Publié le 30 octobre 2019

ENVIRONNEMENT

Envie de travailler pour le climat ? Voici les cinq métiers qui recrutent

Les acteurs économiques, financiers et politiques sont de plus en plus conscients des risques liés aux changements climatiques. Pour y faire face, et développer les opportunités, ils ont besoin de professionnels. Les métiers liés au climat sont donc en plein boom selon le cabinet de recrutement Birdeo spécialisé dans le développement durable et l’impact. Voici cinq profils qui sont activement recherchés en France.

Emploi job recrutement istock AndreyPopov
Les compétences liées au climat et à la transition énergétique sont actuellement fortement recherchées par les recruteurs.
@andreyPopov

1. Consultant(e) climat

Les cabinets de conseil sont à la recherche d’experts qualifiés pour réaliser des missions de conseil auprès d’interlocuteurs de haut niveau (dirigeants de grandes entreprises, d’ONG et d’institutions internationales).

Son job ?

Le consultant climat travaille et développe des solutions innovantes et business intégrant les enjeux liés au carbone et au climat. Il intervient sur différents sujets comme l’empreinte carbone, la stratégie et la performance climat groupe, ou encore l’émission de green bonds.

Son profil ?

Savoir-faire : il maîtrise les sujets liés au climat et au carbone.

Savoir-être : il a une forte connaissance des enjeux énergétiques et environnementaux, un fort esprit de synthèse et toute aussi forte capacité d’engagement.

Sa rémunération ?

65 à 95 000 euros par an selon expérience

 

2. Chef(fe) de projet éolien

La part d’énergies renouvelables – dont l’éolien- dans la consommation finale brute d’énergie doit atteindre au moins 32 % en 2030 en France et dans l’Union européenne. ET pour y parvenir, le travail ne manque pas.

Son job ?

Il identifie des sites potentiels sur un territoire, assure la concertation auprès de l’ensemble des acteurs clés des projets et se charge de la coordination de différentes études liées au climat, au paysage et à l’impact.

Son profil ?

Savoir-faire : Maîtriser les logiciels spécifiques à la cartographie, avoir des connaissances scientifiques générales en environnement & énergie mais aussi maîtriser les aspects réglementaires et économiques de l’énergie éolienne.

Savoir-être : être tenace, persévérant avec une bonne capacité de persuasion et négociation.

Sa rémunération ?

40 à 60 000 euros par an selon expérience

 

3. Responsable "transition énergétique"

De nombreuses collectivités territoriales recrutent des cadres seniors prêts à accompagner les communes, les entreprises et les habitants dans la mise en place de dispositifs pour la transition énergétique.

Son job ?

Il pilote et met en œuvre la politique énergie-climat et gère l’ensemble des projets liés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. Le tout, en lien avec les problématiques de l'agglomération : habitat, développement économique, aménagement, mobilité, déchets, etc.

Son profil ?

Savoir-faire : une connaissance des enjeux de développement durable et des contraintes énergétiques et environnementales.

Savoir-être : une autonomie et une capacité à accompagner le changement.    

Sa rémunération ?

80 à 120 000 euros par an selon expérience.

 

4. Analyste gérant climat

Les équipes de Sustainable Banking (banque durable) se développent pour conseiller les clients sur des projets économiques à fort impact social et environnemental, notamment au sein des banques d’investissement. Parmi les experts recherchés dans ces équipes, l’analyste gérant climat.

Son job ?

Il analyse des risques climat pour identifier si les émetteurs, fonds d’investissement et sociétés de gestion déploient une démarche pour réduire leur empreinte carbone mais aussi sait gérer un portefeuille de fonds.

Son profil ?

Savoir-faire : une connaissance en analyse de risques climat et une sensibilité aux enjeux du développement durable.

Savoir-être : être capable de s’adapter à des interlocuteurs exigeants qui attendent de lui transparence et réactivité.

Sa rémunération ?

65 à 110 000 euros par an selon expérience. 

 

5. Directeur/directrice d’une association liée au climat

Face à l’urgence climatique, de plus en plus d’associations et d’ONG sont reconnues dans le débat public. Elles ont besoin de se professionnaliser pour faire face à leur croissance et aux attentes multiples (prises de parole, organisation d’évènements, animation de communautés, etc.).

Son job ? 

Il gère l’association engagée auprès du climat au quotidien et contribue au débat public sur les questions climatiques afin de susciter l’adhésion et l’engagement.

Son profil ?

Savoir-faire : maîtriser les grands sujets du climat et avoir la capacité de créer et d'animer des réseaux d’acteurs divers.

Savoir-être : avoir une capacité d’influence, le goût du challenge et un excellent relationnel avec différents types d’interlocuteurs.

Sa rémunération ?

80 à 110 000 euros par an selon expérience 

 

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Julien Vidal Visuel podcast SITE

Podcast #LesEngagés : rencontre avec Julien Vidal, ambassadeur du changement

Aujourd'hui, le podcast #LesEngagés part à la rencontre de Julien Vidal, l'auteur du best-seller "Ça commence par moi". Le trentenaire a changé de voie et décidé d'entamer sa propre transition écologique qu'il partage via différents médias. Il n'hésite pas à multiplier les projets pour sauver la...

La timide feuille de route du gouvernement pour réduire l'empreinte environnementale du numérique

Ces derniers mois, les rapports dénonçant l'empreinte écologique du numérique se sont multipliés, sur fond de polémique autour de la 5G et du renouvellement des téléphones. Le gouvernement a rétorqué avec une feuille de route qui s'attaque à la durée de vie des terminaux, à la consommation des...

Incendie en Siberie Svatai Copernicus CopernicusEU

En Sibérie, l’attaque des "feux zombies" menace la planète

Les feux de tourbière qui ravagent chaque année la Sibérie ne seraient en fait qu’un seul et même incendie qui dure depuis plusieurs années. Ces feux zombies se terrent dans le sol chaque hiver et ressurgissent à la faveur des températures anormalement élevées chaque été. L’AFP rapporte le dur...

Neutralite carbone direction panneau istock

[Infographie] Carbon free, carbon negative, net zero emission, neutralité carbone... La jungle des engagements climat

Ces derniers mois, les entreprises du monde entier ont multiplié les engagements de neutralité carbone. Mais derrière ce terme générique se cachent des ambitions très hétérogènes. En outre, certaines entreprises n'hésitent pas à inventer de nouveaux termes pour aller encore plus loin. Novethic...