Publié le 06 avril 2018

ENVIRONNEMENT

Trois faits qui prouvent que les entreprises françaises ont intégré l'urgence climatique

La nouvelle étude du CDP, publiée le 19 mars, place la France parmi les pays leaders en matière de reporting climat aux côtés de l'Allemagne. En queue de peloton, on trouve sans surprise la Chine ou encore les États-Unis. Le CDP constate néanmoins qu'il y a encore du chemin à parcourir pour passer de la parole aux actes.

Inondation rsvstks
Les entreprises tricolores prennent conscience de l'importance de l'urgence climatique.
@rsvstks

La France fait partie des meilleures élèves quand il s'agit de reporting climat. C'est ce que révèle la dernière étude du CDP (1), publiée le 19 mars dernier, portant sur 1 681 entreprises dans 14 pays. Voici les trois faits qui en attestent : 

1) Un sujet de surveillance pour le conseil d'administration

Dans 9 entreprises françaises sur 10, le changement climatique est dans le radar du conseil d'administration. Et 1 sur 4 offre des incitations financières aux dirigeants pour gérer les enjeux climatiques. Ce qui fait de la France une pionnière sur le sujet, aux côtés de l'Allemagne où ce taux atteint les 29 %, contre 12 % en moyenne au niveau mondial.

Pour le CDP, ce faible taux indique qu'il existe toujours une forme de "déconnexion" au sein des entreprises entre la sensibilisation et le passage à l'action. "Ce que nous ne voyons pas, c'est une gouvernance accrue entraînant une atténuation du changement climatique. L'engagement du conseil d'administration avec le risque climatique est fondamental pour atteindre cet objectif", explique Jane Stevenson, du CDP.

2) Un prix carbone largement diffusé

Autre point positif pour la France, plus de la moitié des entreprises tricolores (53 %) indiquent qu'elles utiliseront un prix du carbone d'ici 2019, contre seulement 35 % en Allemagne, 28 % en Chine et seulement 9 % de l'autre côté de l'Atlantique. Actuellement, une entreprise sur trois dans l'Hexagone a déjà fixé un prix au carbone. C'est le cas par exemple de Total, Engie, EDF, Société générale ou encore BNPParibas. 

Selon le dernier décompte du CDP réalisé en octobre dernier, au niveau international, 607 entreprises ont déjà mis en place un prix interne sur leurs émissions de carbone et 782 le prévoient. Cela correspond à une multiplication par huit depuis quatre ans. 

3) Des actions pour réduire les émissions de CO2

Les entreprises françaises arrivent également en tête sur le plan des actions mises en place pour réduire leur impact environnemental. Ainsi, 78 % d'entre elles fournissent des produits ou services à faible émission de carbone contre 54 % au Canada et 52 % en Chine. Et trois quarts des sociétés tricolores ont d'ores et déjà pris des objectifs de réduction des émissions.

Cela s'explique par le fait que les entreprises françaises semblent avoir pris conscience de l'opportunité de marché que cela représente. En effet, 67 % des répondants basés dans l'Hexagone tablent ainsi sur un changement de comportement et de perception du consommateur face aux changements climatiques contre 24 % pour les entreprises chinoises. "Nous sommes plus que jamais à un point critique entre l'intégration systémique d'une défaillance de marché ou l'adoption d'une opportunité majeure d'innover et de croître", conclut Simon Messenger, du Climate Disclosure Standards Board, co-auteur de l'étude avec le CDP.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Voir l'étude du CDP.


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

1 400 entreprises mondiales intègrent un prix du carbone

En quelques années seulement, le prix interne du carbone s’est imposé comme l’un des outils stratégiques de pilotage de la lutte contre le changement climatique dans les entreprises. C’est ce que l’on peut déduire d’une étude publiée ce 12 octobre par le CDP. 1 400 entreprises dans le...

Le bon prix pour le carbone : 50 à 100 dollars la tonne en 2030

50 à 100 dollars la tonne, c’est le corridor de prix minimum fixé par la commission Stiglitz-Stern pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Mais nous en sommes encore loin. L'atteinte du juste prix va demander des ajustements selon les conditions économiques des...

Prix carbone : la France veut être moteur

Il est sur toutes les lèvres depuis quelques semaines. Cantonné au préambule de l’Accord de Paris, le prix carbone est désormais un élément incontournable du débat climatique. Réclamé par de plus en plus d’entreprises, il fait l’objet d’une attention toute particulière de la France, qui...

Climat : comment les entreprises intègrent un prix interne du carbone

A l’occasion de Climate Chance, qui se tient jusqu’à ce soir à Nantes, l'association des Entreprises pour l'environnement (EpE), avec le think tank I4CE (Institute for Climate Economics), publie un guide à destination des entreprises pour la mise en place d’un prix interne du carbone....

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique

Les cinq dossiers chauds du projet de loi Énergie-Climat

Le projet de loi Énergie-Climat arrive ce mardi 25 juin devant l’Assemblée nationale. Il fixe les nouveaux objectifs du gouvernement en matière de transition énergétique et de réduction des émissions de CO2. Il entérine ainsi l’atteinte d’une neutralité carbone en 2050, décrète l’état d’urgence...

Total yamal lng

Total mis en demeure de s’aligner avec l’Accord de Paris, avant une attaque en justice

Soutenues par plusieurs ONG, 14 collectivités françaises ont mis en demeure Total de s’aligner avec l’Accord de Paris et de revoir son plan de vigilance. Le pétrolier français avait déjà été interpellé en octobre dernier sur son manque d’ambition climatique. Il a publié un nouveau document en mars...

Conseil europeen 20 juin 2019 echec neutralite carbone UE

L’Union européenne incapable de s’accorder sur un objectif de neutralité carbone en 2050

Quatre États, face à 24, ont réussi à bloquer les discussions. Réunis en Conseil européen jeudi 20 et vendredi 21 juin, les pays membres de l’Union européenne n’ont pas réussi à s’accorder sur un objectif de neutralité carbone en 2050, conformément à ce qui est inscrit dans l’Accord de Paris. La...

Réchauffement climatique investisseurs istock

L'Oréal, Nestlé, Unilever... les plus grandes entreprises sont exposées à un risque climatique évalué à 1 000 milliards de dollars

1 000 milliards de dollars, c'est le risque que le changement climatique fait peser sur les 200 plus grandes entreprises au monde, de l'Oréal à Apple, en passant par Nestlé ou encore BMW. Le CDP, qui a compilé les données de ces multinationales, alerte sur le fait que ces risques pourraient se faire...