Publié le 03 décembre 2014

ENVIRONNEMENT

Sommet Paris Climat 2015 : une rivalité diplomatique naissante entre la France et les Etats-Unis

A un an de la Conférence Climat organisée à Paris, la diplomatie française s’active en coulisses pour commencer à bâtir un accord. François Hollande en a fait une affaire personnelle. Mais les alliés de la France, au premier rang desquels se trouvent Barack Obama, sont aussi des concurrents bien décidés à imposer leur propre tempo.

Laurence Tubiana, fondatrice de l'IDDRI, et représentante spéciale de la France pour la conférence Paris Climat 2015.
© Adam Berry / AFP

Sur le carton d’invitation, la France est l’hôte de la COP21 à Paris. Mais pas question de se limiter au service des petits fours, prévient en coulisses la diplomatie tricolore. François Hollande est bien décidé à prendre les choses en main pour faire de ce rendez-vous un succès tout à la fois environnemental et personnel, qui redonnerait des couleurs à la fin de son mandat.

De l’autre côté de l’Atlantique, Barack Obama a la même ambition: il quittera la Maison-Blanche dans deux ans et répète à l’envi que ce sont les Etats-Unis qui ont une "responsabilité unique" dans la guerre contre le changement climatique.

 

Quand Washington prend des gants avec la COP21

 

Pour l’instant, Français et Américains assurent travailler main dans la main. Quand, au petit matin du 12 novembre dernier, la Maison-Blanche a annoncé un accord "historique" avec la Chine sur les émissions de gaz à effet de serre, l’équipe de Todd Stern, le Monsieur climat de l’administration américaine, avait pris soin auparavant d’appeler Paris pour s’accorder sur les termes du communiqué.

Et de fait, le deuxième paragraphe de ce texte ressemble à un exercice d’équilibriste pour ne pas bousculer l’agenda de la COP21: il souligne l’importance de "renforcer la coopération bilatérale avec la Chine" tout en insistant sur la nécessité de "travailler ensemble, et avec d’autres pays, pour adopter un (texte) à Paris en 2015". Laurence Tubiana, l’ambassadrice française chargée des négociations sur le changement climatique, nommée représentante spéciale pour cette COP21, insiste sur l’explication de texte: "entre les lignes, l’accord sino-américain signifie: 'nous voulons un accord à Paris en 2015'".

 

Côté français, on redouble de diplomatie

 

Depuis des mois, côté français, on fait tout pour ne pas froisser l’allié américain et pour s’assurer de son engagement. "Confiance", c’est le maître mot de Laurence Tubiana, dont le titre de "professeure invitée" à l’université de Columbia séduit aux Etats-Unis. Dans son sillon, à Washington, une petite équipe de diplomates organise des rencontres avec des responsables de grandes entreprises américaines, de think tank, d’ONG (organisations non gouvernementales) ou encore des élus locaux. Pour simplement "prendre la température".

Cet automne aux Etats-Unis, une série de débats autour du climat a aussi été organisée par la diplomatie tricolore. Avec la volonté affichée de ne pas passer pour des donneurs de leçons. Parmi les invités, il y avait ainsi à chaque fois des scientifiques des deux nationalités.

 

"Confiance", vous avez dit "confiance" ?

 

Mais ce climat de "confiance" est-il à toute épreuve? Car si 2014 a été l’année de la "sensibilisation", 2015 sera celle de la négociation. Et les points d’achoppement ne manquent pas. Washington a déjà tracé deux lignes rouges à ne pas franchir. Les négociateurs américains ont d’abord prévenu qu’il faudrait trouver un tour de passe-passe pour ne pas avoir à signer un texte nécessitant une ratification. La nouvelle majorité républicaine au Congrès complique sans doute encore un peu plus la donne.

Autre écueil en vue: les diplomates américains ont aussi glissé que la bataille serait serrée autour du Fonds vert pour le climat. Barack Obama a bien promis une contribution de 3 milliards de dollars, mais il n’a pas encore précisé comment il comptait débloquer cette somme. Avec ces éléments en tête, à charge ensuite pour la France d’aller voir les autres pays participant à la COP21 pour leur présenter les conditions d’un compromis à la sauce américaine.

