Publié le 12 décembre 2017

ENVIRONNEMENT

One Planet Summit : Nous sommes sur une trajectoire de 3,5 degrés de réchauffement, alerte Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a estimé mardi 12 décembre, dans un entretien au Monde à l’occasion du sommet sur le climat, le One Planet Summit, qu'une "mobilisation beaucoup plus forte" et "un choc" dans les "modes de production" étaient indispensables pour "contenir" la hausse des températures sous le seuil de 2 degrés.


"Nous sommes très loin de l’objectif de l’accord de Paris de contenir la hausse des températures sous le seuil de 2 degrés, et si possible 1,5 degré. Sans une mobilisation beaucoup plus forte, un choc dans nos propres modes de production et de développement, nous n’y parviendrons pas", affirme le président de la République, qui doit ouvrir en début d'après-midi la deuxième session du sommet, qui réunit plusieurs dizaines de dirigeants et de chefs d'entreprise sur l'île Seguin, près de Paris.

"Les engagements internationaux nous placent aujourd’hui sur une trajectoire de 3,5 degrés de réchauffement de la planète", dit-il. L'accord de Paris, signé il y a deux ans durant la COP21, "a été fragilisé par la décision américaine d’en sortir" annoncée par Donald Trump en juin, selon lui.

"Ce qui sauvera le climat, ce ne sont plus des grands sommets diplomatiques classiques, c’est une mobilisation de tous les jours, c’est beaucoup plus de transparence, c’est des aiguillons permanents et c’est l’ensemble des composantes de la société", estime-t-il dans l'entretien. "C’est exactement pour cela que ce sommet a été conçu. Son objectif est d’allier des messages d’indignation – parce que les gens se sont endormis – et un appel à la mobilisation, l’action concrète. Depuis l’accord de Paris, plein de sujets ont été abandonnés ou laissés en jachère", ajoute-t-il.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Csm emploi job recrutement istock AndreyPopov 7aed59f1b1

Transition écologique : Voici les cinq métiers qui recrutent

C’est un signal fort qui montre que les acteurs économiques s’emparent de plus en plus des risques liés au changement climatique. Alors que le métier de responsable du développement durable est l’un des 25 métiers le plus en croissance selon LinkedIn, le cabinet Birdeo vient de publier son Top 5 des...

Chili gouvernement JAVIER TORRES AFP

Au Chili, un gouvernement jeune, paritaire, avec une climatologue à l’environnement

Le nouveau président du Chili, Gabriel Boric, entend bien mettre la lutte contre le changement climatique en haut de la pile de ses priorités. Il vient de passer les commandes du ministère de l'Environnement à Maisa Rojas, climatologue et co-autrice du dernier rapport du Giec. Un symbole fort.

Education transition

Transition écologique et sociale : l’enseignement supérieur se transforme doucement

Pour répondre à la quête de sens d'une jeunesse dont la moitié déclare souffrir d’éco-anxiété, mais aussi aux besoins des entreprises, des établissements lancent des formations entièrement dédiées à la transition. Un premier pas en cette journée mondiale de l’éducation, même si les enjeux du climat...

Couv Criminels climatiques

"Criminels climatiques" : une enquête édifiante sur les trois entreprises les plus climaticides au monde

Vous pensez à Amazon, Total ou BP ? Mais aucune de ces entreprises ne se situent dans le trio de tête. Les trois entreprises les plus climaticides au monde sont beaucoup moins connues du grand public. Il' s'agit du pétrolier Saudi Aramco, du géant chinois du charbon China Energy, et de la compagnie...