, Volkswagen et BMW ont signé un accord avec la Californie pour respecter des normes de CO2 plus sévères alors que le Président américain entend les assouplir. Un sacré revers qui a provoqué les foudres du locataire de la Maison-Blanche sur les réseaux sociaux. 

En juin, 17 constructeurs automobiles avaient déjà demandé à l'administration de ne pas assouplir une série de règles antipollution, inquiets d'une régulation à deux vitesses et d'une instabilité juridique avec des recours possibles. 14 Etats se sont effet déclarés favorables au maintien des normes d’émission adoptées sous l'administration Obama et menacent de contester la nouvelle législation devant la justice.

Les agriculteurs, qui souffrent déjà de la guerre commerciale avec la Chine, ont également fait part de leur colère alors que l’administration a accordé des dérogations à l’industrie pétrolière quant à leur utilisation de biocarburants. 

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Climat : la politique pro-charbon de Donald Trump attaquée par 22 États et 7 grandes villes

Aux États-Unis, 22 États et 7 grandes villes ont décidé de porter plainte contre la politique environnementale du gouvernement. Les plaignants dénoncent la nouvelle réglementation de l'administration Trump qu'ils jugent inefficace à la fois pour lutter contre le changement climatique et la...

Activisme des employés : contre la politique anti-immigration de Donald Trump, les salariés se mobilisent

La politique anti-immigration de Donald Trump réveille l'opposition des salariés. 1 400 employés de Google ont signé une pétition pour que leur entreprise ne réponde pas à l'appel d'offres lancé par le service de l'immigration. Si Amazon et Microsoft pourraient rafler la mise, eux aussi...

Taxe Gafa contre taxe sur le vin français : Emmanuel Macron et Donald Trump trouvent un compromis

 Le G7 de Biarritz a permis de faire redescendre la pression d’un cran. Donald Trump avait menacé d’imposer des tarifs douaniers élevés sur le vin français si la France ne retirait pas son projet de taxe sur les géants du numérique. Emmanuel Macron et Donald Trump semblent avoir fini par...

Les États-Unis veulent s’emparer du Groenland… tout comme la Chine et la Russie

L’annonce de Donald Trump de vouloir racheter le Groenland n’est pas qu’une nouvelle sortie tonitruante. C’est un enjeu stratégique pour de nombreux pays. À la faveur de la fonte des glaces, des terres et mers deviennent plus accessibles. Cela donnerait accès à de considérables réserves de...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

XR chatelet voilier la mer se meurt CA

[Reportage] Depuis cinq jours, Extinction Rebellion occupe le centre de Paris

Au cinquième jour de l’occupation, les membres d'Extinction Rebellion France doivent décider de la suite de leur action : continuer à occuper la place du Châtelet au centre de Paris ou changer de stratégie pour frapper plus fort. Alors que les forces de l'ordre jouent l'indifférence, la zone...

Leves formation ecologie istock

[Génération climat] Former les enseignants aux enjeux écologiques pour créer des écocitoyens éclairés, une nécessité

Comment sensibiliser les enfants aux enjeux écologiques mais aussi répondre aux inquiétudes des élèves angoissés par les scénarios catastrophes sur le climat ? Plusieurs enseignants réunis sous le collectif Profs en Transition réclament une formation du corps éducatif en primaire, collège et lycée....

Neutralité carbone : où en sont les entreprises françaises ?

Ces dernières semaines, plusieurs grandes sociétés françaises ont annoncé leur volonté d’être "neutres en carbone", comme Kering ou Air France. Pourtant, selon une étude publiée par le cabinet EcoAct, seulement 5 % du CAC 40 peut aujourd’hui se targuer d’être neutre en carbone. C’est un peu moins...

Convention citoyenne pour le climat

Premier week-end de travail pour la Convention citoyenne pour le climat

Promise par Emmanuel Macron à l’issue du Grand débat national, la convention citoyenne pour le climat a inauguré sa première séquence de travail le week-end dernier à Paris. 150 citoyens tirés au sort, représentatifs de la population française, vont plancher pendant plusieurs mois sur la lutte...