Publié le 31 mai 2019

ENVIRONNEMENT

Des industriels européens importent illégalement des HFC, des gaz réfrigérants très néfastes pour la planète

C’est un vaste trafic qui vient d’être mis au jour par l’Agence d’investigation environnementale (EIA). Depuis 2016, des industriels européens font illégalement entrer sur le territoire des HFC, des gaz réfrigérants au pouvoir réchauffant 15 000 fois supérieur à celui du CO2 alors que ceux-ci sont progressivement en train d’être éliminés. De quoi saper les efforts de l’Union pour lutter contre le changement climatique.

Les HFC sont des gaz réfrigérants présents dans les frigos ou les climatiseurs, avec un pouvoir de réchauffement 15 000 fois supérieur à celui du CO2.
@CC0

Sortez-les par la porte, ils reviendront par la fenêtre, ou plus exactement dans les cales des bateaux ou sous les bâches des camions. L'Environmental Investigation Agency (EIA) révèle dans un rapport publié fin avril (1) que l’Union européenne est touchée par un vaste trafic de HFC, des gaz réfrigérants 15 000 fois plus nocifs pour la planète que le CO2, en provenance majoritairement de Chine. Une très mauvaise nouvelle pour la bataille climatique que tente de mener Bruxelles.

Utilisés dans les réfrigérateurs et les climatiseurs, les HFC ont remplacé les chlorofluorocarbures (CFC), interdits par le Protocole de Montréal en 1987 car ils détruisaient la couche d'ozone. Mais cette alternative s’est révélée extrêmement dangereuse pour le climat puisque le pouvoir de réchauffement des HFC est jusqu'à 15 000 fois supérieur à celui du CO2.

Fin 2016, un amendement au protocole de Montréal, signe à son tour la fin progressive des HFC. Il prévoit une diminution de leur usage de 85 % d’ici à 2047, avec un calendrier différencié entre pays. Les pays développés, comprenant la plupart des pays d’Europe dont la France, devront les réduire de 10 % d’ici 2019 et les supprimer progressivement à horizon 2050. La Chine quant à elle a décidé de geler leur production d’ici 2024.

16 % du quota autorisé importé

Face à cette fin programmée des HFC dans l’UE et la mise en place de quotas pour les industriels, les cours s’envolent (+ 800 % en quatre ans) et un marché noir se met rapidement en place. Selon l’enquête de l’EIA, 83 % des entreprises sondées sont ainsi au courant ou suspectent l’existence d’un trafic illégal de HFC. Un constat confirmé par les données épluchées par l’ONG.

Elle a comparé les registres des douanes européennes et chinoises entre 2016 et 2018 au registre HFC, dans lequel les industriels déclarent leurs importations et exportations de ces gaz. Résultat : un écart de 16,3 millions de tonnes équivalent CO2 de HFC pour la seule année 2018. Cela représente 16 % du quota autorisé.

"La disponibilité continue des HFC en dehors du calendrier de réduction des HFC entravera l’adoption de technologies respectueuses du climat, et menacera à terme la réalisation des objectifs climatiques de l’UE, conclut l'enquête. Il est urgent que les pays membres de l’UE et la Commission européenne améliore rapidement la mise en vigueur de la réglementation F-Gas qui promeut les alternatives aux HFC".

Concepcion Alvarez, @conce1 

(1) Voir le rapport ici.


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

COP25 presidence chilienne UNCC

L’accord final de la COP25 ne laisse rien présager de bon pour répondre à l’urgence climatique

La conférence climat de l'ONU qui s'est terminée dimanche n'a pas été à la hauteur de l'urgence climatique, adoptant un accord a minima sans s'entendre sur des points essentiels en raison des réticences de certains Etats. L'accord final ne permet pas d'avancer sur des sujets essentiels comme le...

Rivieres atmospherique antarctique Bruno Jourdain

[Science] Des chercheurs ont découvert une nouvelle bombe climatique, responsable de la fonte de la banquise

Alors que l'Arctique a connu en 2019 sa deuxième année la plus chaude et sa deuxième plus petite banquise jamais enregistrée, au pôle Sud, l'Antarctique fond sous l'effet des rivières atmosphériques. Ces masses de vent qui transportent humidité et chaleur se déversent sur des petites zones de la...

Greta thunberg cop 25 UNFCC

Ambition, expulsions, Greta... Cinq infos à retenir de la seconde semaine de la COP25

Officiellement, la COP25 doit s’achever ce vendredi 13 décembre, mais les discussions vont sans doute déborder ce week-end. L’enjeu est de s’accorder sur les dernières règles de mise en œuvre de l’Accord de Paris et d’assurer la relève de l’ambition pour 2020. La société civile et les entreprises...

Conseil europeen neutralite climatique sans la pologne Commission europeenne

Neutralité climatique en 2050 : un accord européen sans la Pologne

C'était la première étape à franchir dans la mise en place du Pacte vert européen annoncé cette semaine : convaincre tous les pays de s'engager à atteindre la neutralité climatique en 2050. Réussite en demi-teinte puisque la Pologne a maintenu son refus d'y adhérer sans toutefois bloquer l'adoption...