Car la France n’a sans doute pas les moyens d’imposer un traité. Grâce à l’accord signé avec la Chine, Barack Obama a, lui, un peu plus de poids à mettre encore dans la balance. "Le président américain veut laisser une trace dans l’Histoire. Il a parlé à plusieurs reprises de ses enfants, des générations futures à qui il ne veut pas léguer une planète inhabitable", décrypte Timmons Roberts, professeur à l’université Brown. Un diplomate français en convient: "même en organisant la Conférence à Paris, on ne pourra pas rivaliser avec le poids, climatique ou diplomatique, des Etats-Unis".

Fannie Rascle, à Washington
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Négociations de Lima : une étape cruciale avant le sommet Paris Climat 2015

Du 1er au 12 décembre, un nouveau round des négociations onusiennes sur le climat, le vingtième, se tient à Lima, au Pérou. Cette conférence des parties (COP), très technique, devrait servir de rampe de lancement pour celle de Paris, prévue en 2015 et de laquelle on attend un accord...

Le climat, "grande cause nationale en 2015"

Tandis que Paris sera l’hôte de la conférence mondiale sur le climat fin 2015, la lutte contre le dérèglement climatique a été déclarée "grande cause nationale" pour l’année à venir. C’est le Premier ministre qui l’a annoncé lors de son discours de clôture de la 3e Conférence...

Vers l’élimination des HFC, un gaz jusqu'à 23 000 fois plus réchauffant que le CO2

Paris accueillait du 17 au 22 novembre la 26e réunion des parties au protocole de Montréal. Au cœur des discussions des 120 délégations étrangères présentes : la fin des émissions des HFC (hydrofluorocarbures). Cette famille de gaz de synthèse utilisés dans les climatiseurs, les aérosols,...

Accord Chine-Etats-Unis sur le climat : quels engagements réels derrière cette annonce ?

Un accord que les deux pays ont qualifié d’"historique" a été signé mardi 11 novembre. La Chine et les Etats-Unis, les deux premiers émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre, se sont fixé de nouveaux objectifs en matière de lutte contre le changement climatique. Ces engagements chiffrés...

Captage et stockage du carbone : des avancées et des doutes

Pour la première fois au monde, un projet de Captage et stockage de carbone (CSC) à grande échelle vient d’être mis en service dans une centrale électrique. Seuls 22 projets de CSC de cette envergure sont opérationnels ou en construction sur la planète. A la clé : récupérer le CO2 produit...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Co syndicat entreprise

Urgence climatique : le premier "éco-syndicat" va faire son entrée dans les entreprises françaises

L'association Printemps écologique vient de lancer le premier "éco-syndicat" dans les entreprises françaises. Alors que le nombre de personnes syndiquées est de plus en plus faible en France et que l'urgence climatique mobilise les citoyens, ce syndicat veut allier justice sociale et transition...

Inondation cote europe

Inondations, feux, sécheresse : la cartographie des menaces qui pèsent sur l’Europe dans un monde à +4°C

La Suède en feu, Venise sous les eaux, des inondations meurtrières dans l’Aude. Cela n’est que la bande-annonce d'un monde à +4°C. Même en respectant les objectifs de l’Accord de Paris, les impacts du changement climatique bousculeront notre quotidien. L’Agence européenne de l’environnement lance...

Michael Bloomberg US democrate

Climat, énergie, finance… Michael Bloomberg, l’anti Donald Trump ?

Michael Bloomberg est entré en campagne en participant à son premier débat télévisé avec ses rivaux démocrates à Las Vegas le 19 février. Cible de leurs critiques, il incarne une autre figure de milliardaire qui espère devenir président des États-Unis grâce à sa fortune mais avec une vision...

Scientifique extinction rebellion UK

1 000 scientifiques appellent à la désobéissance civile sur le climat

Plus de 1 000 scientifiques viennent de signer une tribune dans le Monde pour appeler à la désobéissance civile. Face à l'urgence climatique, ils appellent ainsi à rejoindre des mouvements comme Extinction Rebellion, qui bloque actuellement des sites de Lafarge pour dénoncer la pollution du BTP, et...