Publié le 21 août 2018

ENVIRONNEMENT

Les canicules marines ont doublé en 35 ans et c’est un désastre

Une température de l'eau frôlant les 27°C à Nice, c'est agréable pour les baigneurs mais ce n'est pas une bonne nouvelle pour la planète. Conséquence du changement climatique, les mers se réchauffent et les poissons meurent. Avec eux c'est tout l'écosystème marin qui est menacé. 

Avec la hausse de la température de l'eau, coraux et poissons meurent à petit feu.
Juanmoro

Si les frileux sont soulagés, les espèces aquatiques, beaucoup moins. Sur les côtes françaises, des records de température de la mer ont été atteints cette année. On observe en ce moment + 3,5 °C à Nice, avec une température de l’eau atteignant les 27 °C, + 1,7 °C à Montpellier, + 1 °C à Honfleur… Et le phénomène est généralisé. Selon une étude de l’université de Berne, publiée dans la revue Nature, le nombre de canicules marines a doublé en 35 ans. 

Des évènements extrêmes liés aux activités humaines 

"Pour la première fois", l'étude montre que "ce changement est très probablement lié au réchauffement climatique" provoqué par l'homme, explique l'auteur principal, Thomas Frölicher, de l'Institut de physique de l'université de Berne, à l'AFP.

"Si la température moyenne mondiale augmente jusqu'à un niveau de réchauffement de 1,5 °C - l'objectif de température convenu par l’Accord de Paris - on peut s'attendre à une multiplication par 16 des jours pendant lesquels des vagues de chaleur marines se produisent", écrivent les chercheurs. Si les températures s’élèvent de 3,5 °C, il faudra multiplier par 41 le nombre de canicules marines.

Cela entraîne une surmortalité de certaines espèces

Or les océans "réagissent avec beaucoup plus de sensibilité" aux canicules en raison "d’une variabilité de la température beaucoup plus faible dans l’eau que dans l’atmosphère", explique Erick Fischer, climatologue à l’ETH Zurich.

Ces évènements extrêmes ont donc des conséquences très néfastes sur l’environnement. Les coraux de la grande barrière de corail australienne y sont très sensibles. En étant exposés longtemps à la chaleur, ils libèrent "les minuscules algues colorées qui vivent dans leurs tissus, laissant derrières elles le squelette blanc".

Outre les coraux, les canicules marines font fondre plus facilement les glaciers. Et "lorsque la température augmente, l’eau change de densité et les échanges entre les eaux de surface et de profondeur se font moins facilement, cela perturbe la vie marine et crée une surmortalité de certaines espèces", explique au Parisien, Thierry Pérez, directeur de recherche CNRS à l'Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie marine et continentale. 

Des conséquences qui auront également des répercussions économiques, notamment sur la pêche et le tourisme. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

À La Réunion, les climatiseurs d'un hôpital tourneront bientôt à l’eau de mer

Dans un territoire insulaire et non interconnecté comme La Réunion, l'une des clés sur le terrain énergétique est la maîtrise de la consommation. C'est pourquoi EDF a développé plusieurs solutions spécifiques. Parmi ses projets les plus innovants, le SWAC (Sea Water Air Conditioning), un système qui...

Baie de Balikpapan risque tsunami bnu khoirul fajar

Contraint de changer de capitale à cause du changement climatique, l’Indonésie choisit Bornéo menacée par les tsunamis

Jarkata s'enfonce peu à peu dans les eaux en raison d'une urbanisation galopante, combinée au pompage des nappes phréatiques et au réchauffement climatique. Face à cette situation, le Président indonésien a décidé de déplacer la capitale sur l'île de Bornéo. Mais une nouvelle étude met en avant un...

Ville permafrost degl MARC GARANGER AURIMAGES VIA AFP

La fonte du permafrost détruit les villes et les infrastructures industrielles de l'Arctique

La fonte du permafrost, sol gelé toute l'année au nord du globe, en particulier en Sibérie, menace des villes entières. En premier lieu Yakoutsk, la plus grande cité construite sur du permafrost. Plusieurs immeubles ont déjà été détruits par le dégel et des infrastructures industrielles se sont...

Six films

En pleine crise épidémique mondiale, six films à voir pour penser le monde d’après

[Mis à jour le 8 août 2020] L'été 2020 montre la difficulté qu'a le monde à dépasser la crise épidémique mondiale. Alors que tous les États se préparent à une crise économique et sociale, la rédaction de Novethic vous propose six films pour envisager les mois, années à venir.